Connectez-vous S'inscrire
Rivalité Iran-Arabie saoudite : quel impact pour la région ?
Infos pratiques
du Mercredi 31 Janvier 2018 au Jeudi 1 Mars 2018, 19:00 - 21:00
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
75005 Paris
Description
« Les Rendez-vous de l'actualité » de l'Institut du monde arabe (auditorium, niveau - 2)

Mercredi 31 janvier, à 19 h : « Rivalité Iran-Arabie saoudite : quel impact pour la région ? »

Un rendez-vous à l’Institut du monde arabe pour décrypter l’actualité du monde arabe, en partenariat avec le Collège de France, l’AFP et France Médias Monde.

Contexte : Les aspirations politico-religieuses iraniennes à faire émerger un croissant chiite et la volonté de l’Arabie saoudite d’asseoir sa puissance au niveau régional conduisent à des affrontements indirects entre les deux pays. Guerre au Yémen et en Syrie, démission du Premier ministre libanais, mise au banc diplomatique du Qatar, la lutte de pouvoir entre Riyad et Téhéran instaure un climat de « guerre froide » aux répercussions multiples sur les acteurs régionaux.

Débat animé par Anthony Bellanger, journaliste et chroniqueur éditorialiste international aux Inrocks et à France Inter.

Intervenants :
Bernard Hourcade, géographe spécialiste de l’Iran, ancien directeur de l’Institut français de recherche en Iran de 1978 à 1993, directeur de recherche émérite au CNRS. Ses travaux portent sur la géographie sociale et politique de l’Iran et notamment de Téhéran. Il est l’auteur de Géopolitique de l’Iran (Armand Colin, 2010), L’Iran au 20e siècle. Entre nationalisme, islam et mondialisation (Fayard, 2007), Iran. Nouvelles identités d’une république (Belin, 2002). Il a également dirigé la publication de l’Atlas d’Iran (La Documentation Française, 1998) et de l’Atlas de Téhéran métropole (Téhéran, 2005).
Fatiha Dazi-Héni, docteure en sciences politiques de l’IEP de Paris, spécialiste des monarchies de la péninsule Arabique, auteure d’une thèse sur « Les diwaniyyas : facteurs de recompositions politiques et de transformations sociales au Koweït (1996) » et allocataire de recherche au CERI. Elle a été experte Moyen-Orient-péninsule Arabique à la Délégation aux affaires stratégiques auprès du ministère de la Défense (1995-2014), chercheuse Golfe-Moyen-Orient à l’IRSEM depuis 2014, enseignante à l’IEP de Lille depuis 2012 (séminaire d’ouverture sur le monde arabe en changements)
et enseignante sur le monde arabe à Kedge Business School. Elle est notamment l’auteure de Monarchies et sociétés d’Arabie : le temps des confrontations (Presses de Sciences Po, 2006) et de L’Arabie saoudite en 100 questions (Tallandier, 2017).
• Pierre Célérier, journaliste à l’AFP, ancien pigiste pour l’AFP en Russie et aux Etats-Unis ; russophone, il est correspondant à Moscou de 2000 à 2004. Il y couvrira aussi le début de la guerre en Afghanistan. De retour à Paris au desk économie, il effectue plusieurs missions en Irak, avant de partir à la mi-2005 comme chef de bureau à Téhéran, où il restera 4 ans. Nommé responsable des productions pour le Web et les mobiles de 2009 à 2011, il est ensuite nommé rédacteur en chef technique puis devient en juillet 2012 adjoint au directeur de l’Information. Depuis octobre 2016, il est coordinateur des blogs de l’AFP.

En début de séance, pour introduire le sujet et plonger le public dans sa réalité, l’AFP projettera une série de photos issues de son fonds iconographique, en lien avec la thématique choisie.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.