Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Société

Les musulmans en tête d'agir contre les caricatures du Prophète

Un front anti-blasphème s'organise

Rédigé par Amara Bamba | Lundi 6 Février 2006 à 15:25

           

Une manifestation spontanée a réuni 1 000 personnes dimanche 5 février 2006 à Paris. Elles protestaient contre la publication des caricatures du Prophète de l'islam dans les journaux français. Passée la surprise causée par France Soir, premier journal à importer la polémique, les musulmans de France cherchent la meilleure façon de d'agir dans cette affaire. Pour en discuter, des responsables associatifs se sont donnés rendez-vous lundi 6 février au Pré-Saint Gervais (93).



Cette réunion d'urgence est une initiative de l'Union de associations musulmanes de la Seine Saint-Denis (UAM 93). Selon ses responsables, la réunion a pour objectif de « se concerter pour déterminer une ligne d'action » . Il s'agit en fait de canaliser le besoin d'action que ressentent les directions des associations musulmanes de France face à ce qu'ils analysent comme une provocation islamophobe.

Le CFCM n'a pas l'intention de bouger

Il a fallu attendre que s'expriment les « officiels de l'islam » en France. Car une atmosphère d'indignation générale s'est installée dans les mosquées depuis que France Soir a publié les 12 dessins satiriques du journal danois. Le vrai-faux limogeage du directeur de publication du journal n'a pas calmé les esprits. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a immédiatement condamné la publication des caricatures. Il a appelé les musulmans au calme et à la mesure dans leurs réactions. Mais le CFCM dont le champ d'actions est actuellement à frontières variables, n'est pas allé plus loin. Visiblement il n'en a pas l'intention.

Conforme à l'image qu'il a hérité de la loi antifoulard, le CFCM a du mal à coller à l'attente des musulmans. Son président Dalil Boubakeur a certes condamné la publication des caricatures mais il n'a pas annoncé d'autres initiatives. Pourtant, dans les mosquées, le bruit court que d'autres journaux français spécialisés dans la satire s'apprêtent à republier les dessins du Jyllands-Posten ainsi que des nouveaux dessins du même genre.

L'Union des organisation islamiques de France (UOIF), n'a pas hésité longtemps à prendre sa décision: elle a décidé de porter plainte contre France-Soir. Pour Fouad Alaoui, secrétaire général de l'UOIF, si France Soir a la liberté de s'exprimer, « nous avons la liberté de porter plainte et ce sera à la justice de trancher » .

Dans un communiqué diffusé samedi 4 février, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) estime que « la caricature représentant le prophète Mahomet coiffé d'une bombe est un véritable détournement raciste de la liberté d'expression » à laquelle le mouvement affirme son attachement. Mais selon le communiqué, « cette caricature dont l'intention manifeste est de provoquer, blesser, humilier, stigmatiser, participe délibérément à l'amalgame raciste entre musulmans et terroristes. » Tout en condamnant les réactions de violence qui ont suivi la diffusion de cette caricature, le mouvement de Mouloud Aounit a décidé d'intenter une action en justice.

Une manifestation spontanée

Devant le silence des grandes associations, près d'un millier de manifestants se sont spontanément retrouvés dimanche après-midi dans une marche de protestation à Paris. L'annonce de ce rassemblement avait d'abord été diffusée par messagerie téléphonique et sur sur des forums Internet. Nos tentatives pour en vérifier le bien-fondé s'étant avérées vaines, Saphirnews s'est abstenu de diffuser l'information. Surtout que la préfecture de police de Paris affirmait que « la seule manifestation prévue dimanche concerne le nouvel an chinois » .

Il faut donc croire que les musulmans attendaient une manifestation. « C'est par le bouche à oreille que j'ai été informé, explique Mohob, un manifestant. C'était une manifestation calme et spontanée. Il y avait des gens de tout âge, des femmes, des hommes. Je n'ai pas vu de leader. Il n'y avait pas d'associations mais des gens venus, comme moi, individuellement. Sur les banderoles et les pancartes on pouvait lire "Stop à la provocation" ou bien "s'attaquer au Prophète, c'est attaquer les musulmans" et d'autres phrases du même genre. »

Scandant des slogans hostiles à l'islamophobie, la manifestation est partie de la Place de la Nation à la Place de la Bastille en reprenant en chœur, le cri de ralliement : « Allahou Akbar ! » (Dieu est le plus grand ).

Selon M'hammed Henniche, secrétaire général de l'UAM 93, les choses ne risquent pas de s'arrêter là. « Il nous faut mener une concertation pour déterminer une ligne d'action afin de réagir dignement à ce qui se prépare (d'autres journaux se préparent à publier les caricatures du Prophète, ndlr). Après tout ce qui s'est passé, j'estime que c'est vraiment de la provocation », explique-t-il avant d'ajouter : « On ne peut pas empêcher les journaux de publier ce qu'il veulent, mais on ne peut les laisser attiser ainsi la haine contre les musulmans sous couvert de liberté d'expression. »




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Noella le 06/02/2006 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Caricatures de Mohammed et L’idéologie occidentale
4 février 2006, par Leila - *Professeur de mathématiques

" Suffisant et arrogant, l’occident qui a construit toute son identité autour de cette hégémonie voit d’un mauvais œil la faillite de son modèle« la crainte de devoir abandonner la position hégémonique qui a forgé leur relation au monde est synonyme, dans les consciences occidentales, de la peur de voir se dissoudre leur identité. » écrit Sophie Bessis.
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2158

Pour une fois les arabes ont accordé leurs violons et ont démenti le célèbre adage « les arabes se sont entendus pour ne jamais s’entendre ». Les caricatures du prophète Mohammed ont pu réaliser l’impensable : fédérer la oumma arabo-muslmane du Maghreb au Machreq. Du politique au simple citoyen, du religieux au profane et en passant par le athée, tous ont joint leurs voix au choeur d’indignation. Contrairement à ce que les journaux occidentaux ont hypocritement affirmé, ce n’est pas la représentation du prophète - certes interdite chez les musulmans mais pas chez les non-musulmans - qui a rassemblé des personnes aussi diverses ; ce qui est mis en cause est le message contenu dans ces caricatures.

Les dessins représentent symboliquement le musulman avec un nez crochu, le sourire sadique, les yeux exorbités, une barbe et des moustaches hirsutes et menaçantes, une bombe sur la tête prête à exploser ou encore debout à l’entrée du paradis pour accueillir un groupes d...  

2.Posté par Bernard le 06/02/2006 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Pape, le grand Rabbin de Paris et Washington ont condamnés fermement ces caricatures, incitant "au mépris, à l'amalgame et la haine".

Force est pourtant de constater que cette condamnation ne fait pas l'hunanimité en France ou l'on prône la liberté d'expression. Mais à quel point ????? Pourrais-je désormais insulter les gens dans la rue au nom de cette liberté ? Pourrais-je caricaturer un rabbin en meurtrier, violeur, assassin au nom de cette liberté ? Non !!!! Je ne me permettrais pas, car pour moi et pour tout être cencé, il ya des limites de respect. On fustige Dieudonné pour un sketch : menace de mort, boycotte, annulation de spectacle et concernant le caricaturistes haineux il faudrait se taire ? Non !!! Toutefois l'excès de violence est aussi à condamné fermement.

Les religions se respectent mutuellement, ce sont les médias, les athées (une partie) et ceux qui se prétendent croyants pour un grand nombre (catholique par ex) qui ne respectent pas, et ce malgré la très grande sagesse de leurs représentants.

Et c'est près d'1 milliard 500 millions de personnes à travers tous les pays du monde qui se sont sentis touchés monstrueusement dans leurs propres foi.

« Dis : « O hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez ...  

3.Posté par Mohammed Aouabi le 06/02/2006 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Posté par M.aouabi le 06/02/2006 19:06
Le dit Nicolas Sarcozy : ° Nous ne voulons plus d'une immigration subie , nous voulon une immigration choisie, voila le principe fondamental de la nouvelle politique qur je préconise ° dénonce le fat.

Le tire-l'oeil . Fasse Dieu que, le Nicolas de De villepin , du tel Nic. a lancé sa haine d'y d'y ; de tradition hébreuse, de ' peuple bienfaisant' .

L'immigration a pour objet de s'ancrer aux français , de s'insinuer à des fins propulsions . Le dire Sarkozy le savait , bien qu'il fréquentait des politologues de maniére abstraite qu'il soit intéligemment saisi. De suite .

Les démocraties comme suit :

Et à Sara, bravo sur analyse précédant sur de ' certains hommes politiques au parlement et ..sans ' .

De l'esprit d'à-propos, plaise Dieu que, les gens de grand patriotisme comprennent que les générations d'aujourd'hui et celle d'hier, y étaient à des fins politiques. La femme ou la jeune fille Sara a bien saisie les policiers d'y , et ceux d'y .. à aucune propulsion. Les secrets d'hier ont été mal éduqués . Cependant on revient à ce qui a été écrit dessus.

