Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Politique-spectacle : Véronique Genest fait marche arrière

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Avril 2013



A peine entrée en politique, Véronique Genest fait marche arrière. Alors qu’elle avait annoncé, en mars, être candidate pour la législative partielle dans la 8e circonscription des Français de l’étranger, l’interprète de Julie Lescaut a annoncé, lundi 29 avril, qu’elle renonçait à sa candidature.

Elle devait être la suppléante de Jonathan-Simon Sellem, directeur du journal radical israélien JSSNews.

Mais Véronique Genest s’est visiblement rendu compte que la politique était loin d’être à sa portée. Elle s’était d’ailleurs ridiculisée lors de son passage dans l’émission « On n'est pas couché », sur France 2, début mars. Alors que TF1 a décidé de mettre fin à la série Julie Lescaut, l'actrice ne fera pas sa reconversion en politique.

Elle a toutefois indiqué soutenir à « 1 000 % Jonathan Simon Sellem et Alex Jordanov », grand reporter et ex-otage en Irak, qui la remplace. « Jonathan Simon Sellem est réfléchi, vit dans la circonscription et est réellement préoccupé par le sort des Français de l’étranger. Ses propositions représentent mes opinions. Je suis certaine que, par son élection, il va prouver ce que je crie haut et fort : les Français en ont marre de la mauvaise politique politicienne et des manoeuvres grotesques de l'UMP et du PS », explique-t-elle dans un communiqué. Elle se rendra également en Israël au mois de mai pour soutenir Jonathan-Simon Sellem.

« Certains ont voulu décrédibiliser la carrière de Véronique Genest. Elle a dû affronter de terribles attaques, injustifiées. Les médias et les observateurs politiques lui ont manqué de respect. Dans son cas, comme dans celui de Gérard Depardieu, les mots ont été affligeants », estime, pour sa part, M. Sellem. Sa stratégie, qui consistait à miser sur la notoriété de Véronique Genest pour gagner des voix, s'est finalement retourné contre lui.

L' élection pour laquelle il se présente et qui englobe l’Europe du Sud (Italie, Saint-Marin, Saint-Siège, Grèce, Turquie, Chypre, Malte et Israël), se tiendra les 26 mai et 9 juin.


Lire aussi :
Véronique Genest, candidate à une législative pour servir Israël
Véronique Genest en politique : son spectacle pathétique sur France 2 (vidéo)
Véronique Genest : « Il faut donner Jérusalem aux Israéliens »
Julie Lescaut/Véronique Genest en flagrant délit d’islamophobie
« La France est-elle islamophobe ? » : l’islamophobie en direct sur France 3 (vidéo)