Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Peillon-Valls: la laïcité, la préoccupation du moment des socialistes

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 14 Décembre 2012 à 02:23

           


Après l’annonce par François Hollande de la création, en 2013, d’un Observatoire de la laïcité, Vincent Peillon a fait savoir cette semaine qu’une charte de la laïcité, destinée à être diffusée dans les établissements scolaires « dans les mois à venir », est en cours d’élaboration.

A l'image de la charte de la laïcité diffusée depuis 2007 dans les services publics, elle « devra notamment s'attacher, par des définitions simples et courtes, à expliciter des notions de laïcité, de République, de citoyenneté de manière compréhensible pour les élèves », a déclaré le ministre de l’Education nationale lors d'une intervention devant Haut Conseil à l'Intégration (HCI), mardi 11 décembre.

Largement diffusée dans les services publics, l’actuelle charte de la laïcité l'est « assez peu » dans les établissements scolaires car « elle n'est pas très adaptée au contexte scolaire tant dans sa formulation que dans le vocabulaire employé », selon le ministère de l'Education nationale.

La nouvelle charte « devra être affichée dans chaque établissement et pourra être jointe aux règlements intérieurs », a précisé le ministre, estimant qu'« il y a une demande dans les écoles ».

De son côté, Manuel Valls a également annoncé cette semaine que les conférences départementales de la liberté religieuse, instaurées par son prédécesseur Claude Guéant en avril 2011, seront recentrés sur la promotion de la laïcité, allant même jusqu'à nommer celles-ci « conférences de la laïcité », rapporte La Croix.

« Leur rôle n’est pas de promouvoir la liberté religieuse mais la laïcité. Il n’est pas question de remettre en cause la liberté religieuse, mais il est temps que le camp laïc reprenne l’étendard », a expliqué le ministre de l'Intérieur chargé des Cultes, qui va donner de nouvelles consignes aux préfets chargés d'organiser ces conférences.

La laïcité est revenue au centre des préoccupations des socialistes en cette fin d'année 2012.

Lire aussi :
Morale à l'école : un Observatoire de la laïcité dès 2013
Ce que l’UMP de la Droite forte réserve aux musulmans de France




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par fred le 17/12/2012 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l’heure où les marchés de Noël sont rebaptisés « Marchés d’Hiver », où les sapins sont supprimés, un chandelier à sept branches va être installé dimanche soir, sur le Champ de Mars, pour lancer les célébrations de Hanoucca, la « fête juive des lumières » qui se poursuit jusqu’au 16 décembre. Alors même que le maire de Paris refusait les années précédentes les crèches de Noël sur les marchés, sous le prétexte de la laïcité. On espère juste qu’avec cette précision nos con-citoyens ne confondront pas avec la fête des lumières lyonnaise qui est dédiée à la Vierge Marie…
Ce chandelier sera allumé par le grand rabbin de France, Gilles Bernheim « en présence de personnalités communautaires et nationales
En plein Paris place de l'Opéra, des dizaines de juifs dansent après l'allumage public des lumières de Hanouka, fête qui symbolise la victoire contre les Grecs qui ont tenté d'assimiler le peuple juif. Belle victoire.
Ils étaient plusieurs centaines de participants de confession juive à participer aux festivités de Hanoucca, la fête des lumières ce 9 décembre 2012 sur le Champ de Mars à Paris. La fête se déroule du 8 au 16 décembre 2012.
"'Hanouccah, la fête des Lumières, commémore la victoire d'un peuple juif militairement faible, mais spirituellement fort, sur les puissantes armées de l'empire grec, héritier d'Alexandre le Grand, qui avait submergé la Judée et entrepris d'effacer sa culture propre" [le rabbin loubavitch Mendel Samama]
Le conseil de Paris ne siègera pas pour cause ...  

2.Posté par fred le 17/12/2012 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l’heure où les marchés de Noël sont rebaptisés « Marchés d’Hiver », où les sapins sont supprimés, un chandelier à sept branches va être installé dimanche soir, sur le Champ de Mars, pour lancer les célébrations de Hanoucca, la « fête juive des lumières » qui se poursuit jusqu’au 16 décembre. Alors même que le maire de Paris refusait les années précédentes les crèches de Noël sur les marchés, sous le prétexte de la laïcité. On espère juste qu’avec cette précision nos con-citoyens ne confondront pas avec la fête des lumières lyonnaise qui est dédiée à la Vierge Marie…
Ce chandelier sera allumé par le grand rabbin de France, Gilles Bernheim « en présence de personnalités communautaires et nationales
En plein Paris place de l'Opéra, des dizaines de juifs dansent après l'allumage public des lumières de Hanouka, fête qui symbolise la victoire contre les Grecs qui ont tenté d'assimiler le peuple juif. Belle victoire.
Ils étaient plusieurs centaines de participants de confession juive à participer aux festivités de Hanoucca, la fête des lumières ce 9 décembre 2012 sur le Champ de Mars à Paris. La fête se déroule du 8 au 16 décembre 2012.
"'Hanouccah, la fête des Lumières, commémore la victoire d'un peuple juif militairement faible, mais spirituellement fort, sur les puissantes armées de l'empire grec, héritier d'Alexandre le Grand, qui avait submergé la Judée et entrepris d'effacer sa culture propre" [le rabbin loubavitch Mendel Samama]
Le conseil de Paris ne siègera pas pour cause d...