Connectez-vous S'inscrire






Religions

Week-end d’affluence à la mosquée de Tremblay-en-France

Rédigé par Pauline Compan | Lundi 24 Janvier 2011

La mosquée de Tremblay-en-France organisait, ce week-end (22 et 23 janvier 2011), des journées portes ouvertes. Initialement programmés de 9 heures à 12 heures, les horaires d’ouvertures ont dû être prolongés en raison de l’affluence. Un succès dont se félicite le président de l’Union des musulmans de Tremblay-en-France (UMTF), Abdelghani Bentrari, l’association qui gère la mosquée.



Week-end d’affluence à la mosquée de Tremblay-en-France
Abdelghani Bentrari estime, pour Saphirnews, à plus de 600 le nombre de personnes qui se sont déplacées durant ce week-end « portes ouvertes ». Les visites étaient prévues uniquement le matin mais « comme les personnes étaient là, nous ne les avons pas refusées et nous sommes restés ouverts jusqu’à 19 heures ». Une amplitude horaire augmentée pour recevoir les familles, les voisins ou autres curieux qui voulaient visiter la mosquée. « Le public était composé principalement de locaux mais il y avait aussi des personnes des villes voisines, prévenues par "Le Parisie"n ou le magazine local "Tremblay Magazine". »

Week-end d’affluence à la mosquée de Tremblay-en-France
Mais pourquoi organiser une telle opération dans une mosquée ? « Nous voulons que le bâtiment soit ouvert à tout le monde », répond Abdelghani Bentrari, « le but était de permettre aux gens de poser des questions, de nous regarder prier et de voir la magnifique architecture intérieure de la mosquée ». Le président semble satisfait car « des personnes m’ont dit qu’elles passaient tout les jours devant la mosquée et que, désormais, elles n’auraient plus le même regard sur ce bâtiment ».

A l’intérieur, tout était prévu pour accueillir comme il se doit les visiteurs. « Il y avait un buffet avec des gâteaux, des dattes et le thé à la menthe coulait à flots, comme l’a dit la journaliste du "Parisien" », plaisante M. Bentrari. Mais l’attraction principale, c’était bien la mosquée elle-même. La décoration intérieure est faite « avec beaucoup de goût, de matériaux et de couleurs ». Marbre de Tunisie, calligraphies et même un lustre imposant fabriqué sur mesure en Espagne étaient au centre de l’attention.

Pour animer le parcours tout en informant le visiteur, l’UMTF projetait un diaporama de 12 minutes retraçant l’histoire de la réalisation de la mosquée de Tremblay-en-France. Il présentait aussi les différentes activités de la mosquée. « Nous voulions montrer que la mosquée n’est pas qu’un lieu de prières. Nous organisons aussi des cours de langue arabe, des ateliers pour les enfants ou encore des distributions de cadeaux à l’occasion des fêtes », poursuit M. Bentrari.

Livre d'or, encouragements et félicitations de part et d'autre

Les attentes des gestionnaires de la mosquée concernant ces journées portes ouvertes semblent en tout cas comblées. « Nous avions mis à disposition du public un livre d’or et les retours que nous avons lu sont très encourageants. » La mosquée aura aussi accueilli la visite du maire et de plusieurs élus « même de l’opposition », précise M Bentrari. « Ils se sont déplacés pour admirer l’intérieur et certains sont venus avec leurs enfants. »

Le maire a pris la parole pour féliciter l’initiative de l’UMTF. Abdelghani Bentrari a, lui aussi, pris la parole même si « ce n’était pas prévu ». Un imprévu qui lui a donné l’occasion de remercier la mairie pour le travail accompli en concertation avec la communauté musulmane et l’association. « La mosquée est une réussite en concertation avec les acteurs locaux », rappelle-t-il. Un projet qui aura pris dix ans mais qui fait, aujourd’hui, partie du paysage de la ville.

Ouverte en 2009, la mosquée nécessite encore quelques menus travaux. « Nous avons encore du travail sur les calligraphies et les éclairages. Mais il s’agit désormais de bricoles et autres petites finitions », se félicite M. Bentrari.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu