Connectez-vous S'inscrire






Economie

Obama met les entrepreneurs musulmans à l’honneur

Le Sommet mondial des entrepreneurs à Washington

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Dimanche 25 Avril 2010

Le Sommet des entrepreneurs musulmans, un événement fort attendu depuis le discours de Barack Obama en juin 2009 au Caire. La promesse du Président est maintenant réalité : le Sommet présidentiel de l’entreprise se tient ce lundi 26 et ce mardi 27 avril à Washington. Et ce malgré la présence d'Israël parmi les participants.



Annoncé lors du discours du Caire par Barack Obama, « Un nouveau départ : Sommet présidentiel de l’entreprise » se tient cette semaine à Washington.
Annoncé lors du discours du Caire par Barack Obama, « Un nouveau départ : Sommet présidentiel de l’entreprise » se tient cette semaine à Washington.
Plus de 200 entrepreneurs originaires d’une cinquantaine de pays − à majorité et à minorité musulmane − se retrouvent dans la capitale américaine les 26 et 27 avril pour le Sommet international des entrepreneurs musulmans. Objectif : « trouver les moyens d'approfondir les liens entre les leaders du monde des affaires, les fondations et les entrepreneurs sociaux des États-Unis et des communautés musulmanes à travers le monde ».

Parmi eux, la Pakistanaise Roshaneh Zafar, présidente de Kashf Foundation, un institut de micro-finance destiné aux femmes pauvres créé en 1996, ainsi que son mentor Muhammad Yunus, le père de la microfinance, à l’origine de la Grameen Bank pour laquelle il a reçu le prix Nobel de la paix en 2006.

Des partenariats avec le monde musulman à la clé

Le gouvernement américain espère, à travers cet événement, redorer son image, ternie par les conflits en Afghanistan, en Irak et son soutien inconditionnel à l’État d’Israël. Des entrepreneurs israéliens ont d’ailleurs été invités, la présidence américaine estimant que le Sommet est non pas axé sur « des questions politiques » mais « entrepreneuriales » et que l’État hébreu est un pays « très dynamique » au Moyen-Orient, qui mérite une place pour cette occasion.

« Nous pensons que l'entrepreneuriat est un domaine où les gens peuvent travailler ensemble pour servir leurs intérêts mutuels », se justifie un porte-parole de la Maison Blanche. La paix économique au détriment de la paix politique, voilà ce que cherche après tout Israël, qui met tout en œuvre pour étouffer les droits politiques des Palestiniens.

Obama espère tout de même nouer de nouveaux partenariats avec les pays musulmans, qui ne semblent pas être gênés par la présence de leur voisin contesté. Des programmes destinés à renforcer des relations et des réseaux qui pourront encourager la création d'entreprise et l'entrepreneuriat social seront sans doute mis en place à l'issue de ce Sommet.

Pour marquer cet événement, l'Ambassade des États-Unis à Paris organise, mardi 27 avril, une retransmission du discours d'ouverture du Président américain. Celle-ci sera suivie d'une discussion et d'analyses menées avec un panel d'entrepreneurs réunis pour discuter des opportunités lancées par la Maison Blanche.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu