Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le CRCM Rhône-Alpes réunit ses mosquées

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Juin 2010



Le CRCM Rhône-Alpes a fait le point, dimanche 13 juin, à Villeurbanne, sur ses actions passées et à venir, avant les prochaines élections qui se tiendront dans un an.

Quelque 250 délégués de mosquées venus des huit départements y étaient pour débattre des « besoins inhérents liées à la pratique du culte musulman » dans la Région. Et − unité rare à souligner − toutes les fédérations régionales musulmanes de France étaient présentes : la Communauté islamique Milli Görüş (CIMG), le DITIB (Union turco-islamique des affaires religieuses), la Fédération régionale de la Grande Mosquée de Paris (FRGMP), le Rassemblement régional des musulmans de France (RRMR) et l'Union des organisation islamiques de France (UOIF).

La formation des imams était à l'ordre du jour : elle qui se limite aujourd'hui à l'apprentissage de la langue française sera élargie à l'enseignement du droit et de l'histoire, à la compréhension et à l'alliance « du contexte et du texte », a expliqué le président actuel, Azzedine Gaci.

Le bilan régional du CRCM ? Dix-huit lieux de culte ont vu le jour depuis 2005 ou sont en projet d'ouverture prochaine en Rhône-Alpes. Onze carrés musulmans (totalisant 1 536 places) sont ouverts ou en cours d'ouverture depuis 2007. Et six sites d'abattage rituel à l'occasion de l'Aïd el-Kébir sont directement gérés par le CRCM Rhône-Alpes. Objectif de toutes ces actions : répondre aux besoins longtemps ignorés des quelque 600 000 musulmans que compte la Région. Ces besoins ont-ils été entendus par Jean-Jacques Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, et Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, tous deux présents à cette assemblée générale ?

Longtemps contesté par les Français de confession musulmane, le CFCM (créé en 2004 à l'initiative de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur), aujourd'hui sous la présidence de Mohammed Moussaoui (succédant en 2008 à Dalil Boubakeur), retrouve peu à peu de sa légitimité avec la mise en place de programmes clairs et une écoute accrue des besoins des citoyens musulmans, Région par Région.


Lire aussi :
L’islam de France, une affaire de maires
La France enterre mieux ses musulmans
Manque de carrés musulmans : une identité bafouée
Mohammed Moussaoui : « Parmi nos priorités, clarifier le marché du halal et enclencher la réforme du CFCM »
En Rhône-Alpes :
Mosquée profanée à Saint-Étienne (Loire)
Saint-Étienne : une Grande Mosquée aux couleurs du Maroc
Bourg-en-Bresse a inauguré son premier carré musulman
Carrés musulmans: la situation dans le Rhône (69)
Rhône-Alpes : Quels sont les besoins des musulmans ?
Zoom sur le Grand Lyon
Prêtres et imams se rencontrent à Lyon autour de l'agir ensemble
Les accords entre le CRCM et les responsables de la ville
Inauguration de la mosquée « Othmane »





Loading












Recevez le meilleur de l'actu