Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Le peuple libyen traverse la période la plus sombre de son histoire, que fait la diplomatie française pour le soutenir ?

Rédigé par Youcef Benderbal | Mardi 22 Février 2011

Courrier d'un citoyen français au président Nicolas Sarkozy.



Le peuple libyen traverse la période la plus sombre de son histoire, que fait la diplomatie française pour le soutenir ?
Monsieur le Président de la République,

A l'heure où ces lignes sont écrites, le peuple libyen traverse la période la plus sombre de son histoire. Ce 21 février, la chaîne Al Jazeera suit de près les événements tragiques qui endeuillent et ensanglantent leur pays. Cette chaîne d'information montre les images des crimes odieux commis à l'encontre d'une population civile sans protection aucune et s'est volontairement abstenue d'en dévoiler d'autres car insupportables.

En ce moment même, des avions militaires sont en train de bombarder ce peuple dont le seul tort est de réclamer ses droits légitimes et d'exprimer son refus d'un régime autoritaire, criminel et répressif.

A ce jour, on dénombre des centaines de victimes tuées dans des conditions atroces. La voix de la France doit se faire entendre au-delà des protestations mêlant prudence et concision. L'heure est extrêmement grave pour se contenter de simples communiqués lapidaires.

A cet égard, j'avoue ne pas comprendre la position française face aux revendications des peuples arabes qui s'insurgent contre des dirigeants indignes et corrompus.

J'apprends à l'instant que le gouvernement britannique a convoqué l'ambassadeur libyen au sujet des atteintes intolérables contre d'innocents civils. Je n'ai rien entendu de tel de la part des autorités françaises. Pourquoi une telle réticence, une telle attitude devant ce qu'il convient de nommer des atrocités perpétrées par le régime de Kadhafi ? Le cas de la Tunisie et celui de l'Egypte sont là pour éviter toute erreur ou manque d'appréciation lié à la situation réelle du terrain.

La France que vous représentez en tant que Président de la République n'accorde-t-elle plus d'importance aux valeurs et principes qui ornent l'humanité si blême aujourd'hui ? Que doivent comprendre les peuples qui souffrent cruellement dans le monde arabe ? Que l'Etat français les abandonne à leur sort en raison de liens et d'intérêts plus ou moins cachés?

En tant que citoyen français épris de liberté et de justice, j'exhorte le gouvernement français à exercer des pressions concrètes sur le pouvoir libyen, à agir rapidement avec rigueur et fermeté afin de protéger et de porter assistance au peuple libyen.

Je profite de ce courrier pour lancer le même appel en ce qui concerne la population civile de la bande de Gaza qui souffre terriblement du blocus israélien infligé depuis 2007 sans oublier les habitants de Cisjordanie qui sont confrontés à une colonisation constante. Ceux qui vivent à Jérusalem-Est sont plongés dans une profonde détresse. Là aussi, la France se doit d'être aux côtés de ceux qui subissent injustices et supplices en totale violation du droit international.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Un citoyen aspirant à vivre dans un monde de paix et de justice avec ses enfants.

Copie au premier Ministre, Monsieur François Fillon.
Copie au ministre des Affaires étrangères, Madame Michèle Alliot Marie.