Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mosquée Montrouge : la mairie condamnée à prêter une salle

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Juillet 2013



Tout semble sourire à l’Association Fraternité de Montrouge (AFM). Le conflit entre la municipalité de Montrouge, située en région parisienne, et l’AFM, gestionnaire de l’unique lieu de culte musulman de la commune, trouve une issue par la voie judiciaire.

Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a condamné, vendredi 5 juillet, la mairie de Montrouge à mettre à disposition une salle communale pour le mois de Ramadan afin de permettre aux musulmans de la ville de célébrer les prières du soir.

Le maire UMP Jean-Loup Metton avait refusé de prêter une salle en juin dernier, prétextant une atteinte du principe de laïcité. « C'est par une injonction de mettre à disposition une telle salle dans un délai de 48 heures que le juge des référés a statué sur la requête de l'AFM », rapporte le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

« Cette décision historique vient mettre un coup d'arrêt à la politique clairement islamophobe du Maire, qui depuis 2007 refuse, pour les mêmes prétextes fallacieux, la mise à disposition d'une salle pour les musulmans de la commune », indique-t-elle.

La mairie de Montrouge a également été condamnée à verser la somme de 1 000 euros à l’AFM au titre des frais de justice.

L’AFM a entre-temps signé une promesse de vente pour un bâtiment privé d'une surface de 411 m² dont le prix s’élève à 1 450 000 €, nous informe l’AFM. Elle doit réunir cette somme avant le 15 décembre 2013 pour acquérir définitivement le lieu.

Lire aussi :
Mosquée Montrouge : retour sur une mobilisation exemplaire
Mosquée Montrouge : les musulmans attaquent le maire en justice
Accusée d'entrave à la laïcité, une association est interdite de salle municipale
Aïd el-Kébir : les musulmans de Saint-Gratien ont obtenu justice
Le Conseil d'Etat donne raison aux musulmans de Saint-Gratien