Connectez-vous S'inscrire






Religions

Bourg-en-Bresse a inauguré son premier carré musulman

Rédigé par Anissa Ammoura | Mercredi 3 Juin 2009

Elle devient la troisième ville de l'Ain à disposer d'un carré musulman dans son cimetière municipal. Bourg-en-Bresse a inauguré le 25 mai dernier son premier espace réservé aux défunts de confession musulmane. D'une capacité de 120 places, il pourra s'agrandir dans les prochaines années.



25 mai 2009 : inauguration du carré musulman, d'une capacité d'accueil de 120 places, à Bourg-en-Bresse (Ain).
25 mai 2009 : inauguration du carré musulman, d'une capacité d'accueil de 120 places, à Bourg-en-Bresse (Ain).
Le 25 mai dernier, au matin, a été inauguré le premier carré musulman de Bourg-en-Bresse, dans l'Ain. L'événement s'est déroulé en présence d'élus et des membres de la communauté musulmane de Rhône-Alpes.

Environ 120 emplacements sont prévus dans cet espace confessionnel et pourra s'agrandir si nécessaire. D'après France 3 Rhônes-Alpes-Auvergne, « une stèle avec la rose des vents indiquant la direction de La Mecque » a été dévoilée à l'entrée du carré par le maire de la commune, Jean-François Debat, et Azzedine Gaci, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) Rhône-Alpes, dont l'instance soutient le projet depuis trois ans.

Toufik Chergui, délégué du département de l'Ain et secrétaire général du CRCM, a coordonné l'organisation de cette cérémonie, à l'issue de laquelle une déclaration commune, relative au fonctionnement du carré musulman, a été signée entre la municipalité et le CRCM. Celle-ci garantit une « sépulture parfaitement conforme aux principes de l'islam ».

« La peur qu'ont les musulmans, ici, en France, c'est la peur de la crémation, radicalement interdite en islam », explique Azzedine Gaci, lors de l'inauguration, « Si nous leur donnons les assurances que jamais il n'y aura de crémation du corps, ils vont préférer être enterrés en France, c'est ce que j'appelle " l'intégration par les racines " », poursuit-il devant la caméra de France 3 Rhône-Alpes.

« L'engagement pris aujourd'hui n'est pas seulement d'inaugurer un carré musulman, mais de dire que le cimetière municipal continuera à être aménagé pour permettre à tous les citoyens qui résident dans la ville d'y être enterrés selon leurs convictions », déclarait Jean-François Debat, le maire de Bourg-en-Bresse, dans ce même reportage régional.

Bourg-en-Bresse est la troisième ville du département de l'Ain à se doter d'un carré confessionnel ; environ 10 % de la population burgienne sont de confession ou de tradition musulmane.


Lire aussi :
Un carré musulman dans un cimetière du Nord
Les musulmans de Chambéry réclament un espace dans le cimetière municipal





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu