Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Islamophobie : l’internaute qui a brûlé un Coran jugé

Rédigé par La Rédaction | Lundi 11 Avril 2011 à 15:15

           


Il voulait simplement « s’amuser ». L’internaute, originaire de Bischheim, près de Strasbourg, et qui avait pour pseudo « Caliméro », avait suscité, en octobre dernier, l’indignation des musulmans en diffusant une vidéo sur la Toile dans laquelle on le voit brûler un exemplaire du Coran, l’arroser d’alcool et uriner sur ses cendres.

L'homme, qui était caché sous un masque de diable avant de terminer sa séquence à visage découvert, est passé devant le tribunal correctionnel de Strasbourg, lundi 11 avril, pour provocation à la haine raciale.

Pour se justifier devant la cour, ce dernier a simplement réaffirmé qu’il voulait relever un défi des internautes et que la vidéo était « à la base humoristique » pour lui. « C’était dans le but de m’amuser, de rigoler avec d’autres internautes », a-t-il déclaré.

Pour l’avocat de la défense, « cet homme a mis en scène les attentats du World Trade center. C’est une stigmatisation des intégristes musulmans et pas des musulmans dans leur ensemble ». « Uriner sur le Coran ne constitue pas un outrage à l’égard des musulmans. C’est blasphématoire, tout au plus, et le blasphème n’est plus un délit dans notre pays », a-t-il plaidé.

Les avocats des parties civiles, qui représentaient la Grande mosquée de Strasbourg et la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), ont dénoncé pour leur part « une volonté, avec cette mise en scène, de jeter le discrédit sur les musulmans ». « Ses idées, il peut les avoir pour lui-même. Ce qui est inadmissible, c'est qu'il les véhicule par des moyens de communication », a ajouté l'avocat de la Licra.

Le procureur a réclamé trois mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende à l’encontre du blogueur. Le verdict sera rendu le 9 mai prochain.

Lire aussi :
Coran : le livre saint jugé « coupable » par un pasteur américain intégriste
A visage découvert, un homme brûle le Coran et urine dessus
11 septembre : un pasteur appelle à l'autodafé du Coran