Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Touche pas à mon prophète » : SOS Racisme soutient Charlie Hebdo et porte plainte

Rédigé par | Vendredi 21 Septembre 2012



Slogan incriminé par SOS Racisme « Touche pas à mon prophète »
Slogan incriminé par SOS Racisme « Touche pas à mon prophète »
SOS Racisme apparaît plus préoccupé par l'usage de son slogan officiel que par l'ampleur que prend l'islamophobie en France. L'association a en effet annoncé, jeudi 20 septembre, vouloir porter plainte contre X pour détournement de son slogan « Touche pas à mon pote », devenu pour l'occasion « Touche pas à mon prophète ».

Depuis l’apparition du film « L’innocence des musulmans » sur la place publique, de nombreuses pages créées sous ce slogan sur les réseaux sociaux se sont multipliées afin de mobiliser - virtuellement du moins - les musulmans contre les caricatures du Prophète Muhammad dressées par le film anti-islam et Charlie Hebdo. Ces pages Facebook ne sont en réalité suivies que par trop peu de personnes et souvent, ne contiennent rien de probant.

Pas sûr que ceux qui diffusent le slogan « Touche pas à mon prophète » aient fait le lien avec SOS Racisme mais peu lui importe, elle tient à protéger sa marque. « Dans le cadre des appels à manifestations de ce samedi 22 septembre, l'association a pu constater un détournement de son slogan et de son logo, utilisé à des fins fondamentalement contraires à nos missions, à nos convictions et à nos combats », déclare l'association dans un communiqué.

A en croire SOS Racisme, « ce détournement a pu (...) créer une confusion quant à l'adhésion de notre association aux lignes de militants intégristes, alors même que SOS Racisme s'est déclarée en soutien de Charlie Hebdo et de son équipe dès le 19 septembre ». Un communiqué en ce sens a été publié la veille pour refuser que « les responsabilités de ces flambées de haine et d’intolérance que certains facilitent en disant les craindre soient d’une façon ou d’une autre imputées à l’équipe de Charlie Hebdo ».

Un soutien sans faille à Charlie Hebdo

Soulignant son « attachement absolu à la laïcité, à la liberté d'expression, incluant le droit au blasphème », SOS Racisme « rappelle qu'elle a dénoncé et caractérisé le film "Innocence of Muslims" comme provocation raciste, instrumentalisée par des mouvements extrémistes, mais ne saurait être assimilée d'une façon ou d'une autre aux flambées de haine, d'intolérance et d'antisémitisme ». Sa dénonciation n'a toutefois fait l'objet que de deux lignes dans le communiqué de soutien de Charlie Hebdo (aucun communiqué spécifique n'a été publié auparavant), qu'elle met sur le même plan que les violences opérées par les « mouvements islamistes ».

Le deux poids, deux mesures se fait sentir. SOS Racisme aura bien du mal à se faire comprendre des musulmans de France, dont la vaste majorité ne compte pas participer à des manifestations pour mieux ignorer les dernières provocations islamophobes.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur