Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Al-Qaradawi contre l’intervention de la France au Mali

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 18 Janvier 2013



L’Union internationale des savants musulmans a condamné, mercredi 16 janvier, l’intervention militaire précipitée de la France au Mali et a appelé tous les parties en conflit à trouver une solution pacifique.

« Une solution pacifique et la réconciliation nationale sont la seule clé pour résoudre le problème au Mali », a fait savoir, dans un communiqué, l’organisation musulmane présidée par le cheikh Yusuf Al-Qaradawi. « Cette solution est toujours à portée de main », ajoute-elle.

Elle critique l’intervention de la France, décidée « avant même d'avoir tenté de mettre en œuvre tous les moyens destinés à parvenir à une solution pacifique et la réconciliation nationale ».

L’Union internationale des savants musulmans a mis en garde contre le dangereux impact de l'intervention militaire étrangère sur la stabilité dans la région, qui risque de « provoquer plus de meurtres et de destructions » qui rendront encore plus difficiles les conditions de vie des Maliens.

L’organisation a, par ailleurs, lancé un appel aux groupes armés rebelles qui sévissent dans le nord du Mali « à recourir à la raison et à la sagesse et d’accepter la réconciliation et le dialogue pour aider à parvenir à une solution juste et pacifique ».

Selon le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) des Nations unies, le nombre de réfugiés chassés par le conflit au Mali approche les 150 000 personnes dans les pays voisins, principalement en Mauritanie, au Niger et au Burkina Faso. Le nombre de personnes déplacées dans le pays est proche de 230 000, a précisé le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Lire aussi :
Le Mali, la France et les extrémistes
Algérie : assaut meurtrier des forces spéciales, une trentaine d’otages tués
Intervention au Mali : la Françafrique à la Hollande