Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Souleymane Bachir Diagne reçoit le Prix Edouard Glissant

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Juin 2011



Le philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne, 56 ans, recevra, mercredi 8 juin à Paris, le Prix Edouard Glissant, qui récompense chaque année, depuis 2002, une œuvre littéraire d’un auteur ou d’un artiste fidèle aux valeurs de l’écrivain martiniquais et qui traite de la diversité culturelle, les relations Nord-Sud, la raison post-coloniale, le métissage et toutes les formes d’émancipation, rapporte l'agence de presse sénégalaise.

Professeur d’études francophones et de philosophie à l’université de Columbia et membre du Conseil du futur de l’Unesco, M. Diagne, professeur invité au Collège de France, a publié de nombreux travaux dans les domaines de l’histoire de la logique et de la philosophie, en particulier dans le monde islamique et en Afrique.

Dans « 100 mots pour l’Islam », publié en 2001, le philosophe musulman « explique une suite de notions religieuses, juridiques et politiques qui tournent autour de l’Islam qui n’est pas examiné du point de vue de la foi, mais dans une perspective politique et historique ».

Egalement auteur, entre autres, de « Léopold Sédar Senghor : L’art africain comme philosophie » et de « Comment philosopher en islam », M. Diagne est un admirateur du philosophe et poète musulman originaire du Pakistan Muhammad Iqbal et a consacré plusieurs livres à son sujet.

A l'occasion de la remise de la récompense, un hommage sera rendu mercredi à Edouard Glissant, décédé la 3 février dernier à l’âge de 82 ans, à la Maison de l’Amérique latine, à Paris.

Une conférence du journaliste Edwy Plenel, fondateur du site Mediapart, sur « l’œuvre et les engagements » de l’écrivain martiniquais, fondateur des concepts d’« antillanité », de « créolisation » et de « tout-monde », concept qui s’interroge sur la survie des peuples au sein d’une mondialisation source de nombreux conflits identitaires à travers le monde, sera prévue à cet effet.

Il a été créé en 2002 à l’initiative de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, avec le concours de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), de la Maison de l’Amérique Latine et du Réseau France-Outremer (RFO).

Lire aussi :
Islam : pour une éducation au pluralisme
L'identité nationale, vue par Souleymane Bachir Diagne