Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tunisie : condamnation confirmée pour Amina, la Femen

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 12 Juillet 2013



Amina, la jeune Femen tunisienne, a vu sa peine de 300 dinars d'amende (environ 150 euros) pour le port d'une bombe lacrymogène confirmée en appel jeudi 11 juillet.

Elle avait été condamnée à cette peine en première instance le 30 mai dernier après avoir été arrêtée le 19 mai pour avoir peint sur un muret près d'un cimetière le mot « Femen », à Kairouan, dans le centre du pays. Elle avait aussitôt été placée en détention pour le port prohibé d’un aérosol lacrymogène.

Si la lycéenne est condamnée pour cela à une peine d’amende, elle reste en prison pour trois autres chefs d’inculpation : atteinte à la pudeur, profanation de cimetière et appartenance à une association de malfaiteurs. Des délits passibles de six mois et deux ans de détention.

Amina avait fait scandale dans le pays en mars dernier en publiant sur internet des photos d'elle seins nus. Des militantes européennes des Femen (deux françaises et une allemande) qui avaient manifesté pour sa libération à Tunis avaient été arrêtées fin mai avant d’être libérées après près d’un mois de détention.

Lire aussi :
Tunisie : Amina, la Femen, toujours derrière les barreaux
Amina, la Femen tunisienne, risque deux ans de prison
Tunisie : Amina, la Femen arrêtée pour « gestes immoraux »
Tunisie : fausses rumeurs sur le sort d’Amina la Femen
Tunisie : prison ferme pour trois Femen
Tunisie : les trois Femen libérées