Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Anelka : son club perd un sponsor à cause de sa quenelle

Rédigé par La Rédaction | Mardi 21 Janvier 2014



Zoopla, le sponsor maillot du club de foot anglais West Bromwich Albion, a annoncé, lundi 20 janvier, mettre un terme à son contrat avec le club à la fin de la saison. Cette décision a été prise à la suite de la quenelle réalisée par l’attaquant français, Nicolas Anelka, après l’un de ses buts, fin décembre dernier.

« Zoopla a réexaminé sa position ces dernières semaines à la lumière des actions de l'attaquant Nicolas Anelka lors du match contre West Ham pendant la période de Noël et a décidé de se concentrer sur d'autres activités marketing à la fin de cette saison », indique la société d'annonces immobilières dans un communiqué et sur son compte Twitter. D'une durée de deux ans, le contrat de sponsoring entre le club et cette société s'élève à 3 millions de livres (3,6 millions d'euros), selon les médias britanniques.

De confession juive, Alex Chesterman, à qui appartient en partie Zoopla, avait été outré par la quenelle de Nicolas Anelka, présenté comme un geste antisémite par les détracteurs de l'humoriste Dieudonné, qui l’a popularisé. Zoopla avait, dans un premier temps, demandé à ce qu’Anelka ne participe pas à la confrontation face à Everton sous peine de retirer son partenariat, précise Le Parisien. Mais le club avait refusé de se plier à la demande de son sponsor principal et l’attaquant français avait été titulaire lundi 20 janvier.

« Nous savions dès le début de notre accord en juin 2012 que le partenariat avec Zoopla pouvait se terminer cet été et nous avions donc pris les mesures en conséquence. Le club va maintenant rechercher activement un nouveau sponsor officiel pour la prochaine saison », ont commenté les dirigeants de West Bromwich Albion.

En faisant une quenelle, Nicolas Anelka s’était attiré de vives critiques en France. Lui, l’avait présenté comme un signe antisystème, en soutien à Dieudonné tout en se défendant d'être antisémite. Puis, devant l’ampleur de la polémique, il avait promis de ne plus faire ce geste controversé.

Mais, trop tard : la fédération anglaise de football décidait d’ouvrir une enquête à la suite de sa quenelle. Elle a rendue officielle, mardi 21 janvier, la mise en accusation de Nicolas Anelka pour mauvaise conduite. L’ancien joueur de l’équipe de France dispose de trois jours pour accepter ou contester cette accusation. Dans la seconde hypothèse, il devra livrer sa version des faits à la commission indépendante, qui décidera de sa sanction. Il encourt au moins cinq matchs de suspension.

Lire aussi :
La quenelle d’Anelka fait réagir la Grande Mosquée de Paris
Promis juré, Anelka, Nasri et Parker ne feront plus la quenelle
Foot : Anelka sur le départ ?
Anelka signe un contrat en or à Shanghai
Anelka et les Bleus contre la Fédé

Et aussi :
Dieudonné et la quenelle : halte au piège, la lucidité nécessaire chez les musulmans
Pourquoi je ne soutiens pas Dieudonné
La « quenelle », un coup de mou pour nos luttes
Valls contre Dieudonné : pourquoi tant de haine ?




Loading