Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

UOIF et Elections Présidentielles : « rendez-vous samedi 14 avril au soir »

Entretien avec Lhaj Thami Brèze, Président de l'Union des Organisations Islamiques de France

Rédigé par Propos recueillis par Assmaâ Rakho Mom | Jeudi 12 Avril 2007 à 15:54

           

A la veille du lancement de la 24ème rencontre annuelle des musulmans de France, Saphirnews a choisi de donner la parole au président de l’UOIF, Lhaj Thami Brèze. Elections présidentielles, procès des caricatures, CFCM : les thèmes majeurs relatifs à l’actualité et aux musulmans de France ont été évoqués.



UOIF et Elections Présidentielles : « rendez-vous samedi 14 avril au soir »

Saphirnews : Comment et pourquoi avez-vous choisi le thème de cette 24ème rencontre des musulmans de France ?

Lhaj Thami Brèze : Le thème s’inscrit dans une atmosphère générale qui domine en France. Il existe une campagne de dénigrement de notre religion, et nous aimerions rappeler à la société son histoire commune avec les musulmans. L’identité française provient d’un mélange et nous appartenons aussi à la nation française. Les musulmans d’aujourd’hui sont les héritiers de gens qui ont servi la France et qui sont morts pour la patrie. Il faut donc leur faire confiance. Nous restons fidèles à nos engagements et souhaitons pratiquer notre religion dans le respect des lois de la République, qui garantit la liberté de culte. Malheureusement, nous constatons que dans l’imaginaire l’islam continue de faire peur.

Pourquoi avoir organisé la rencontre cette année juste avant les élections ?

Lhaj Thami Brèze : La date de la rencontre a été volontairement choisie et arrêtée juste avant les élections. Nous voulons mobiliser au maximum les musulmans et les pousser au vote. Nous souhaitons aussi interpeller les candidats par rapport aux attentes des musulmans. Apparemment, les programmes des candidats ne comportent pas de messages envers la communauté musulmane. Certains vont même jusqu’à associer voile et viol, on parle de mouton dans les baignoires. Tout ceci a un impact sur le vote des musulmans.

En choisissant ce thème, opérez-vous un retour vers la base ?

Lha Thami Brèze : Nous avons toujours maintenu un discours de responsabilisation des musulmans. Nous ne sommes complaisants avec personne, mais nous ne sommes pas non plus des radicaux.

Quels rapports entretenez-vous avec les partis politiques, de gauche comme de droite ?

Lhaj Thami Brèze : Nous maintenons des relations équilibrées avec tout le monde, sans préférence particulière pour aucun parti. Nous ne sommes ni de gauche ni de droite. Nous sommes avec les hommes droits dans tous les partis politiques, avec les gens respectueux et attentifs à nos doléances et essayant d’y apporter des réponses.

Avez-vous prévu d’inviter des politiques ?

Lhaj Thami Brèze : Oui, nous avons invité les trois principaux candidats : Ségolène Royal pour le Parti socialiste, Nicolas Sarkozy pour l’UMP et François Bayrou pour l’UDF. Marie-Georges Buffet, candidate du Parti communiste, a aussi été invitée, compte tenu des relations que nous entretenons avec les villes de Seine-Saint-Denis dirigées par des maires communistes. Pour le moment, les invitations sont lancées, mais nous n’avons toujours pas de réponses positives de la part des candidats.

Appellerez-vous à voter pour un candidat en particulier ?

Lhaj Thami Brèze : Pour le moment nous ne dévoilerons pas notre position. Par contre nous nous réservons pour samedi soir 14 avril, date à laquelle nous ferons part à tous de la position de l’UOIF. Rendez-vous donc samedi : nous tenons à garder la surprise.

Peut-on dire que le CFCM est en panne ?

Lhaj Thami Brèze : Le Conseil français du culte musulman passe par des difficultés. Il n’est pas à la hauteur des attentes de la communauté musulmane et nous en sommes conscients. Mais s’il tombe, ce sera une grande perte. Il faut tout faire pour préserver ce symbole de l’unité du culte musulman. Une réflexion devra être menée afin de le rendre opérationnel et plus efficace.

Y aura-t-il une suite au procès des caricatures ?

Lhaj Thami Brèze : Nous avons enregistré l’appel vendredi 30 mars 2007 et nous attendons la suite. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de la procédure, c’est-à-dire à attaquer Charlie Hebdo jusque devant les juridictions européennes. Ce procès a manqué de cohérence. Le juge a bien précisé que la caricature montrant le Prophète Muhammad avec une bombe dans le turban était blessante pour la communauté musulmane, mais il n’y a eu aucune condamnation.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

10.Posté par Wesh le 13/04/2007 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam Assmaâ,

Je n'invite chez moi que des amis. Dans ce cas, il faut reconnaître que l'UOIF a des amis politiques qu'il invite à son congrès. Et qu'il a des ennemies politiques qu'il n'invite pas à son congrès. Mais il ne faut pas nous raconter que l'UOIF est ouvert et que le Bourget et la rencontre DES MUSULMANS de France et d'autres idioties encore.

Je répète ce que j'ai déjà dit: le Bourget c'est pas islamique du tout. Respectons l'islam et ne mettez pas l'islam n'importe où. C'est déjà assez complexe comme ça.

9.Posté par farid le 13/04/2007 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne sont pas rancuniers les représentants de l'UOIF. Apres avoir servi sur un plateau une Fatwa a distination des quartiers permettant l'ethnicisation des émeutes, Sarko les a laché pour Charlie Hebdo. L'UOIF invite Sarko le défenseur des moutons égorgés dans les ....

A priori les principaux candidats ne viendront certainement pas ( plus à perdre qu'à gagner en s'affichant avec l'UOIF qui n'est pas encore l'équivalant du CRIF), alors peut être on pensera aux autres petits candidats à l'élection ... Dont certains comme JOSE BOVE se mouille pour les citoyens musulmans

Qui d'ailleurs determine les petits et grands candidats? Les sondages (IFOP, IPSOS, SCA ...) qui se plantent et qui sont tous prosarko ou derriere Mme Parisot la reine du MEDEF ??u[?
Ce sont les electeurs qui font les grands ou petits candidats. ]u
Voter pour le triplet Sarko Sego Bayrou s'est accepter le systeme, montrer son mécontentement et voter BOVE ou autre candidat antilibéraux au premier tour c'est dire qu'on est pas d'accord avec le démantelement de notre société que veux poursuivre le triplet ...
i[u[

8.Posté par Sahs le 13/04/2007 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam Aleykom
Lhaj est le Président et l'UOIF
Il se présente comme un homme spirituel
Cependant de deux choses l'une :

Ou bien il n'est pas content des autres responsables de l'UOIF autour de lui et il n'a pas le courage ni la force de les redresser.... Dans ce cas il pêche comme on dit par omission ou par laxisme et passivité

Ou bien il est d'accord avec les abus des autres responsables de l'UOIF qui l'entourent et il est de connivence avec eux et tout à fait d'accord avec ce qu'il font ... Dans ce cas là il pêche par complicité...


LHAJ THAMI CRAINT ALLAH ET DEMISSIONNE SI TU AS UN MINIMUM DE COURAGE
TA RESPONSABILITE EST GRANDE DEVANT ALLAH ET CEUX QUI T'ENTOURENT NE TE SERONT D'AUCUN SECOURS LE JOUR DU JUGEMENT!

GENS DE L'UOIF ARRETEZ DE VOUS PRENDRE POUR LES MEILLEURS ET LAISSEZ LA PLACE AUX AUTRES QUI SONT MOINS INTERSSES QUE VOUS
CEUX LA... ALLAH LEUR DONNERA SON SOUTIENT
CAR ILS NE CHERCHENT PAS LE POUVOIR.


SALAM ALEYKOM



7.Posté par Mohamed Pascal Hilout le 13/04/2007 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut absolument comprendre que depuis le procès de Charlie Hebdo, toutes les formations politiques qui se respectent ont dit STOP à l'UOIF-BOUBA & Confrérie.

En France, la liberté de se moquer de toutes les religions et de leur sacré est depuis longtemps très bien ancrée.

Il faut tout de même comprendre que dans ce pays, la majorité des citoyens bouffent du curé à longueur d'année, c'est cela qui fait vivre Charlie Hebdo et non pas les quelques caricatures du Prophète. Alors, croyez-moi : ici, Bouba-Brèze n'en mèneront pas large. On leur a aménagé une petite aire où ils font leurs petites affaires halal en les faisant passer avec quelques gorgées d'anâchids et de Mekka-Cola. Mais maintenant qu'il ont choisi de s'impliquer officiellement dans les affaires islamiques, il n'y plus besoin d'aller assister à leur meetings. D'ailleurs, Bayrou aussi a témoigné en faveur de la liberté de caricaturer. Pourtant, le chrétien qu'il est, est autrement plus malmené que nous autres musulmans qui vivions dans un cocon protégés, par... n'ayons pas peur des mots : la trouille.

