Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Culture & Médias

Marc Cheb Sun : « Vivre sa citoyenneté dans une identité plurielle »

Rédigé par Propos recueillis par Saliha Hadj-Djilani | Lundi 11 Octobre 2010 à 01:25

Combattre les clichés et promouvoir la diversité, c’est le leitmotiv de « Respect Mag », qui consacre son prochain numéro, dès le 11 octobre en kiosque, aux musulmans de France. Explications de Marc Cheb Sun, son directeur de la rédaction



Marc Cheb Sun : « Vivre sa citoyenneté dans une identité plurielle »

En quoi « Respect Mag » trouve-t-il un intérêt en traitant du sujet « islam de France » ?

Marc Cheb Sun : Le thème de ce numéro, intitulé « Musulmans de France : loin des clichés », correspond à la ligne éditoriale de Respect Mag. Le rôle des médias devrait être de déconstruire les préjugés, en donnant une information qui soit débarrassée des conflits passionnels et porte un regard apaisé. Le titre même de ce numéro va à l’encontre des images que l’on nous renvoie comme étant les représentations « objectives » des musulmans. Entre la loi sur la burqa, la polémique soulevée par les Quick « halal » et le débat sur l’identité nationale, on nous rabâche les mêmes clichés ! La démarche de montrer le visage des musulmans de manière décomplexée et positive nous a paru évidente.

Quel en est le contenu ?

M. Ch. S. : Notre dossier s’organise en trois parties, sur plus de 40 pages. La première partie, « Les identités », montre que des classes moyennes émergent lentement et que, malgré les résistances, les élites françaises devront se métisser avec cette composante. La deuxième partie, « Les questions », parle d’un certain nombre d’enjeux qui posent question aujourd’hui: les rapports juifs-musulmans ou la relation des jeunes à la religion… La troisième partie, « L’énergie », traite de sujets économiques (entrepreneuriat, marketing du halal…), culturels (le rap et l’islam…) et de société (les féministes musulmanes…) sous un angle dynamique.

Pourquoi avoir fait poser des couples ?

M. Ch. S. : Le but est de montrer un visage des musulmans totalement en phase avec leur époque. Nous avons choisi de faire poser des couples parce qu’on entend souvent parler de problèmes dans la relation hommes-femmes chez les musulmans… Or, là, on a affaire à des relations paisibles, d’où se dégage une tendresse, une complicité. Ces photos veulent représenter ce que l’on ne voit pas dans les médias : des couples qui, à l’image d’une majorité de musulmans, vivent tranquillement leur citoyenneté dans une identité plurielle, en exigeant seulement une totale égalité.






Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par banque le 11/10/2010 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente initiative , ce combat est long.

2.Posté par Rima le 12/10/2010 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un numéro de Respect Mag qui tient particulièrement ses promesses. On découvre des angles de réflexion et d'action insoupçonnables à travers le discours ambiant. ça donne envie d'avancer ensemble.

3.Posté par nassim le 12/10/2010 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de voile dans le shooting photo...les barbes au gilette mac 3....personnellement je trouve dégueulasse de la part des divers médias non musulmans ou pire encore musulmans ce rejet des représentations de femmes voilées ( sauf quand il est question de sujets négatifs )....a t'ont oublié que la musulmane DOIT porter le voile et que si on veut une représentation de la femme musulmane c'est avec celui ci car justement il a été également prescrit pour la différencier des autres femmes ? pourquoi dés que l'on parle des musulmans positivement ce qui est représentation islamique disparait ? je sais pas je trouve sa aberrant...le poids des images est important hors pas d'image pour ce qui renvoi a l'islam même si on parle de musulmans....je sais pas je me fait peut être des films mais moi sa me choque de voir dans un shooting foto sur des musulmans des broching, des teintures, mais pas de ce qui est hallal comme tenue....enfin bref en occurrence la il s'agit de travail de non musulmans, et vu nos réactions il savent peut être même pas ce que c'est le voile...

4.Posté par sheraz le 14/10/2010 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Nassim, je cite "pas ce qui est halal comme tenue ? "voit tu dans cette photo une image qui porte atteinte a la religion, une jeune fille avec un long manteau qui cache ses forme ainsi qu'un jeune garcon habillé comme Mr tout le monde, je ne voit pas en quoi cela porte atteinte a la religion.

ce que je rejoint dans ton idée c'est que malheureusement il n'y a pas forcement de femme voilé car elle aussi represente la communauté musulmane en France je n'ai pas encore lu les articles de fond de ce mag mais je le ferai

ps: je ne porte pas le voile, aussi comme cette femme mais je le ferai tot ou tard, la religion est une course de fond et non une course de vitesse l'important c'est de porter la religion dans son coeur et non pas forcement avec un voile car femme voilé ne veut pas dire forcement bonne musulmane et je parle en connaissance de cause , des histoires sur ce sujet j'en ai en pagaille mais bon je ne m'etalerai pas la dessus ....

5.Posté par Tâlib le 20/10/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salamoualaykoum,

Je partage l'avis de Nassim, il manque d'islam dans cette dite représentation des musulman(e)s vivant en France. Être "des musulmans totalement en phase avec leur époque"n'empêche en rien d'appliquer les enseignements en l'Islam, enseignements concernant la pudeur des hommes et des femmes, le fait de ne pas imiter d'autres mœurs de vie allant à l'encontre des enseignements de l'Islam, le fait de s'improviser représentant(e)s des musulman(e)s DE France, le fait de s'improviser en matière d'Islam alors que les connaissances et compétences islamiques ne sont pas présentes, ... Ce genre de dite "représentation des musulman(e)s DE France en photo"est et sera encore un bon moyen aux ennemis de l'Islam, de se dédouaner de leurs idéologies perverses, lorsqu'ils(elles) s'attaquent et s'attaqueront à l'Islam et aux musulman(e)s. Nicolas Sarkozy aurait pu s'exprimer ainsi [à moins qu'il ne l'ai déjà fait !?] : "Non, ce n'est pas du racisme ou de l'islamophobie que les musulmans portant la barbe et les musulmanes portant le voile sont des musulman(e)s du moyen-âge, j'ai dans mon gouvernement R. D. et F. A., elles sont "musulmanes" elles ! J'ai d'ailleurs d'autres ami(e)s musulman(e)s qui ne font pas la prière, ils(elles) ne savent même pas ce qu'est "zakat", ils(elles) mangent des fois pendant le mois de ramadan, ils(elles) envisagent plus d'aller sur les plages de Rio plutôt que de faire un pélerinage à la Mecque, mangent du porc, boivent de l'alcool, ils(elles) n'...  

6.Posté par Ottman le 21/10/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très sincèrement, ce dossier spécial musulmans n'est que pure hypocrisie de la part d'un média qui a donné la parole à l'UEJF en pleine opération "Plomb durcie", qui a passé des années à mettre en avant quelqu'un comme Dounia Bouzar qui ne fait même pas le ramadan et qui a longtemps bossé pour ce magazine avec sa fille.

Et eux aussi ils font dans le cliché. Pour faire la pub de leur magazine, ils font un partenariat avec rue 89 et ils mettent en avant quel aspect ? L'islam et l'homosexualité. Toutes les religions monothéistes rejettent l'homosexualité, mais l'islam doit faire exception pour prouver son modernisme.

Ce n'est que de l'opportunisme, en vérité ils s'en moquent complètement de l'islam. C'est que du bizness.