Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Religions

A Clichy, l'inauguration d’une mosquée fédératrice

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Samedi 10 Août 2013 à 16:25



Inauguration de la mosquée de Clichy en présence du maire de la ville Gilles Catoire, dimanche 7 juillet.
Inauguration de la mosquée de Clichy en présence du maire de la ville Gilles Catoire, dimanche 7 juillet.
La mosquée de Clichy-la-Garenne a été inaugurée dimanche 7 juillet. Dans la banlieue proche de Paris, le lieu de culte rassemble une communauté pluriethnique. Gilles Catoire, le maire PS de Clichy, les ambassadeurs des Comores, du Bangladesh, du Pakistan, le vice-consul du Maroc et les dignitaires religieux de la communauté juive, chrétienne, orthodoxe et protestante ainsi que des imams de mosquées d’Île-de-France ont fait le déplacement pour assister à l’inauguration de cette nouvelle mosquée.

Le centre cultuel et culturel Ibn Khaldoun, géré par la Fédération des associations musulmanes de Clichy (FEDAM) pour la partie cultuelle et l'association Unité pour l'espace culturel, a ouvert ses portes au public vendredi 5 juillet. Le bâtiment se dresse sur une superficie de 1 135 m², dont près de la moitié est dédiée au centre culturel. Jusqu’à 2 000 fidèles peuvent y prier.

Sans surprise avec le Ramadan, la mosquée est « pleine », indique Mourad Bouchetara, le président de la FEDAM. Alors que la cacophonie était à son comble en ce début du Ramadan, la FEDAM, qui avait dans un premier temps annoncé « suivre le CFCM », a « conseillé à ceux qui le veulent de suivre le CFCM » et aux autres de jeûner le lendemain sans « donner de consignes bien précises », fait savoir M. Bouchetara. « Nous avons mis l’accent sur le sens du jeûne », précise-t-il, en faisant remarquer que les « musulmans sont très attachés à ce rite ».

Une mosquée soutenue par la mairie

A Clichy, cette communauté musulmane est très diverse. « Notre fédération englobe des personnes de l’Océan indien : des Mauriciens, des Indiens, des Pakistanais mais aussi des Comoriens, des Sénégalais, des Algériens, des Egyptiens. Notre fédération englobe toute les communautés », indique le président de la FEDAM, qui regroupe cinq associations. « On est tous frères », résume-t-il.

Les responsables de la mosquée souhaitaient, par ailleurs, que les hommes et les femmes prient ensemble sans « séparation » comme « au temps du Prophète Muhammad ». « Un petit paravent troué » a été finalement placé entre eux.

La municipalité a beaucoup soutenu le projet porté par la fédération. Le terrain où a été construite la nouvelle mosquée appartient à la mairie, qui l'avait acheté l'an passé pour le prix d’un million d’euros avant d'engager des travaux de deux millions d’euros. « Nous en sommes locataires pour deux ans avec un loyer de 2 800 € par mois. Après, il y a une option d’achat », explique M. Bouchetara.

Pour l’instant, la FEDAM a récolté 30 000 € sur les 3 millions nécessaires pour le rachat du terrain mais elle peut espérer amasser beaucoup d’argent durant le mois de jeûne, durant lequel la générosité des fidèles est décuplée.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Alina Reyes le 11/07/2013 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à eux, un article qui fait chaud au coeur. Tous frères, et juste un "petit paravent troué" entre les frères et les soeurs, voilà un beau partage.

2.Posté par fab le 17/07/2013 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sauf que c'est une vrai cacophonie dans cette ville ou existe déja un lieu de culte fournit par la mairie à une association dont le maire veut voir disparaître. le plus étonnant dans cette histoire c'est qu'il ya plusieurs années de nombreuses associations s’étaient regroupes pour assurer un culte dans cette ville et que les personnes aujourd'hui membres de la fedam l'avait refusés au prétexte d'une certaine liberté de choix, mais à cette époque elle s'appelé autrement.la politique se fait sur le dos des musulmans à l'approche des élections municipales avec le concours de certains hypocrites qui n'ont pas de scrupules.que va t'il advenir de l'association qui depuis presque dix ans officié le culte ,comment peut on opposer la communauté musulmane avec des supplétifs qui le jour venue auront eux aussi le droit de se voir mettre dehors faute de moyens puisque ce bâtiment leur est accordé pour une période de 2 ans afin de réunir la somme de 3 millions d'euros. j'imagine l’édile de la ville leur dire qu'il est désolé mais c'est trop tard, comme l'ancienne association qui est prié de partir.à nouveau se posera la question d'un lieux deffinitif pour la communauté musulmane.

3.Posté par SamSam le 21/07/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je rappelle que la mosquée du 11 rue Foulcault qui était donnée provisoire dés le début , doit être détruite pour faire l' école qui manque dans ce secteur . C'est bien d'éduquer nos enfants aussi !!!

4.Posté par samia le 01/08/2013 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
es que le musulmans de Clichy sont contre la nouvelle école!! non , on est contre les solutions temporaires , ce projet est une honte parce que il ne va pas résoudre le problème de prière dans la route , il est plus petit que l’ancienne mosquée , vous avez déplacer le problème ,ou lieu de proposer une vraie solution ,alors les prières dans la rue c’est devenu un thème de campagne pour l’UMP et le FN
Ce ne sont pourtant pas les compétences qui manquent, plutôt l’acharnement des incompétents à occuper des postes dont ils sont incapables à détourner les compétences, ainsi nous sommes victimes d’un brain drain au sein même de notre communauté.

Malheureusement, cette fuite des cerveaux est accompagnée d’une fuite spirituelle.

5.Posté par SamSam le 06/08/2013 08:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Samia, a te lire on a l''impression que tu crois que c'' est l''état français qui doit financer le lieu de culte sinon il y aura des prières de rue . Mais non , l état français est laïque et ne finance aucune religion . C ''est aux fidèles de financer!

6.Posté par abou le 13/08/2013 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
la ville de Clichy utilise les citoyens musulmans les uns contre les autres ,la ville c est le maire gilles gatoires et ces disciples a qui on a donnés un travail ou un avantage pour qu il soit soumis .
le soumit ferme ça bouche et lutte contre l interet de ces freres et sœurs pour son intérêt personnel.
la realitees des musulmans est tres simple ont veut une mosqués pour prier et former nos jeunes a notre culte,ont veut l acheter avec nos moyens et l argent est disponible on veux la payer et on ne demande rien d autres ,le maire utilise nos freres et sœurs en leurs octroyant un lieux de cultes qu il fermera sans aucun doute le jour ou il décidera,non,non et non on en veux pas du précaire ,les catho on leur église ,les juifs ont leur cinagogue geré par le consistoire de paris ,les protestant ont viens de leur offrir un lieux de cultes immenses ,mais nous non,non et non ont jous de nous et beaucoup accepte d être le yoyo pour une bouché de pain. stop ,stop stop arreter gilles gatoire vos manipulations et respecter les engagements que vous prenez avant élections et annulé des le poste récuperé et cela depuis 28 ans .. il est préférable un maire UMP,FN ou autre qui nous dit MERDE enfaçe plutôt qu un maire qui dit oui en sachant que ces nonnnnnnnnnnnnnn
2014 arrive et je peux vous assurer que nous seront amener les clichois a ne pas vous soutenir ,le maire sait tres bien que sans la communauté il ne sera pas reelu .il lui reste une petite année pour reagir positivement dan...