Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Société

Rentrée 2009 : les écoles musulmanes font le plein

Éducation

Rédigé par | Vendredi 4 Septembre 2009 à 19:05

           

Le Ramadan est entamé. La rentrée scolaire 2009-2010 a commencé. Douze millions d’écoliers ont retrouvé le chemin de l’école public. Près de deux millions ont préféré suivre celui de l’école privée. Quelques centaines d’entre eux ont fait leurs premiers pas dans les huit établissements privés musulmans − dont ceux de Marseille, de Toulouse et de Montigny-le-Bretonneux − que compte la France métropolitaine.



Cours de SVT (sciences de la vie et de la Terre), en classe de première au lycée Averroès, à Lille.
Cours de SVT (sciences de la vie et de la Terre), en classe de première au lycée Averroès, à Lille.
Affluence record à Al-Kindi pour l’année scolaire 2009-2010. Le groupe scolaire de Décines, dans la région lyonnaise, accueille, cette année, près de 350 élèves répartis en 19 classes de la sixième à la terminale. Pour comparaison, l’école accueillait une vingtaine d’élèves à son ouverture en 2006, 170 en septembre 2007 et 200 en 2008. Al-Kindi devient ainsi le plus grand établissement musulman de France devant le collège-lycée Réussite, crée en 2001 à Aubervilliers, et le lycée Averroès de Lille, fondé en 2003.

« On est un peu victime de notre succès. On a largement dépassé le millier de demandes pour cette rentrée. Grosso modo, le ratio était de cinq demandes pour un élève admis », déclare Hakim Chergui, président du groupe scolaire, pour Saphirnews. Pourtant, « la popularité du projet n’est pas une surprise pour nous. Nous savions que la communauté était véritablement en attente. Sachant que nous sommes les seuls dans un bassin de population extrêmement importante, nous savions que nous attirerions un grand nombre de personnes », ajoute-t-il.

Le phénomène ne devrait donc pas s’essouffler pour les prochaines années. Des projets d’extension sont à l’étude, comme l’explique M. Chergui : « On ne veut pas s’arrêter sur une dynamique aussi positive. On va augmenter le nombre de places et ouvrir une école primaire dans les semaines à venir afin de disposer d’une offre pédagogique qui soit la plus complète possible ».

Marseille et Toulouse s’offrent leurs collèges musulmans

L’enseignement privé musulman a le vent en poupe ces dernières années. Les projets se multiplient et certaines se concrétisent, à l’image de Marseille, qui a inauguré, jeudi 3 septembre, son premier collège privé musulman. Ibn Khaldoun, du nom d’un philosophe musulman du XIVe siècle, devient ainsi le septième, voire le huitième établissement musulman de France si l’on compte l’école élémentaire de l’Olivier, ouverte depuis deux ans à Marseille.

Pour le moment, les effectifs du collège s’élèvent à une trentaine d’élèves répartis sur deux classes de sixième. Mais l’association Savoir Réussir, porteuse du projet Ibn Khaldoun depuis 2006, ne compte pas s’en arrêter là. D’ici à quatre ans, un cycle de collège complet de la sixième à la troisième sera disponible avec une capacité d’accueil de 200 élèves.

À Montigny-le-Bretonneux (78), les inscriptions ne sont pas complètement closes mais le collège-lycée a aussi ouvert ses portes, ce mercredi, à une trentaine d’élèves de sixième et de cinquième, grâce à l’autorisation délivrée par le rectorat de Versailles en juillet dernier. « On souhaite se développer progressivement à raison d’une classe au minimum par an », affirme un responsable (anonyme) de l'association IFQY à Saphirnews.

Enfin, le collège Alif de Toulouse, qui dispose de classes allant de la sixième à la troisième, entame aussi sa première rentrée cette semaine, cinq ans après la création de l'association Alif qui luttait contre l'exclusion des jeunes musulmanes du cursus scolaire.

Pour en arriver là, ses responsables ont bénéficié de « l’expertise et du soutien » d’Al-Kindi, selon M. Chergui. « En ouvrant Al Kindi, nous ouvrons une voie. L’association a entrepris dès sa création des séminaires de formation à destination des porteurs de projets. C’est dans ce cadre-là que nous sommes intervenus à Vitry-sur-Seine [ouvert en 2008, ndlr], à Montigny, à Marseille et à Toulouse » pour éviter que les difficultés vécues par Lyon et d'autres ne se reproduisent ailleurs.

Quatrième rentrée pour Al-Kindi, à Décines.
Quatrième rentrée pour Al-Kindi, à Décines.

La viabilité économique, un des gages du succès

L’objectif de tous ces établissements : obtenir le contrat d’association avec l’État après cinq ans d’exercice afin d’obtenir des aides publiques. Pour se faire, ils ont l’obligation, entre autres, de respecter le programme scolaire de l’Éducation nationale (hormis pour les cours de religion, optionnels) et d’accueillir tous les élèves, quelle que soit leur confession. Cité en exemple, Averroès est, à ce jour, le seul à avoir été contractualisé depuis juin 2008.

