Connectez-vous S'inscrire






Finance éthique

Après le halal, Standard & Poor’s lance l’« indice des valeurs catholiques »

Rédigé par Mérième Alaoui | Mardi 25 Août 2015



Après le halal, Standard & Poor’s lance l’« indice des valeurs catholiques »
C’est inédit. L’un des principaux leaders du marché de la notation financière, Standard & Poor’s veut proposer aux investisseurs catholiques américains un portefeuille de sociétés qui respecte les principes de leur foi catholique, rapporte Les Echos, lundi 24 août, alors même que la Bourse chinoise est en train de dévisser, entraînant dans son sillage les autres Bourses mondiales à la baisse.

Dans un communiqué, Standard & Poor's explique que cet indice S&P 500 Catholic Values Index sera constitué de firmes « dont les pratiques respectent les règles de l'investissement socialement responsable édictées par la Conférence des évêques des Etats-Unis ». Seront exclues, de fait, les entreprises qui ont des activités liées à l'avortement ou à la contraception, à la production de contenus érotiques ou pornographiques, mais aussi à l'armement et à la recherche liée aux cellules souches… Autant de critères retenus par la Conférence des évêques.

En revanche, les problématiques d'environnement de l’encyclique pourtant annoncé par le pape François lui-même, ne sont pas prises en compte par le S&P 500 Catholic Values Index. Le pape est, par exemple, hostile aux énergies fossiles. Certaines grandes institutions catholiques américaines ont déjà investi massivement dans le pétrole et le gaz de schiste…

Des valeurs éthiques pour des « investissements responsables »

Voilà plus de 20 ans que la Conférence des évêques américains publie ses recommandations pour des « investissements responsables ». Déjà, en 2003, elle conseillait aux investisseurs catholiques américains de privilégier des entreprises qui affichent des valeurs éthiques respectant notamment les droits de l'homme, l'environnement, la justice économique, en plus des principes retenus par Standard & Poor's… Mais, cette fois, S&P, qui s'inspire de l'indice bancaire respectant la loi islamique, se lance dans le marché de l'éthique catholique.

En 1998 et en 2010, des indices boursiers fondés sur les valeurs chrétiennes avaient également été lancés. Mais, sur le marché mondial, la finance chrétienne pèse peu comparativement à la finance islamique, qui, selon le 10e Forum mondial de l'économie islamique (WIEF), totalise plus de 1 800 milliards de dollars d’actifs et devrait connaître une croissance dans les cinq prochaines années atteignant 4 000 milliards de dollars à l’horizon 2020.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu