Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un an après les premières révoltes, la Syrie dans le chaos

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 15 Mars 2012



Il y a un an, une manifestation à Damas sonnait le coup d’envoi de la révolution syrienne. Douze mois après, la Syrie compte ses morts et le régime reste sourd aux appels internationaux.

Selon les Nations-Unis, plus de 8 000 personnes auraient trouvé la mort en Syrie depuis un an, de nombreux cas de tortures ont été également signalés. Alors que le pays semble au bord de la guerre civile, les troupes fidèles à Bachar al-Assad reprennent le contrôle de villes symboles de la contestation comme Homs.

La communauté internationale ne s'est toujours pas accordée pour une résolution condamnant la répression en Syrie. Une sortie de crise diplomatique reste compromise face aux réticences russes et chinoise et après l’échec de la mission d’observation envoyée par la Ligue arabe, la situation reste très incertaine. Des courriels, présentés comme écrits ou reçus par Bachar al-Assad, récupérés par des opposants et dont une partie a été publiée par The Guardian, révèle également le soutien de l'Iran au régime syrien.

Pour sa part, Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations-Unis, s'active pour un règlement de la crise. Mais Damas ne fait transparaître aucun effort et s’oppose jusque là à tout plan demandant le départ de Bachar al-Assad. L'impuissance des Nations unies est manifeste.

Lire aussi :
Syrie : les journalistes blessés rapatriés
Syrie : la Russie prête à coopérer avec Kofi Annan
Syrie : la crainte d'un assaut final du régime sur Homs angoisse
Le régime syrien isolée, une nouvelle mission de la Ligue arabe en route
Syrie : la résolution à l'ONU rejetée, la Tunisie expulse l'ambassadeur syrien