Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

UOIF et Elections Présidentielles : « rendez-vous samedi 14 avril au soir »

Entretien avec Lhaj Thami Brèze, Président de l'Union des Organisations Islamiques de France

Rédigé par Propos recueillis par Assmaâ Rakho Mom | Jeudi 12 Avril 2007 à 15:54

           

A la veille du lancement de la 24ème rencontre annuelle des musulmans de France, Saphirnews a choisi de donner la parole au président de l’UOIF, Lhaj Thami Brèze. Elections présidentielles, procès des caricatures, CFCM : les thèmes majeurs relatifs à l’actualité et aux musulmans de France ont été évoqués.



UOIF et Elections Présidentielles : « rendez-vous samedi 14 avril au soir »

Saphirnews : Comment et pourquoi avez-vous choisi le thème de cette 24ème rencontre des musulmans de France ?

Lhaj Thami Brèze : Le thème s’inscrit dans une atmosphère générale qui domine en France. Il existe une campagne de dénigrement de notre religion, et nous aimerions rappeler à la société son histoire commune avec les musulmans. L’identité française provient d’un mélange et nous appartenons aussi à la nation française. Les musulmans d’aujourd’hui sont les héritiers de gens qui ont servi la France et qui sont morts pour la patrie. Il faut donc leur faire confiance. Nous restons fidèles à nos engagements et souhaitons pratiquer notre religion dans le respect des lois de la République, qui garantit la liberté de culte. Malheureusement, nous constatons que dans l’imaginaire l’islam continue de faire peur.

Pourquoi avoir organisé la rencontre cette année juste avant les élections ?

Lhaj Thami Brèze : La date de la rencontre a été volontairement choisie et arrêtée juste avant les élections. Nous voulons mobiliser au maximum les musulmans et les pousser au vote. Nous souhaitons aussi interpeller les candidats par rapport aux attentes des musulmans. Apparemment, les programmes des candidats ne comportent pas de messages envers la communauté musulmane. Certains vont même jusqu’à associer voile et viol, on parle de mouton dans les baignoires. Tout ceci a un impact sur le vote des musulmans.

En choisissant ce thème, opérez-vous un retour vers la base ?

Lha Thami Brèze : Nous avons toujours maintenu un discours de responsabilisation des musulmans. Nous ne sommes complaisants avec personne, mais nous ne sommes pas non plus des radicaux.

Quels rapports entretenez-vous avec les partis politiques, de gauche comme de droite ?

Lhaj Thami Brèze : Nous maintenons des relations équilibrées avec tout le monde, sans préférence particulière pour aucun parti. Nous ne sommes ni de gauche ni de droite. Nous sommes avec les hommes droits dans tous les partis politiques, avec les gens respectueux et attentifs à nos doléances et essayant d’y apporter des réponses.

Avez-vous prévu d’inviter des politiques ?

Lhaj Thami Brèze : Oui, nous avons invité les trois principaux candidats : Ségolène Royal pour le Parti socialiste, Nicolas Sarkozy pour l’UMP et François Bayrou pour l’UDF. Marie-Georges Buffet, candidate du Parti communiste, a aussi été invitée, compte tenu des relations que nous entretenons avec les villes de Seine-Saint-Denis dirigées par des maires communistes. Pour le moment, les invitations sont lancées, mais nous n’avons toujours pas de réponses positives de la part des candidats.

Appellerez-vous à voter pour un candidat en particulier ?

Lhaj Thami Brèze : Pour le moment nous ne dévoilerons pas notre position. Par contre nous nous réservons pour samedi soir 14 avril, date à laquelle nous ferons part à tous de la position de l’UOIF. Rendez-vous donc samedi : nous tenons à garder la surprise.

Peut-on dire que le CFCM est en panne ?

Lhaj Thami Brèze : Le Conseil français du culte musulman passe par des difficultés. Il n’est pas à la hauteur des attentes de la communauté musulmane et nous en sommes conscients. Mais s’il tombe, ce sera une grande perte. Il faut tout faire pour préserver ce symbole de l’unité du culte musulman. Une réflexion devra être menée afin de le rendre opérationnel et plus efficace.

Y aura-t-il une suite au procès des caricatures ?

Lhaj Thami Brèze : Nous avons enregistré l’appel vendredi 30 mars 2007 et nous attendons la suite. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de la procédure, c’est-à-dire à attaquer Charlie Hebdo jusque devant les juridictions européennes. Ce procès a manqué de cohérence. Le juge a bien précisé que la caricature montrant le Prophète Muhammad avec une bombe dans le turban était blessante pour la communauté musulmane, mais il n’y a eu aucune condamnation.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par SAHS le 22/04/2007 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam
Oui c'est ça Bachar.
LT Breze a été élu à 90% des voies
des voies de qui ?
Sans compter sur le fait qu'il n'avait pas le droit de briguer un 4ème mandat
Sache qu'il a été élu par des personnes physiques triées à la volée par des délégués régionaux directement nommé par le Vizir Fouad Alaoui
Ou par les épouses des dirigeants à qui ils ont donné le droit de vote sans consulter personne.
Il a été aussi élu par des personnes morales que personnes ne connait
Je te défie de nous donner une liste exhaustives des 300 Associations membres dontr tu parles
La pluparts des associations ont donné des procurations ou sont inconnues sauf par l'équipe dirigeante (les actuels gourous de l'UOIF).

Pour ta deuxième affirmation, je suis d'accord avec toi, les gens ignorent totalement se qui se cache derrière l'UOIF et son organisation secrète.

Salam

24.Posté par BACHAR le 19/04/2007 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou alaykom

1) Lhajj thami breze est à la tête de l'uoif car l'AG élective l'a choist comme membre du CA avec plus de 90 % des voix. Respectons le résultat de la concertation (AG : ensemble des représentants des 300 associations de l'uoif).

2) La majorité des musulmans ne connaissent pas l'uoif. L'uoif a une part de responsabilité vu la communication qui doit être meilleur, mais si le souci de comm est réglé, les musulmans découvriront rapidement ce travail de qualité mené par cette institution de qualité.

23.Posté par suedoisdepassage le 16/04/2007 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors tant pis pour vous
votre pays est foutu

22.Posté par Wesh le 16/04/2007 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh lala, vous la Suédoise de passage, vous devez savoir que dans notre pays, le nationalisme a été squatté par Jean Marie Lepen, le raciste de service... Dire que l'on aime son pays, cela renvoie à des idée ségragationnistes presque racistes comme "la préférence nationale" chère au parti de monsieur lepen.
Pour cette raison, nous ne parlons plus d'aimer notre pays, de crainte de paler comme un homme que nous détestons à cause des ses idées dangereuses.

21.Posté par suedoisdepassage le 15/04/2007 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et la France dans tout ça .
La france votre patrie
La France dont le drapeau est votre notre emblème à nous tous
L'islam passe en second
La patrie d'abord

si vous ne le comprenez pas alors de jours sombres s'annoncent pour votre beau pays

20.Posté par BEK le 14/04/2007 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salem,
j'ai écouté les discours de messieurs breze et alaoui.
Sans mettre en cause les hommes et leurs sincérités je dis simplement qu'il ( permettez l'expression) se foutent de nos g....
Ils sont blessés les uoifistes. Aucun candidats aucune personnalité et surtout le sarko qui les a lâché( une organisation de cette envergure n'arrive pas à mobiliser même un tout ou toute petit(e)candidat(e). UN ECHEC ENCORE UN ...
Monsieur Breze, par son discourt, confirme le malaise de l'organisation. DEFENSIF
Se justifiant et donnant des exemples de leurs combats. Poue être honnête deux de ces exemples sont "monsonge". Un la bataille contre la loi du 15 mars , nous avons assistés au bourget avant le vote et cette année là aucun mot sur la loi. Le deuxième est celui de l'aumônier et là permettez de vous dire raconte n'importe quoi leurs mobile et leurs refu n'émane d'un souci de respect des procédures sinon pourqoui ils n'ont pas respectés les procédures et les statuts avec elbachari en évinçant simplement des élus... ( l'histoire est connu par les tous).
Petit joueur dans la cours des grands
SIMPLEMENT LAMENTABLE
LES DEUX responsable ont sonnés se soir la mort de l'uoif. EN TOUT CAS D'UNe organisation avec un futur . DOMMAGE ET QUEL GÄCHIS

19.Posté par farid le 14/04/2007 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, Salam,

Ahmed je suis de ton avis ...
Les grands partis n'entendent pas la base qui a voté NON au TCE, NON au CPE ... NON au libéralisme destructeur des acquis sociaux ... NON à la précarisation du travail et aux travailleurs pauvres ... Ces partis s'obstinent à poursuivre dans cette voie ...
Alors on nous fait du chantage pour le vote utile. Mais il ne fera pas évoluer la situation, il faut absolument montrer le mécontentement comment en votant anti-systeme en votant non pas pour les candidats hypermédiatisés "que les sondages donnent en tête pour mieux influencer le vote" mais en votant pour un anti - libéral par exemple BOVE qui sur ce site prend une position courageuse face à la situation des Palestiniens et souhaite placer les quartiers en difficulté comme priorité nationale ...

Bref Bové est en concordance avec les intérêts de la communauté musulmane sur quasiment tous les aspects (voile, indépendance vis à vis de la politique, islamophobie ...)

18.Posté par ahmed le 14/04/2007 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salamoalaycom cher frere et soeurs
tout d'abordje voudrais remercier le site de nous laisser une tribune pur nos doleances.
Je ne comprend pas du tout l'attitude de l'uoif d'inviter les leches bottes de la pensee unique
(presidentiables),alors que ces derniers n'ont pas etait tendre vis a vis des musulmans (moutons,violeurs et j'en passe...)
jE SUIS POUR L'INDEPENDENCE des musulmans vis a vis de ces gros partis politique qui ne pensent qu'a leurs portes feuilles et a detruire leur ennemies commun a savoir l'islam.
Pourquoi le vote musulmans ne soutiendrais clairement un candidats de l'extreme gauche pour faire valoir nos requetes et suggestions, quitte a faire perdre les sego ou sarko: je vous garantis qu'a ce moment la il nous regarderons avec des grands yeux.que ce soit sark ou sego ils ont pratiquement la meme approche de bien fonde de la politique d'israel et de la culture musulmane. AYONS LE COURAGE DE NE PAS VOTER POUR LES S OU S.

17.Posté par thierry le 14/04/2007 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah bein ca fait plaisir de lire ces commentaires ! moi le censuré de service !!!


sarkozy - le pen en 2007 au 2 eme tour !


preparez-vous a entrer en resistance .

16.Posté par Mustapha le 14/04/2007 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut surtout pas donner de consigne de vote! Tout organisation musulmane doit garder son indépendance. Entre le dangereux Sarkozy (http://blog.mondediplo.net/2007-03-29-Nicolas-Sarkozy-les-musulmans-l-islam-et-le), l'hypocrite Royal et Bayrou qui a été le premier à legiférer sur le voile, les musulmans savent à quoi s'en tenir avec ces candidats. Je vois vraiment mal l'UOIF donner une consigne de vote précise. C'est à trop jouer sur le terrain politique que l'UOIF perd de sa credibilité chez les musulmans.

15.Posté par Wesh le 14/04/2007 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam
Moi je vais donner ma réponse en toute franchise..
La faute est à 100 % à la tête de l'UOIF. Ce sont eux qui ont viré tous les intello
Ce sont eux qui ont viré tous les jeunes. Ce sont eux qui ont mélangé commerce et religion. Ce sont eux qui ont léché les bottes de Sarko "notre ami" par ci "notre ami" par là. Et ce sont eux qui ont signé la pire des fatwa que je connaisse depuis que j'étudie l'islam.. Une Fatwa sur commande. Comment ont-il pu faire ça?

C'est la tête de l'UOIF qui a fait du CFCM un enjeu politique. Ils ont cru s'acheter une nouvelle image pour effacer l'image de Frère musulman. Au CFCM, Breze et Fouad ont échoué à réunir les musulmans. Ils se sont comporté comme des marchands de tapis, des gens sans conscience qui défendaient leurs morceau de gateau. Mais l'histoire nous dira...

En Tadem avec Béchari, ils ont retardé notre communauté. C'est mon humble avis...
Ces gens-là ont cru en la force du pouvoir politique. La perspective du pouvoir politique les a aveuglés. Ils ont oublié le pouvoir spirituel. Ils se sont même servi de leur ascendant spirituel pour conquérir un peu plus de pouvoir politique.

Le mal est qu'autour d'eux, les autres ont regardé et ont continué de regarder sans rien faire. A l'uoif, il parait que Farid Abdlekrim s'est rebellé et a claqué la porte mais j'ai appris qu'il est toujours à l'uoif mais il serait sorti seulement du conseil d'administration (information à vérifier quand même). Car une amie m'affirme que Farid Abdelkrim es...  

14.Posté par farid le 14/04/2007 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, salam,

le bourget sera au moins l'occasion pour l'UOIF esseulé de se reconcilier avec sa base très mal menée en ces temps préelectoraux ...
Espérons que la communauté musulmane toujours fidele, sera à l'image des dirigeants de l'uoif amnésiques et non rancuniers ...
A qui la faute ?
très bonne question cher visiteur ... chacun a sans doute sa réponse !!!

13.Posté par visiteur le 14/04/2007 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" A priori les principaux candidats ne viendront certainement pas ( plus à perdre qu'à gagner en s'affichant avec l'UOIF qui n'est pas encore l'équivalant du CRIF "

A QUI LA FAUTE ?


12.Posté par AbdALLAH le 13/04/2007 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SALAM
moi j'aimerai bien que les gens de l'uoif pensent toujours que sarko est "un gand ami et un homme de grande spiritualité" comme l'a presenté Fouad ALAOUI lors de son passage au bourget.
je vous l'avoue c'etait ma derniere participation a cette foire,car j'avais honte a la place de ces pauvre,et je dit a mon frere BREZE?9A NE SUFFIT PAS D4AVOIR UNE BONNE INTENTION.

11.Posté par Mohamed Pascal Hilout le 13/04/2007 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir Asmaâ,

On peut ne pas être d'accord et même être des adversaines politiques, ne pas se faire de cadeau mais tout de même, il n'est pas pour autant nécessaire d'être des ENNEMIS. Vous employez ce mot sans vous rendre contre que nous sommes en démocratie, que je peux ne pas être d'accord avec l'UOIF, les critiquer, allez voir s'ils évoluent de congrès en congrès, mais je ne les catogoriserai jamais en tant qu'ENNEMIS.

Réspectons-nous en nous disant franchement ce que nous pensons les uns les autres, mais une fois les lois électorales acceptées, même si elles sont loin d'être parfaites et une fois les élections passées, respectons les gens qui ont été élus au CFCM et aux CRCM. De toute façon, les religions n'ont jamais été des modèles de démocratie : les Lois tombent du Ciel et il ne vous reste qu'à les interpréter.

Les Ramadan & Confréries, je n'aime pas leur idéologie, mais je ne vais pas voir en eux des ENNEMIS, ce sont tout de mêmes des êtres humains ayant la même diginité que vous et moi.


Avec tous mes respects Asmaâ
Mohamed Pascal Hilout, initiateur du nouvel islam en France

1 2