Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Points de vue

Budapest, un air brun européen souffle fort de l’Est

Les récits de Bent Battuta

Rédigé par | Mardi 13 Mars 2018 à 09:00

           


Budapest, un air brun européen souffle fort de l’Est
Budapest. – Ni hostile, ni franchement réputée pour être une ville accueillante, Budapest fait partie de ces villes d’Europe de l’Est qui eurent un passé glorieux.

Ancienne station du fameux train Orient Express, Budapest, née de trois cités dont Buda et Pest, fut romaine puis ottomane sous le règne des Habsbourg. De ce passé glorieux, Budapest garde jalousement de précieux vestiges architecturaux qui sont des passages obligés des touristes venus d’Europe du Sud et de l’Ouest.

Après avoir visité sa voisine et rivale Prague, j’ai fini par succomber aux sirènes de la belle du Danube qui majestueux traverse la ville. Quelques clics et réservations plus tard, me voilà prête à passer un week-end prolongé en Hongrie. Ou plutôt dans sa capitale.

Ce week-end, une des lignes du métro flambant neuf de la ville ne marche pas. Je me rabats alors sur un bus qui m’emmène directement au centre-ville. De Budapest, au-delà des quelques informations historiques que je possède, mes connaissances sont limitées. Les quelques récits offerts par deux amis hongrois rencontrés à Bruxelles dont l’un est membre de la communauté rom ne m’ont guère enjoués.

Au bout de quelques minutes dans le bus, une affiche rouge pétante placardée sur le bord de la route principale me saute aux yeux. De loin, cela ressemblait à une affiche publicitaire sauf que non, ce n’est pas une publicité, rien à vendre. Une simple phrase y figure avec un nom que beaucoup connaissent. Ce nom, c’est celui de Soros. Cette affiche, c’est le message de Victor Orban,

Premier ministre hongrois contre Georges Soros, milliardaire juif d’origine hongroise qui a fondé et financé Open Society connue pour être une des fondations les plus engagées sur des questions hautement politiques et qui financent, entre autres, des organisations de la société civile sur les questions de lutte contre les discriminations faites aux migrants, aux Roms ou contre l’islamophobie. Il est à la fois vilipendé par les complotistes, les antisémites et identitaires qui voient en lui un fossoyeur de l’identité blanche et chrétienne de l’Europe qui veut submerger l’Europe sous le « poids des migrants ». Le Premier ministre a été jusqu’à le déclarer ennemi public n°1 et à l’accuser de participer à la crise des réfugiés de l’été 2015.

La répétition de ces affiches fait un drôle d’effet je dois dire.

Aux détours du trajet on distingue des bidonvilles et autres habitats précaires dans ce qui ressemble à une forêt. Plus on s’approche du centre-ville, plus les enseignes américaines et allemandes se font présentes. Artères larges et architecture imposante jaillissant et viennent rompre le gris et morne paysage offert au visiteur.

J’ai choisi de m’installer près de la rive gauche du Danube tout proche du bastion des Pêcheurs et de l’Eglise Matyas dont l’histoire m’avait intriguée. D’abord église, puis mosquée sous les Ottomans puis de nouveau église, le monument est situé sur une colline qui surplombe la ville offrant un panorama superbe sur le Danube et le parlement hongrois ferait pâlir Westminster.


Des angoisses identitaires qui s’affichent sans complexe

A peine arrivée, je m’engouffre dans le métro pour rejoindre le fameux Marché couvert de Budapest. La visite de la plus grande synagogue d’Europe, reflet d’une très importante et large présence juive décimée pendant la Seconde Guerre Mondiale, sera pour le lendemain. La rame est calme, nous sommes en période de vacances nationales ici. En face de moi, quelques personnes âgées et autres Européens venus découvrir la ville. Un passager m’intrigue. Installée en face de moi, il arbore tatouages, pins et autres symboles sur sa veste et son sac.

A s’y attarder de près, on reconnait tout l’attirail de l’extrême droite comme la croix cel-tique, symbole de la suprématie blanche. Il est rare de tomber sur un individu arborant un tel attirail de façon presque normal. Décomplexé.

L’ère Orban, c’est aussi cela. Un air européen qui s’assombrit. Ce sont des symboles, des mots et des actes en adéquation avec une idéologie qui, de Varsovie à Vienne en passant par Rome (à l’aune des résultats des dernières élections législatives disent, d’une part, le rejet de l’immigration et traduisent, d’autre part, les angoisses du continent européen.

Si l’extrême droite en Europe n’est effectivement pas unifiée, le constat est le même. Les militants d’extrême droite ont le vent en poupe partout sur le Vieux continent, même dans des pays qui se pensaient prémunis et hermétiques telle que la Suède ou encore l’Allemagne.

Ancien président du Parlement européen qui a conclu un accord de gouvernement au nom du SPD avec la chancelière Angela Merkel, Martin Schulz s’inquiétait déjà, il y a quelques années, de l’avancée du FPO, parti d’extrême droite en Autriche, en parlant du retour des démons du 20e siècle dans la maison Europe. Les démons se sont multipliés et s’en prennent aux piliers et fondations de cette maison aujourd’hui.

Lire aussi :
Hongrie : Viktor Orban veut une « loi anti-Soros » contre l’immigration et l’islam
Hongrie : l'islam, religion « d'un autre monde », hors d'Europe


Samia Hathroubi
Ancienne professeure d'Histoire-Géographie dans le 9-3 après des études d'Histoire sur les débuts... En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Némarre jean le 23/03/2018 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@rob(ot mahométan)89:

tu dis:"Tu réponds pas, minus, tu ne fais que couper-coller comme un abruti des pages de blogs débiles que personne ne lit."

"minus":
c'est bien, robot, tu commences à parler comme moi, bientôt, tu penseras comme moi...
Mais si, mais si, on me lit: par contre toi, à part citer Pew Center (sans d'ailleurs le moindre esprit critique), on ne sait pas bien quelles idées tu distilles!
le vide de ta "pensée islamique" est remarquable.
Tu sembles plus porté à essayer (risiblement) de démolir celle des autres qu'à nous démontrer les "beautés" de l'islam!

22.Posté par Veguel le 23/03/2018 07:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François. Vous avez compris le contraire de ce que j'ai dis.
Je dis justement que ce n'est pas racial mais culturel.
Je parle d'un racisme vous parlez d'un autre.
Je parle du racisme envers les musulmans vous me répondez racisme anti juif.
Vous vous servez d'une communauté pour taper sur l'autre.
J'ai mentionné les arabes car c'est essentiellement eux qui sont visés.
Mais les non arabes ne sont pas oubliés, asiatiques, les africains, les iraniens.......
Mais il vise plus spécifiquement les musulmans arabes.
Aujourd'hui le racisme n'est plus racial mais culturel. C'est un racisme à l'endroit de la civilisation islamique. La civilisation arabo-musulmane. Le racisme n'est plus racial, il est culturel. Il est parfois aussi l'un ou l'autre, parfois les deux en meme temps, le racisme racial n'a pas disparu loin de là mais le racisme culturel se substitue au racisme racial.

21.Posté par Rob89 le 22/03/2018 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Jean Séniste (je l’aime bien aussi celle-là, presque autant que « Jean Bonnot » lol, pour rester à ton niveau)

Tu réponds pas, minus, tu ne fais que couper-coller comme un abruti des pages de blogs débiles que personne ne lit.

20.Posté par Rob89 le 22/03/2018 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Carmignola: « ""Parfaitement irréaliste aussi, et tout simplement impossible. Aucun gouvernement, jamais, n’y est parvenu et il y en a qui essayent, voir Trump aux Etats-Unis." Le gouvernement algérien y est
parvenu avec un succès je dirais total, en 1962. L'exemple historique est devant vos yeux, ne le niez pas…

On parlait de l'Europe et de l'Occident, m'enfin.

Et L'Algérie ? Et en 1962 pour une brève période pendant juste après l’indépendance ? C’est ça le contre-example ?

Et aujourd'hu,i le Coran, il est banni en Algérie? Alors je repose la question que j'ai posé au débile mental : citez donc UN pays, un seul, dans tout le monde occidental ou le Coran et a fortiori l’islam est interdit.

Si tu trouves pas, alors je te rends le job plus facile : cite juste une ville, un Lander, conté, province etc. Même une toute petite toute pourrie, genre ville de province aux mains d’un FN islamophobe style Robert Ménard.

Bon j’attends la liste…

« D'autant plus que vos vantardises démographiques n'ont pas encore vraiment pénétré les esprits »

Ha mais c’est pas moi mon ami, moi je cite juste les études les plus sérieuses sur le sujet, si elles ne vous plaisent pas vous devriez les contacter.

