Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Standard & Poor’s pour l’essor de la finance islamique en Afrique du Nord

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 4 Octobre 2012



Standard & Poor’s, l’une des principales agences de notation financière, table sur un essor croissant de la finance islamique en Afrique du Nord.

« Les facteurs économiques et socio-politiques jouent en faveur de la croissance des activités bancaires islamiques dans la région, où elles sont actuellement peu développées », juge l'agence dans un récent rapport daté de septembre.

Alors que la finance islamique est jusque là peu présente au Maroc, en Tunisie et en Egypte, les printemps arabes et l’arrivée au pouvoir des islamistes vont changer la donne. L’engouement pour la finance islamique est plus fort aujourd’hui dans ces pays. Ainsi, le Parti de la justice et du développement (PJD), au pouvoir au Maroc a déposé tout dernièrement un projet de loi pour permettre la mise en place de la finance islamique dans le royaume chérifien.

Le développement de ces produits bancaires halal est une aubaine pour ces pays, estime Standard & Poor's. « L'un des principaux attraits de la finance islamique est qu'elle peut accélérer la 'bancarisation'. Elle pourrait attirer des clients qui jusque là s'interdisent, pour des raisons religieuses, de placer leur épargne dans le système bancaire », est-il indiqué dans le rapport de l’agence.

Les banques devraient facilement jouer le jeu car « elles en voient l'utilité pour leur refinancement. Elles ont bien compris que si elles parvenaient à attirer de nouveaux clients, elles élargiraient leur base de dépôt », précise-t-on.

De plus, pour Standard & Poor’s, ces pays ont tout intérêt à investir dans ce secteur car « le développement des activités bancaires islamiques pourrait, entre autres initiatives, atténuer certaines pressions financières ». Mais il faudra attendre encore « deux à trois ans avant que le secteur décolle réellement dans cette région », note l’agence de notation.

Pour l’heure, la finance islamique ne représente que 5 % des actifs bancaires en Afrique du Nord. Toutefois, grâce à la bonne forme des marchés financiers des pays du Golfe, le marché mondial de la finance islamique est évalué à 1 400 milliards de dollars.

Lire aussi :
Le Maroc en marche vers la finance islamique
La finance islamique fait ses premiers pas en Tunisie
Pourquoi la finance islamique peine à démarrer au Maghreb ?


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter



Loading





L'actu vue par Yace