Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Laïcité : les raisons de la subvention publique au CRCM Rhône-Alpes

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 16 Mai 2013



Le conseil municipal de la ville de Lyon a voté, lundi 13 mai, l’attribution d’une subvention de 16 000 euros au Conseil régional du culte musulman (CRCM) Rhône-Alpes, basé à Villeurbanne.

Mais l’octroi de cette subvention a suscité des critiques d'opposants à la municipalité, accusée de violer le principe de laïcité interdisant aux autorités publiques de financer tout culte.

En réponse aux critiques, le maire (PS) Gérard Collomb a fait savoir qu’il s’agit de « soutenir ses activités culturelles, de médiation et de cohésion sociale pour l’année 2013 » qui « répondent à un intérêt public local » et non d’encourager un culte. Des arguments des plus clairs mis en avant dans un document officiel que Saphirnews a retrouvé.

« Le CRCM joue aussi un rôle de médiateur avec la population de religion musulmane et d'aide à la résolution des conflits visant à assurer le respect des valeurs républicaines », est-il indiqué.

« Son rôle d’intermédiaire entre les pouvoirs publics et les associations cultuelles permet à la Ville de Lyon de poursuivre un dialogue paisible avec la communauté musulmane, justement parce que le CRCM fédère les associations gestionnaires de lieux de culte », a fait valoir le maire.

Une convention d’objectifs et de moyens sera conclue entre la Ville de Lyon et le CRCM pour « garantir que la subvention allouée (…) sera affectée uniquement aux activités culturelles, de médiation et de cohésion sociale. »

Lire aussi :
Des CRCM en rébellion, vers un report des élections du CFCM ?
Brest : une subvention publique pour une mosquée critiquée
Laïcité : à la cantine, des menus « sans viande » pour plaire à tous
Laïcité : associations et subventions, comment différencier culture et pratique religieuse ?