Connectez-vous S'inscrire






Religions

Argenteuil : le Premier ministre inaugure la mosquée

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 25 Juin 2010

La mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise, est achevée. Pour marquer le coup, Abdelkader Achebouche, président de l'association Al-Ihsan qui gère la mosquée, va inaugurer, lundi 28 juin, les locaux aux côtés du Premier ministre François Fillon et du ministre chargé des Cultes Brice Hortefeux, en présence de près de 800 invités. Une opportunité supplémentaire pour le gouvernement de faire oublier les dérapages de ces derniers mois.



Créé en novembre 1997, l'association Institut islamique de France Al-Ihsan inaugurera officiellement sa mosquée, à Argenteuil, ce lundi 28 juin, en présence, notamment, du Premier ministre.
Créé en novembre 1997, l'association Institut islamique de France Al-Ihsan inaugurera officiellement sa mosquée, à Argenteuil, ce lundi 28 juin, en présence, notamment, du Premier ministre.
La mosquée Al-Ihsan (« la bienfaisance »), à Argenteuil (95), sera inaugurée lundi 28 juin en présence du Premier ministre François Fillon, informe les services du Premier ministre ce jeudi 24 juin.

Plus connu sous le nom de la mosquée Renault (elle avait remplacé un ancien garage de la marque), le lieu de culte pourra accueillir jusqu’à 2 500 fidèles sur un espace de près de 1 500m². Doté d’un dôme et d’un minaret de 15 mètres de haut, la mosquée, d’une superficie totale de 8 000 m², accueillera de nouvelles salles de prière.

Entre 700 et 800 invités devraient être attendus pour la visite du lieu, dont Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur chargé des cultes, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) ainsi que Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris.

L'intégration des musulmans par la mosquée

Abdelkader Achebouche, président de l'Institut islamique de France Al-Ihsan, voit les choses en grand. Contacté par Saphirnews, ce dernier confirme qu'il y aura bien « entre 700 et 800 invités » et affirme que l'initiative d'inaugurer le lieu de culte avec le Premier ministre vient de lui, bien qu'il ait d'abord pris soin, dans un premier temps, de contacter le ministère de l'Intérieur.

C'est par la suite que François Fillon aurait décidé d'accompagner Brice Hortefeux lundi, selon M. Achebouche, qui déclare qu'il était « normal » que des représentants de l’autorité publique viennent pour l'occasion.

Comment expliquer cette soudaine attention du gouvernement devant ce qui semble une opération de communication bien huilée, destinée à redorer le blason du gouvernement ? C’est aussi à Argenteuil, troisième commune d’Île-de-France, où, en octobre 2005, Nicolas Sarkozy, à l’époque ministre de l’Intérieur, avait fait une apparition remarquée en dénonçant « les racailles » des quartiers de la ville.

En perte de vitesse dans les sondages, il s'agit aussi pour les officiels du gouvernement d'apaiser un climat imprégné d’islamophobie depuis, entre autres, les débats sur le voile intégral et sur l’identité nationale.

Cette inauguration survient quelques jours après la signature d'une convention sur le suivi des actes anti-musulmans entre Brice Hortefeux et le CFCM le 17 juin.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu