Connectez-vous S'inscrire






Monde

Arabie Saoudite : création de milliers d’emplois pour les femmes

Économie

Rédigé par Anissa Ammoura | Lundi 4 Mai 2009

Diplômées au même titre que les hommes, voire plus, les femmes d'Arabie Saoudite vont enfin pouvoir trouver un emploi à hauteur de leurs compétences. Avec un taux de 27 % de chômage parmi sa population active féminine, le gouvernement saoudien a décidé d'ouvrir le marché de l'emploi en créant des « milliers de postes » pour les femmes, au sein de plus de 700 entreprises... à condition que l'environnement de travail soit « conforme aux principes islamiques » et à la « tradition de l'Arabie Saoudite ».



Arabie Saoudite : création de milliers d’emplois pour les femmes
Pour résoudre le problème du chômage des Saoudiennes, la Chambre du commerce et de l'industrie de Jeddah a décidé, le 1er avril dernier, de mettre en place un plan d’action pour créer des milliers d’emplois pour les femmes.
En effet, selon le site Internet Arabianbusiness.com, qui cite le ministère du Travail, le taux de chômage chez les femmes atteignait les 27 % en août dernier, soit 25 % de plus que six mois avant.

Le paradoxe est que 78,3 % de ces chômeuses sont hautement qualifiées, puisqu’elles sont diplômées de l’université. Selon le vice-ministre du Travail, Abdul Wahid Al Humaid, « l'augmentation du chômage des femmes est le résultat de traditions qui n’ont pas encouragé les femmes dans leur accès au marché du travail ». Les Saoudiennes sont peu nombreuses à travailler dans le secteur industriel : seulement 2 % d’entre elles y travaillent, alors que, dans les secteurs comme celui de l’éducation et de la santé, elles représentent 20 % des employées.

Selon Ulfat Qabbani, membre du conseil d’administration de la Chambre du commerce et de l’industrie, citée par le site Internet Arabianbusiness.com, « plus de 25 usines se sont présentées dans la phase initiale du programme. Un total de 56 industries va offrir des emplois aux femmes ». Elle a également précisé qu’environ 700 entreprises participeront à la deuxième phase du programme, permettant l’embauche de milliers de femmes.

Pour superviser la mise en œuvre rapide du programme, la Chambre du commerce et de l’industrie de Jeddah a mis en place une équipe.

Selon le quotidien québécois Ledevoir.com, la nécessité de faire travailler plus de femmes devient inéluctable. Faisal bin Mouammar, chef d’un organisme chargé de promouvoir le dialogue national, expliquait au journal, en 2008, « nous ne pouvons pas continuer avec sept millions de travailleurs étrangers et nos femmes diplômées restant à la maison. (…) Mais la question est de savoir comment instaurer le travail des femmes, si elles doivent travailler dans des espaces séparés ou mixtes. Nous devons établir des règles pour cela ».

En effet, pour créer autant de postes pour les femmes en Arabie Saoudite, ceux-ci doivent être conçus dans « un environnement approprié », en accord avec les « principes islamiques et la tradition de l'Arabie Saoudite », selon des propos d'une source anonyme, cités par le quotidien du Golfe, Gulfnews. Vaste chantier.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu