Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Femme et travail : La HALDE a remis ses recommandations à Roselyne Bachelot

Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Mars 2011



A l’occasion de la journée de la femme, le président de la HALDE, Eric Molinié a remis hier (lundi 7 mars) 26 recommandations à la ministre des Solidarités Roselyne Bachelot. Des propositions qui ciblent les discriminations envers les femmes par des actions de sensibilisation ou de concertation.

Ainsi, la HALDE recommande d’obliger les entreprises à publier, chaque année, des données sur l’évolution des écarts salariaux. La fin des internats non-mixtes et une meilleure formation du personnel de l’éducation nationale aux questions de discriminations des sexes, sont conseillés. Fait important la HALDE voudrait voir la publication rapide d’un décret gouvernemental instituant une pénalité financière pour les entreprises qui ne seraient pas engagées dans des accords relatifs à l’égalité professionnelle.

Présent à la table ronde, organisée lundi 7 mars par l’Afmd (Association française des managers de la diversité), Eric Molinié a évoqué ces recommandations, remises un peu plus tôt dans la journée à la ministre. Cette dernière aurait plaisanté avec le président de la HALDE, demandant combien ces mesures allaient encore lui coûter. Pour M. Molinié, la seule mesure coûteuse serait celle sur les retraites. La HALDE demande toujours que le calcul des retraites se fassent sur les dix meilleurs trimestres de la vie professionnelle pour les femmes employées à temps partiel (au lieu des 25 meilleures années). La ministre a assuré, via son service de presse, ne plus vouloir « qu'une seule femme puisse craindre pour son emploi quand elle apprend qu'elle est enceinte ».


Lire aussi :
Discriminations : la HALDE toujours plus réclamée
Éric Molinié, nouveau président de la HALDE
La HALDE, espèce en voie d'extinction
Discrimination pour handicap : la HALDE monte au créneau




Loading