19.Posté par Némarre jean le 22/03/2018 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@rob89, le consanguin

tu dis:
"Bon on va être gentil avec François vu qu’on est d’accord avec lui, que l’islamophobie n’est pas NECESSAIREMENT du racisme camouflé mais l’est souvent aussi etc. Regarde le débile sociopathe « Tariq Tasseur » ici, lui parle bien de « bougnoules », de « singes » etc. Là au moins c’est clair, c’est pour cela qu’il est si utile et que les administrateur le laissent cracher sa bile raciste d’ailleurs, qu’on voit la réalité de nombre d’entre eux.

Bien sȗr que le Grand Mufti était antisémite, personne a dit le contraire, ainsi que de nombreux musulmans. Mais par rapport à Hitler et à des millions d’autres Européens blancs, athées ou chrétiens qui représentaient l’essentiel des forces du 3ème Reich, les fachos de Mussolinis et tout, le rôle de ton Grand Mufti dans la seconde guerre avoisine le 0, et c’est pour te faire plaisir que je dis « avoisine ». Et c’est pas un hasard si l’Holocauste c’est en Allemagne et au cœur de l’Europe que ça a eu lieu, pas dans le monde « arabo-musulman ».

D’ailleurs il était en exil, expulsé de Palestine par les Britanniques et tout le monde s’en foutait, de ce clown. Mais on peut citer les historiens d’Harvard ou de Tel Aviv qui ont travaillé sur ce sujet en longueur si tu veux, chiffres et tout."

on te répond:

si le RACISME consiste à dévaloriser/discriminer un groupe humain (ce que disent certains dictionnaires), l'islam est le CHAMPION DU RACISME TOUTES CATEGORIES, (tout en en accusant hypocritement et perversement les ...  

18.Posté par Rob89 le 22/03/2018 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Le refus de cet abandon de pratiques culturelles et morales rejetées par les européens"

sauf que maintenant les musulmans sont européens eux aussi.

17.Posté par Rob89 le 22/03/2018 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon on va être gentil avec François vu qu’on est d’accord avec lui, que l’islamophobie n’est pas NECESSAIREMENT du racisme camouflé mais l’est souvent aussi etc. Regarde le débile sociopathe « Tariq Tasseur » ici, lui parle bien de « bougnoules », de « singes » etc. Là au moins c’est clair, c’est pour cela qu’il est si utile et que les administrateur le laissent cracher sa bile raciste d’ailleurs, qu’on voit la réalité de nombre d’entre eux.

Bien sȗr que le Grand Mufti était antisémite, personne a dit le contraire, ainsi que de nombreux musulmans. Mais par rapport à Hitler et à des millions d’autres Européens blancs, athées ou chrétiens qui représentaient l’essentiel des forces du 3ème Reich, les fachos de Mussolinis et tout, le rôle de ton Grand Mufti dans la seconde guerre avoisine le 0, et c’est pour te faire plaisir que je dis « avoisine ». Et c’est pas un hasard si l’Holocauste c’est en Allemagne et au cœur de l’Europe que ça a eu lieu, pas dans le monde « arabo-musulman ».

D’ailleurs il était en exil, expulsé de Palestine par les Britanniques et tout le monde s’en foutait, de ce clown. Mais on peut citer les historiens d’Harvard ou de Tel Aviv qui ont travaillé sur ce sujet en longueur si tu veux, chiffres et tout.

16.Posté par Némarre jean le 22/03/2018 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@veguel

si le RACISME consiste à dévaloriser/discriminer un groupe humain (ce que disent certains dictionnaires, omettant la référence biologique du 19ème siècle), l'islam est le CHAMPION DU RACISME TOUTES CATEGORIES, (tout en en accusant hypocritement et perversement les autres!) en l'occurrence vis à vis des "incroyants" (ceux qui donc refusent de gober les inepties de l'égorgeur violeur pédophile et voleur!), c'est à dire les 4/5 de l'humanité!!!
L'islam c'est vraiment de la ... (comment on dit, déjà?)

ACCUSER LE PREMIER POUR NE PAS ETRE ACCUSE: dans le cas de l'islam, c'est carrément dieu qui est raciste!!

PREUVE:

un individu qui, au 21ème siècle et sans y être forcé, peut GOBER qu'un marchand (=menteur professionnel) EGORGEUR et PEDOPHILE (et VOLEUR, conservant cependant bizarrement ses deux mains, et VIOLEUR esclavagiste de captives!!! etc...) serait le messager d'un dieu (le message consistant dans les inepties coraniques!!! MDR!!!), ne mérite pas d'appartenir à l'espèce humaine:
c'est un sous-singe...

ceux que le mot "sous-singe" perturbe, devraient se reporter aux versets du coran expliquant qu'allah transforme les incroyants en singes et en porcs...

