Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Gaza : les femmes et les enfants premières victimes d'Israël

Rédigé par La Rédaction | Lundi 21 Juillet 2014



Présente à Gaza, l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) voit jour après jour le bilan des victimes s’alourdir. Avec l’offensive terrestre de l’armée israélienne déclenchée jeudi 17 juillet, les morts et les blessés sont de plus en plus nombreux.

« La plupart des urgences qui arrivent sont des femmes et des enfants », précise MSF dans un communiqué diffusé lundi 21 juillet. Face à cette situation, elle « demande à Israël de cesser de bombarder les civils pris au piège dans la bande de Gaza et de respecter le personnel médical comme les structures de Santé ».

L’association revient sur les jours précédents, les plus meurtriers depuis le début de l’opération israélienne sur Gaza, lundi 7 juillet. « Les équipes de MSF ont vu fuir des centaines de personnes en provenance de Ash Suja’iyeh, un quartier situé dans l’est de la ville de Gaza intensément bombardé dans la nuit du 19 au 20 juillet, et encore pendant la journée du 20 juillet. A l’hôpital Al-Shifa où travaille MSF », indique l’ONG.

« Alors que le discours officiel soutient que l’offensive terrestre a pour but de détruire les tunnels, ce que l’on voit sur le terrain, c’est que les bombardements sont indiscriminés et que ceux qui en meurent sont des civils », dénonce Nicolas Palarus, coordinateur de projet MSF à Gaza.

« Les bombardements et les frappes aériennes sont non seulement intenses mais aussi imprévisibles, ce qui rend particulièrement difficile - pour MSF comme pour tous les autres médicaux - de se déplacer pour apporter les soins d’urgence. Les travailleurs médicaux et les structures médicales doivent être respectées, aucun tir ne devrait se produire contre ou à proximité des ambulances et des hôpitaux », ajoute-t-il. La crise humanitaire fait des ravages Gaza. Aucune trêve humanitaire n'est en vue pour apaiser la situation.

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Lire aussi :
Centrafrique" target="_blank">Gaza : « La paix tant désirée par le monde doit reposer sur le droit et la justice » : MSF inquiet du sort des musulmans
MSF : « La trêve des bombardements à Gaza, ça n’a aucun sens »





Loading