Le procès de Nichane au Maroc, n'aura pas d'équivalent ICI, car en France, à part de Villiers, il n'y a pas de Commandeur des Croyants

6.Posté par Bilel le 13/04/2007 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Asalam alaikum
L'invitation de sarko c'est une blague? c'est pour qu'il se fasse jeter des tomates!

5.Posté par Steph le 13/04/2007 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espere vivement qu'ils prendront position pour "le moins pire" des trois candidats favoris (Sarkozy, Royal, Bayrou).
Toute autre revendication (petit candidat, abstention, vote blanc) serait une CATASTROPHE pour la communauté. Botter en touche alors qu'on vote le président serait la pire erreur qu'il pourrait nous arriver.

Il faut absolument montrer qu'un vote UTILE ET UNI est possible dans notre communauté (à l'instar d'autres communautés). 5 millions de musulmans (au moins 2 millions d'inscrits), y'à de quoi faire basculer systématiquement les elections d'un camp à l'autre !! alors soyons INTELLIGENT dans notre choix ! pour une fois.

4.Posté par Asmaa le 13/04/2007 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou alaycoum oua rahmatou Allah oua barkatouh
en réponse à "wesh" : le bourget c'est la tribune de l'UOIF,je ne vois pas pourquoi ils iraient donner leur tribune à des gens qui ne seraient là que pour nous insulter. (le pen et surtout de villiers) esque tu invites chez toi les gens qui te haîssent ? Lorsque tu organises une fête, est-ce que tu irai inviter ton pire ennemi qui a juré que tes jours finiraient par sa main ?
Si oui alors excuse moi, mais c'est de la pure naïveté, pire, de la niaiserie.
Wassalam.

3.Posté par Wesh le 13/04/2007 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi j'aime bien Breze... Dommage il n'y a pas que lui à l'UOIF... mdr!

Il avait dit qu'il partait de la direction. Il l'a dit et répété plusieurs fois. Mais en fin de compte il est resté quand même. Je n'ai pas trop aimé ça...

UOIF invite tous les grands candidats sauf Jean Maire Lepen.. Pourquoi ?

Il faut être logique jusqu'au bout. Lepen est-il oui ou non un grand candidat à la présidence de la république française? Et pourquoi pas Devilliers ?
Que je sois damné si je pense voter pour l'un de ces cons. Mais je ne peux pas m'empêcher de relever l'incohérence dans laquelle se trouvent ces musulmans qui font de la politique en disant qu'ils font de l'islam et patati et patata.
En invitant certains candidats et pas d'autres vous êtes DANS LA POLITIQUE

Le mieux est de n'inviter PERSONNE sauf les imams et les intellectuels !! Mdr.

POUQUOI INVITEZ-VOUS CES POLITIQUES ATHEES alors que vous ne pouvez même pas inviter certains imams qui prient dans la même mosquée que vous (parce qu'ils ne sont pas frères musulmans) ?

C'est vraiment de la PETITE POLITIQUE. Wesh haki Breze.

2.Posté par Mohamed Pascal Hilout le 12/04/2007 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est bon Lhaj Brèze :

Même si je ne suis pas du tout de son avis (mon témoignage en faveur de Charlie Hebdo y a été publié le 7 février 2007) je considère M. Brèze comme un homme de conviction.

Que l'UOIF perde ou gagne le procès contre Charlie Hebdo, cela aura au moins une vertu : la loi sera dite et tout le monde devra la respecter.

De plus, ce ne sera pas uniquement la loi française mais aussi européenne. Les juges danois ont déjà considéré que la caricature en question n'était pas raciste.

Lhaj Thami Brèze, voilà un chef qui a de la suite dans les idées. Mais, tout de même, j'espère qu'il en tirera les conséquences s'il perd aussi bien en France que devant l'Europe.

C'est là qu'on verra s'il a vraiment de la suite dans les idées, ou s'il ne fait, commme à l'accoutumée, que prolonger le plaisir de présider en étant porté pas la houle, de procès en procès.

S'il malgré tout il ne lâche pas prise, à ce moment là je proposerai qu'on l'appelle Lhaj Labrouci, ce qui en marocain veut dire aussi bien Amende que Procès


1.Posté par elham le 12/04/2007 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à LTB d'avoir rappelé : "les fêmmes voilées et les fêmmes violées" de ségolène royale, et "les moutons qu'on égorge dans les salles de bains" de joe dalton aléas nicolas sakozy.

Mais encore une fois, je trouve de part les les conférencièrs un manque de dimension intellectuelle permettant de creer un débat.

1 2