Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un comité d’accueil anti-FN, à Saint-Denis, contre Bruno Gollnisch

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 17 Septembre 2010



Bruno Gollnisch a souhaité lancer sa campagne pour la présidence du Front national au pied de la basilique de Saint-Denis, emplacement de la nécropole des rois de France, en Seine-Saint-Denis. C’est sans compter ses détracteurs qui ont organisé une manifestation contre sa venue dans la ville gérée par les communistes.

Munis de pancartes et d’une banderole sur lequel était inscrit « Pas de fachos dans nos quartiers », quelque 200 personnes se sont réunies, jeudi 16 septembre, pour perturber son passage. Malgré le déploiement d'un important service d'ordre et la venue d’une dizaine de gendarmes sur le parvis, Bruno Gollnisch a dû se contenter d'une petite déclaration devant la basilique. Le recteur de ce haut lieu de la chrétienté lui a en effet interdit tout « acte politique » dans l'enceinte de l’Église.

« Je suis venu ici, dans ce département de Seine-Saint-Denis », « un endroit qui est conquis par l'immigration étrangère » et « qui ne doit pas devenir ce que le Kosovo a été à la Serbie », a lancé le candidat à la présidence du FN, au milieu des cris des manifestants. Sa rivale Marine Le Pen, favorite pour succéder à son père, a dû apprécier.




Loading