Face à l’afflux de candidatures, ses responsables consacrent désormais leurs fonds à la construction de locaux pour leur permettre de tripler le nombre de classes (au lieu de six aujourd'hui) et d’atteindre une viabilité économique en étant financé par les seuls frais de scolarité et l’aide de l’État.

Au collège-lycée Réussite, le seul à pouvoir prétendre au contrat d’association, la rentrée 2009 s’est déroulée comme prévu cette semaine. La centaine d’élèves a été accueillie et les classes de première et de terminale ont même été rouvertes malgré les difficultés financières que connaît l’établissement depuis quelques années.

Pour tenter d’y remédier, une grande campagne de soutien au collège-lycée a été lancée, depuis juillet dernier, via l’opération « 1,50 € par "SMS" envoyé, c’est l’avenir de Réussite assurée ». Chaque « Iqra » envoyé au 82182 permet à l’établissement d’obtenir 1,50 €.

Face aux 9 000 établissements privés catholiques et aux 250 juifs existants en France, les écoles musulmanes sont encore loin de faire le poids. Malgré les obstacles, l’enseignement privé musulman semble avoir de beaux jours devant lui. La Fondation Al-Kindi, un fonds de dotation créé voilà quelques mois, s’est d’ailleurs fixé comme but de développer ce dernier en apportant son aide aux projets et ouvertures d’établissements confessionnels.


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par DIF Malika le 05/09/2009 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amdoulillah ! Voila des progrès substentiels pour l'avenir des musulmans de France. Il y a encore beaucoup à faire. Il faut remercier Dieu et toutes les personnes qui se sont mobilisées avec tant de conviction et ont donné tout leur temps pour parvenir à un résultat ! C'est de l'avenir de nos enfants qu'il s'agit.
Aussi, il faut que chacun se mobilise pour soutenir ces projets financièrement, car les établissements ne reçoivent aucune aide de l'Etat pendant les 5 premières années... Soyons tous généreux. Profitons de ce mois de Ramadan pour l'être encore davantage selon l'exemple du Prophète (sur lui la paix et le salut). C'est le mois où toute bonne action, toute aumône est rétribuée de 10 à 700 fois sa valeur ... N'est-ce pas une bonne occasion ? Que Dieu vous accorde à tous Ses meilleures récompenses pour un Ramadan réussi et généreux.

2.Posté par Yacine le 05/09/2009 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam, j'ai participé à l'opération sms pour sauver le collège la réussite, et j'invite toutes les soeurs et les freres à en faire autant, fisabilillah...

3.Posté par ait le 13/09/2009 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grande campagne de soutien au premier collège-lycée musulman Réussite qui risque de fermé si ile ne rembourse pas ces dette de 160 000 euro
Faites un DON de 1,50€
à l’école de la Réussite en envoyant par sms :
Iqra au 82182 (1,50 euro par envoi + prix d'un sms

4.Posté par CHAMBARD Jean-Pierre le 12/01/2010 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En temps que français de souche, républicain et laïque, je souhaite une pleine réussite à l'école privée musulmanne, afin qu'elle prenne la place qui lui revient à côté de l'Education Nationale, des écoles privées chrétiennes et juives.
L'avenir de notre pays, c'est nos enfants, tous nos enfants !
J'apporterai donc mon concours à cette campagne de soutien financier.

5.Posté par abdel le 28/04/2010 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis désolé mais je ne suis vraiment pas sur que les écoles privées autant catholique, juives ou musulmanes soient une bonne chose.....ce n'est pas comme cela que nos enfants, quelque soit leurs origines, vont apprendre à vivre ensemble ...
Une unique école ou nos enfants (donc une école laique pour satisfaire à tous) peut seule permettre de combattre le racisme et la non-compréhension de cultures différentes.

6.Posté par yaminab le 09/09/2010 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour toutes ces écoles musulmanes qui florissent de partout et gloire à notre religion.JE SUIS INTERESSEE par ces écoles et je cherche la possibilité d'enseigner dans ces écoles car je suis professeur de français dans un collège en Egypte et je souhaiterais apporter mon expérience et mon soutien pour les mettre entre les mains de nos enfants.
Pouvez-vous m'aider et me répondre par e-mail?
MERCI INFINIMENT

7.Posté par samir_552 le 21/11/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour ts les gens qui veulent du bien pour l'humanité.

8.Posté par sedra le 16/12/2010 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la création de lycées musulmans peut sauver certains enfants de la dérive radicaliste. il faudrait que les dirigeants soient à la hauteur de ces projets et s'ouvrir à un universalisme qui respecte les autres . les cours de religion doivent comporter le respect des autres religions et effacer les injures et les anathèmes contre ceux qui ne croient pas dans l'islam