JESUS, BOUDHA, CONFUCIUS, COMBIEN DE VOLS, DE VIOLS, DE MEURTRES? ZERO!
MAHOMET, COMBIEN? ON NE COMPTE PLUS...


soyons clairs: Une religion dont la marionnette sadique et absurde (preuves sur demande) explique que les incroyants (les 4/5 de l'humanité!!!) ne sont que SOUILLURE (coran 9:28) qu'il faut combattre/tuer/humilier/ra...  

15.Posté par François Carmignola le 22/03/2018 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Veguel: votre assimilation, classique, de l'islamophobie comme racisme "culturel" à un racisme tout court est 1) paradoxale et 2) affreusement contre productive.
D'abord, elle ne concerne pas que les "arabes" comme vous dites. Elle concerne les noirs aussi, du moins ceux qui sont musulmans, et surtout les maghrébins, qui comme vous le savez ne sont pas arabes, mais berbères dans leur très grande majorité.
Cela fait donc une grande variété de races, cette islamophobie, de quoi se perdre dans un racisme généralisé, qui serait "anti non blanc", donc d'après vous.

Pourtant, vous oubliez les autres racismes, dont l'antisémitisme, donc vous savez comme moi que les musulmans sont totalement exempt.

Je rigole bien sur, et la petite polémique ici contre le mufti de Jérusalem, n'enlève rien au fait qu'il fut un authentique et patent antisémite exterminateur condamné par l'histoire, mal par Netanyahou, mais qu'importe: les juifs en général savent à quoi s'en tenir quand à ce qu'inspire ceux qui s'en réclament.

De plus cette assimilation islam/race a un coté malsain: comme si un tenant de la fameuse race (celle dont je viens de démontrer qu'elle était mal définie par vous) se devait d'être musulman. Un plaquage d'une caractéristique culturelle sur la descendance, un destin "racial" donc, et donc un racisme. Car la chose, et c'est là le paradoxe, est éminemment raciste ! Attention à vous.

Au passage c'est exactement la position assumée par les fameux "indigènes de la république". Des ...  

14.Posté par François Carmignola le 22/03/2018 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@robàfranges
"Parfaitement irréaliste aussi, et tout simplement impossible. Aucun gouvernement, jamais, n’y est parvenu et il y en a qui essayent, voir Trump aux Etats-Unis."
Le gouvernement algérien y est parvenu avec un succès je dirais total, en 1962. L'exemple historique est devant vos yeux, ne le niez pas…
Au passage, toutes les populations juives du maghreb ont aussi évacué aussi la région, comme quoi, tout le monde peut voyager.

D'autant plus que vos vantardises démographiques n'ont pas encore vraiment pénétré les esprits: vous devriez les porter plus haut, ça accélèrera la prise de conscience...

13.Posté par Veguel le 21/03/2018 03:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le racisme n'est plus racial. Il est culturel.
Les musulmans ne peuvent rien contre la droitisation des opinions.
Tous les partis qu'ils soient de droite ou de gauche se disputent le racisme anti musulman.
La droite catho-réac est anti musulman par opportunisme. La gauche l'est par conviction. L'extreme droite par racisme. Tous se disputent le racisme anti musulman.
Ils ne les voient d'ailleurs que par le prisme de la religion.
Ils se disputent littéralement ce racisme.
La gauche c'est nous voulons les sortir de leur religion, les séculariser.
La droite profite des musulmans pour en faire bénéficier les cathos.
L'extreme droite par rejet, par haine de cette confession.
Il n'y a bien entendu pas de barrières ils peuvent etre les trois en meme temps.
Mais tous se disputent ce racisme.
Ils utilisent d'ailleurs approximativement la meme rhétorique, les memes termes pour le dire.
Le terme politique comprends aussi les médias.
L'extreme droite ne gagnera jamais.
Il y reste un fond d'antisémitisme qui incommode les prétendus républicains.
Tout ce que compte d'élite politico-médiatique se chargent de contenir la bete.
Ce n'est pas elle qui imposera cette idéologie mais les partis dits républicains.
Le racisme n'est plus racial mais culturel.
D'où l'islamophobie n'existe pas.
Elle n'existe pas puisqu'ils veulent pouvoir l'etre.
Ils n'assument pas leur racisme.
Ils veulent juste tenter de faire croire qu'il serait question de religion tandis que
c'est des musulmans dont il est question.
E...  