En 1924 , y avait de compatriotes de valeurs, de sérénité , de foi et de loi , qui se croient en qualité de guide , leader. Dés ce temps là, de bétises en politique, qu'en principes personnelles ,qui ont été à la disposition de certains .

Parquet islamique ,y était dés ce jour à la disposition des ' gouverneurs ' d'hier , que
d'aujourd'hui . L'alternance gouvernementale y avait à ce qui go...  

4.Posté par Michel RENARD le 07/02/2006 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
as-salam ‘aleikum


Ma vérité sur les caricatures de Mahomet


Des caricatures, parues dans un journal danois en septembre 2005, ont vilipendé l'image du prophète Mahomet (Muhammad). Des musulmans disent leur colère, d'autres sont déjà passés aux actes. D'autres encore iront, peut-être, plus loin : fatwa d'appel au meurtre, assassinat comme cela a été accompli contre le cinéaste hollandais Théo Van Gogh… Est-il légitime qu'une conscience croyante aille jusqu'à de telles extrémités ? Non. Et pour plusieurs raisons.

1) Le dénigrement du Prophète est aussi vieux que le début de son action. Le Coran mentionne souvent les outrages verbaux subis par "l'Envoyé de Dieu". Celui-ci a été traité de menteur ("Ils vont jusqu'à dire : un fagot de songes ! Encore les a-t-il inventés", XXI, 5) ; de faussaire ("Les dénégateurs ont dit : Ce n'est là que mystification, qu'il combine en se faisant aider par un groupe d'autres gens", XXV, 4) ; d'apocryphe ("Vont-ils prétendre que c'est de sa part discours d'apocryphe ?", LII, 33) ; de fou ("votre compagnon ne s'égare ni n'est fol", LIII, 2) ; d'égoïste ("Il en est encore parmi eux qui te dénigrent en matière d'aumônes. S'ils en recevaient une miette, ils seraient contents ; comme ils n'en reçoivent pas, les voilà enragés", IX, 58).

2) Un musulman pieux – je ne parle pas de celui pour qui l'islam n'est qu'une "identité" ou qu'un "programme politique" – lit ces termes tous les jours, ou presque. Cela n'attente pas à sa foi. Il sait que les adversaires d...  

5.Posté par Charles le 07/02/2006 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Renard,

Je suis d'accord avec vous concernant les actes de violences nullement nécessaires et surement à condamner. Le prophète de l'Islam lui-même aurait réagi fermement la-dessus.

Là, ou je ne suis plus d'accord avec vous c'est quand vous exposez ce continuel et traditionnel amalgame entre l'Islam et le terrorisme. L'Islam est bien son contraire et vous le savez certainement. Vous nous parlez de Zarkaoui. Mais quel lien a t-il avec l'Islam ? Pour moi et pour tout homme sachant lire (le Coran), rien. Cet homme comme tous les terroristes prennent l'Islam en otage pour justifier leurs actes.

Et là où je ne suis vraiment pas d'accord avec vous c'est quand vous dites "quand un Zarkaoui égorge un captif" "Où sont alors les communiqués de condamnations ? Où sont les rassemblements après la prière du vendredi ? " ?????????

Fréquentez-vous les mosquées le Vendredi et ecoutez-vous les sermonts des Imams ? Je ne pense pas, puisque si c'était le cas vous verriez qu'ici en France, les Imams condamnent unanimement lorsque de tels actes sont commis. Combien de fois le CFCM s'est exprimé avec fermeté, envoyant même des émissaires en Irak pour négocier la libération de journalistes. Par ailleurs, si vous regardiez un peu plus les médias arabes, Egypte, Arabie Saoudite etc, vous sauriez que l'ensemble des Cheikhs et Savants Musulmans s'expriment pour condamner ce fléau qui n'a vraiment aucun lien avec cette religion. Malheureusement, les médias occidentaux ne diffusent rien, voir très peu....  

6.Posté par haddad le 07/02/2006 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
france soir a bien fait d'ouvrire un vrai débat sur la liberté d'expression, c'est le moment où jamais pour les deffonseurs de droit de l'homme, les militants de la liberté, ou plutôt le monde" moderne" qu'il montre ses convictions en ouvrant les ^portes à tout le monde de s'exprimer et de parler dans les maass-média les journaux , les radios, les télévisions, qu'ils donne la parole à celui qui veux dire la réalité telle qu'elle est, parlons de la liberté d'expression qui n'interdir personne de dire son mot, comme par exemple FRANCE CULTURE radio où le NOM donne une imprerssion que cette radio est consacrée que pour les intellectuels les cultuvés moderne... PASCAL BONIFACE est interdit de s’exprimer en France culture. C’est vraiment curieux d’être interdit de séjour dans cette radio française et qui reçoit les subventions de l’audiovisuelle françaises….
Un juif new-yorkais (Philipe muni) aussi est interdit de France culture parce qu’il a des positions trop critiques par rapport au gouvernement israélien...
je ne sais pas les xénophobes les racistes les antiislam les anti musulmans qu'est ce qu'ils vont dire, quand on demande pourquoi des journalistes français ont quitté les chaines de télé comme france 2 § pouquoi un journaliste qui a montré la pohoto du père et son fils MOHAMMED EDDOURRA en Palestine en train de mourir sous les tires israiliens (arméé juive) ..combien de débat sur l'image dans les chaines française. et toutes une études cliniques sur la querstion de l'image...  

