Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Palestine : Air France condamnée pour discrimination

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 4 Avril 2013



Air France a été condamnée, jeudi 4 avril, pour discrimination envers une militante pro-palestinienne, qui avait été débarqué en avril 2012 d’un vol de Nice à destination de Tel Aviv au motif qu’elle n’était ni Israélienne ni juive.

Horia Ankour, une élève-infirmière de 30 ans, se rendait dans le cadre de la mission « Bienvenue en Palestine » organisée par l’association EuroPalestine. La plupart des militants qui souhaitaient se rendre dans les Territoires occupés palestiniens ont été interdits de vol par Air France et d’autres compagnies aériennes à la demande d'Israël qui leur avait communiqué une liste de « personnes indésirables ».

La passagère a réussi à faire condamner Air France grâce à l’obtention d’une attestation de non-embarquement dans laquelle les deux questions (« Avez-vous un passeport israélien ? », Etes-vous de confession juive ? ») étaient clairement stipulées, une pièce qui a été versée au dossier.

« Le tribunal déclare la société Air France coupable du délit de discrimination », a déclaré la juge du tribunal de Bobigny. Air France devra payer 10 000 euros d'amende et verser 3 000 euros de dommages et intérêts et frais d'avocat à la passagère.

Lors du procès le 17 janvier, Horia Ankour avait reçu le soutien du parquet, qui avait estimé qu'il s'agissait d'une « discrimination caractérisée ». « On ne peut pas tolérer ce genre de comportement sur notre territoire », avait jugé le procureur Abdelkrim Grini. « Aujourd'hui on vous demande si vous êtes juive, demain si vous êtes musulmane, après-demain si vous êtes homosexuelle ou syndiquée ! », s'était-il exclamé.

Les organisations de défense des droits des Palestiniens se félicitent de cette victoire judiciaire, qui rappelle les pratiques discriminatoires d'Israël pour l'entrée des personnes dans son territoire.

Mise à jour mardi 20 mai : La cour d'appel de Paris a confirmé ce jour le jugement de première instance du tribunal correctionnel de Bobigny. Air France a donc été condamnée pour discrimination dans cette affaire. Elle devra verser 10 000 euros d'amende et 3 000 euros de dommages et intérêts à la victime.

Lire aussi :
Bienvenue en Palestine : des passagers interdits de vol, le racisme d’Israël en lumière