12.Posté par Rob89 le 21/03/2018 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Le dessein des mondialistes est d’imposer l’islam à toute la planète. Le Pape François a été mis au pouvoir dans ce but."

lol, le Pape François est un islamofasciste allié des « islamistes mondialisés » et lui aussi « mis au pouvoir » par l’Arabie Saoudite, probablement :)

Bon, je l’avais pas dit qu’avec notre guignol « Jean Némarre », on touchait vraiment le fond de la débilité? Enfin il est utile: avec lui au moins on voit ce que l'islamophobie produit.

11.Posté par Rob89 le 21/03/2018 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ha, notre débile islamophobe de service Jean Nemarre, dont la science historique est du niveau de ses jeux de mots lol, nous ressort sa carte "Grand Mufti de Jerusalem" bwah! Bien évidemment sans citer ses "sources", dont il a trop honte vu qu'il les pompe sur des sites genre Fdesouche ou carrément chez Nétanyahou, où ce vieux motif du « Grand Mufti de Jerusalem » est un classique, comme chez les sites islamophobes, mais dommage pour eux démonté depuis belle lurette par tous les historiens y compris ceux des universités israéliennes:

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/10/21/netanyahou-fait-du-grand-mufti-de-jerusalem-l-inspirateur-d-hitler_4793848_3218.html
https://www.youtube.com/watch?v=EqpMGQF4LdI

Le plus marrant c’est que la dernière fois où il a resservi cette grosse fable, il s'en est pris plein la gueule et c’est les média et les historiens israéliens eux-mêmes qui l’ont recadré, ce gros facho’ lol. Petit florilège:

https://www.theguardian.com/commentisfree/2015/oct/21/netanyahu-faitytale-hitler-mufti-holocaust
https://www.huffingtonpost.fr/ruth-grosrichard/netanyahou-mufti-hitler_b_8388090.html
https://www.nytimes.com/2015/10/22/world/middleeast/netanyahu-saying-palestinian-mufti-inspired-holocaust-draws-broad-criticism.html
https://www.timesofisrael.com/netanyahu-nazis-not-jerusalem-mufti-responsible-for-holocaust/
https://www.haaretz.com/israel-news/netanyahu-absolves-hitler-of-guilt-1.5411578
https://www.cnn.com/2015/10/31/world/netanyahu-hitler-grand-muft...  

10.Posté par François Carmignola le 18/03/2018 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@robapois
Les gouvernants dont vous parlez se succèdent, et en Italie le successeur de Renzi malgré une diminution par deux des arrivées illégales invasives vient de se faire virer avec pertes et fracas, malgré ses efforts.
Bien qu'en diminution, la population italienne ne souhaite pas, manifestement, et malgré vos affirmations, voir se continuer trop longtemps ce que vous pensez inévitable…
Au fait quel va être le prochain "gouvernant" Italien? L'Allemagne, et précisément pour cette raison là, vient de mettre 6 mois à s'en trouver un.
Je suis d'accord avec vous sur l'irréalité du grand remplacement, mais pas du tout sur l'impossibilité d'un rejet physique et concret de l'immigration musulmane récente… C'est l'objet de l'article: la couleur brune. Ne faites pas trop le malin avec vos chiffres rassurants: ils inquiètent tout de même, et de plus en plus de monde dans toute l'Europe.

9.Posté par Némarre jean le 18/03/2018 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@rob89, qui ne se lasse pas d'affirmer des conneries, des contre-vérités et des platitudes:

Ce que disaient les dignitaires du National-Socialisme à propos de l’islam :
Heinrich Himmler – Reichführer SS (1900-1945) :
« Je n’ai rien contre l’Islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat. »
Adolf Hitler :
« Que le Christianisme est bien quelque chose de fade – Nous aurions bien mieux encore reçu le Mahométisme, cette doctrine de la récompense de l’héroïsme : le combattant seul a le septième ciel ! Les Germains auraient avec cela conquis le monde, ce n’est que par le Christianisme que nous en avons été tenus éloignés. »
Et le grand Mufti de Jérusalem en 1943 :
« Les nazis sont les meilleurs amis de l’islam. »
Le dessein des mondialistes est d’imposer l’islam à toute la planète. Le Pape François a été mis au pouvoir dans ce but. Ce n’est pas pour rien qu’il vient de rencontrer le Patriarche Kirill. Je serais étonné que ce dernier se fasse manipuler par les satanistes qui siègent au Vatican !

1 ... « 2 3 4 5 6