7.Posté par Philippe. le 07/02/2006 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Noella poste un article de Leïla. Leïla cite Sophie Bessis. Celle-ci dit: "La rue arabe et musulmane a compris que L'occident moderne aux avancées technologiques extraordinaires, s'est badigeonnée d'une couche superficielle pour donner l'illusion d'être civilisé." Et Leïla continue: " le dépositaire de l'universel humaniste s'accroche ; convaincu que seul l'occident est et restera la civilisation la plus puissante, il trouve refuge dans le « choc des civilisations »".
Pourquoi y aurait-il choc des civilisations? Et, d'abord, pourquoi y aurait-il des civilisations différentes? Est on sûr que "la rue arabe et musulmane" est bien la même partout? et il faudrait l'opposer à quelle rue? A une rue d'Europe laïque? chrétienne? mais chrétienne catholique? calviniste? luthérienne? orthodoxe? ou bien musulmane? athée? agnostique? israëlite? Difficile de répondre. Il n'y a pas qu'une Europe comme il ne doit pas y avoir qu'un seul "monde arabe". Par contre, nous sommes soumis aux mêmes avancées technologiques, aux mêmes défis à affronter (le développement, le chômage,...). Nous sommes aussi soumis aux mêmes règles communes (traités internationaux, mais aussi règles contractuelles, commerciales). Pourquoi parler de choc des civilisations? L'islam, comme religion, a été et est déjà présente en Europe depuis des siècles (en Bosnie principalement, et cela ne viendrait à personne l'idée de dénier à la Bosnie Herzgovine son européanité), et encore plus depuis quelques décennies. Il y a des f...  

8.Posté par missdiallo le 17/08/2006 06:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il devrai avoir honte les gens ki ont publier c caricature himonde du PROPHETE(SAW)IL NON MEME PA HONTE OUI COMME IL DIZ IL NS CHERCHE KESKILIA IL VEULE KE LA TOUR EFEL SOIT DEMOLI PAR UN AVION C SA BA IL NON KA KONTINUER COMME SA OUI IL NONM KA CONTINUER A PROVOKER TS LES MUSULMAN SI IL ON UNE RELIGION IL NON CA SOCCUPER DE LA LEUR ET LESSE SELLE DES OTRE TRANKIL !!!C IDNAMISSIBLE!!!ET SUR CE PK METTRE TERRORISTE ET LISLAM ENSSEMBLE JE SUIS MUSULMANE ET ESKE JE SUIS UNE TERRORISTE NAAAN!!DONC SIL VOUS NE DITE PLUS KE DES EK VS ENTENDAIS A JE SUIS MUSULMANE VS VS DITE A EL ES PR LE TERRORISME TCHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP VRAIMEN NS MUSULMAN ON VS LAISSE AVC ALLAH CAR C LUI LE PLUS GRAND !!!

9.Posté par vimie le 10/09/2007 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive les caricatures !
oui on peut tout caricaturer !
non on ne se laissera pas bouffer pas une pseudo culture arriérée que vous proposez
il faut vous adapter a la france et a l europe et non l inverse
vous avez perdu et ce n est que le debut !

10.Posté par Rime le 11/09/2007 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher vimie,

renseignez vous car il ne s'agit pas de culture. Alors sachez de quoi vous parler avant de d'écrire sous le règne de la haine....car on fini par dire n'importe quoi.

bien à vous

11.Posté par haddouche kouider le 12/06/2008 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam alikoume vous savez que la demoqracie est limittée vous ne devez pas toucher notre religion mais nous les musilmans on ne peut pasfaire des carécatures de vos /nos prophètes car chez notre religion les prophètes sont respecté car ils sont tous émis par le grand dieu cher vimie je sait que vous ne connaissez rien sur notre prophète essay de se documeter l'islam est dérrivé de "essalam" en français la paix nous ne smmes pas des terroristes