Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Ramadan 2016 : les messages des chefs d'Etat (sauf Hollande) aux musulmans

Rédigé par Samba Doucouré | Lundi 6 Juin 2016



David Cameron a fait une allocution vidéo pour souhaiter un bon mois de Ramadan à ses concitoyens.
David Cameron a fait une allocution vidéo pour souhaiter un bon mois de Ramadan à ses concitoyens.
Pour la plupart des pays dans le monde, le mois de Ramadan débute lundi 6 juin. Plusieurs chefs d’Etat de pays majoritairement non musulmans ont pris le soin de souhaiter un bon mois de jeûne à leurs concitoyens. C’est le cas du président américain Barack Obama, qui s’est fendu d’un communiqué aux relents très politiques.

Dans le contexte de la fin des primaires en vue de l’élection présidentielle, le Président américain a exprimé un message de soutien et de compassion face aux attaques islamophobes qui se sont multipliées durant la campagne : « Je me positionne fermement aux côtés des communautés musulmanes américaines dans le rejet des voix qui divisent, limitent nos libertés religieuses ou nos droits civiques. »

Barack Obama est revenu sur le sens du mois sacré des musulmans en expliquant que, « pour beaucoup, ce mois est une opportunité pour se concentrer sur la réflexion, l’éveil spirituel, la miséricorde, la patience, la résilience, la compassion pour les moins fortunés et l’unité des communautés ». « Aux Etats-Unis, nous sommes bénis d’avoir des communautés musulmanes qui reflètent la diversité de notre nation » et l’Amérique peut ainsi compter sur des « docteurs, avocats, artistes, enseignants, scientifiques, animateurs sociaux, fonctionnaires et militaires », a-t-il ajouté, rappelant en toute fin, en guise de tacle au candidat Donald Trump, que son pays continuerait à accueillir des immigrés et des réfugiés, « y compris ceux qui sont musulmans ».

Outre-Manche, le Premier ministre britannique David Cameron a fait une allocution vidéo, où il s’est également exprimé sur la situation des réfugiés, livrant une pensée pour « ceux qui vivent entre les jumeaux diaboliques que sont (Bachar al-)Assad et Daesh, toutes ces familles qui passent ce mois sacré, endeuillées dans des camps de réfugiés ». Le Premier ministre a appelé au rassemblement pour les iftars et encouragé ses concitoyens à « célébrer la démocratie fière, multiraciale et multiconfessionnelle dans laquelle nous vivons ».


En Allemagne, la chancelière Angela Merkel, qui n’a pas de compte Twitter, a laissé son porte-parole s’exprimer à sa place sur le réseau de microblogging : « Je souhaite à tous les citoyens musulmans un Ramadan béni et paisible. »

Au Canada, le Premier ministre Justin Trudeau, qui s’est maintes fois fait remarquer pour ses gestes symboliques en faveur du multiculturalisme a publié un communiqué : « Les musulmans au Canada et partout dans le monde entameront leur voyage spirituel d'un mois de jeûne, de prière et de réflexion pour commémorer la révélation du Coran au Prophète Mahomet. »

« Le Ramadan nous rappelle à tous de nous montrer reconnaissant pour les innombrables bénédictions dont nous jouissons et de mettre les besoins des autres avant les nôtres. Prenons le temps de reconnaître et de montrer notre gratitude pour les précieuses contributions de nos communautés musulmanes qui, chaque jour, enrichissent notre tissu national. La diversité culturelle du Canada est l’une de nos plus grandes forces et une source de fierté pour tous. Au nom de notre famille, Sophie et moi souhaitons à tous ceux qui observent ce mois sacré un ramadan béni et paisible », a-t-il noté.

Une vidéo de Justin Trudeau, dans laquelle il souhaite bon Ramadan, circule énormément sur les réseaux sociaux depuis la veille du Ramadan. Celle-ci date toutefois de juillet 2014, lorsque l'actuel chef du gouvernement canadien n'était encore que le chef du Parti libéral.

En France, en revanche, aucun communiqué ni tweet de la part de François Hollande et du Premier ministre Manuel Valls n'est paru.

Mise à jour : Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur chargé des Cultes, a adressé, lundi dans l’après-midi, « à l’ensemble des Français de confession musulmane ses sentiments de sympathie et de considération » à l’occasion du Ramadan, formant « le vœu que ce mois, qui représente pour tous les musulmans un moment privilégié de recueillement, de partage et d’échange, soit aussi l’occasion de renforcer la fraternité entre les Français de toutes confessions ». Le ministre a fait savoir son intention de participer à plusieurs cérémonies de rupture du jeûne et « se félicite de l’occasion qui lui est ainsi donnée, comme chaque année, de rencontrer les responsables religieux musulmans et les fidèles ».

Lire aussi :
Ramadan : une fatwa autorise les candidats au bac à rompre le jeûne
Ramadan 2016 : quels pays commencent lundi 6 juin ?
Bourges : à l’aube du Ramadan 2016, chrétiens et musulmans se rencontrent
Ramadan : préserver sa santé, une obligation au-dessus du jeûne
Canada : Justin Trudeau élu, des musulmans conquis





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu