Connectez-vous S'inscrire






Religions

Une rencontre organisée entre le pape François et le CFCM au Vatican

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 10 Octobre 2016



De gauche à droite : Taoufiq Sebti, vice-président ; Anouar Kbibech, président ; Abdallah Zekri, secrétaire général. © Saphirnews
De gauche à droite : Taoufiq Sebti, vice-président ; Anouar Kbibech, président ; Abdallah Zekri, secrétaire général. © Saphirnews
Une délégation du Conseil français du culte musulman (CFCM) va se rendre à Rome le 3 novembre prochain, à l’invitation du Vatican. Le président du CFCM Anouar Kbibech sera accompagné de ses vice-présidents Chems-Eddine Hafiz, Ahmet Ogras et Sebti Taoufik, ainsi que de son secrétaire général Abdellah Zekri. Ils bénéficieront d’une audience privée avec le pape François afin d’évoquer la question des relations entre les musulmans et les chrétiens.

Plusieurs cardinaux français ont intercédé auprès du Saint Siège pour que cette rencontre puisse se tenir. Cette rencontre a d’ailleurs été rendue possible grâce à « l'excellence des rapports du CFCM avec la Conférence des évêques de France » (CEF), présidée par Mgr Georges Ponthier, avec le concours de l’évêque d'Evry-Corbeille-Essonne Mgr Michel Dubost, président du Conseil pour les relations interreligieuses de la CEF, ainsi que « l'appréciation très positive par le pape François de l'action et des initiatives du CFCM pour le dialogue interreligieux », indique à Saphirnews Anouar Kbibech, qui avait rencontré le souverain pontife en septembre en marge de la rencontre interreligieuse d’Assise, en Italie.

Les multiples gestes d’amitié islamo-chrétienne qui ont suivi l’assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray ont particulièrement appuyé la décision.

Cette audience, qui confirme pour le président du CFCM « la volonté de l'Eglise de rejeter tout amalgame entre la religion musulmane et les actes de violence ou de terrorisme », sera précédée la veille d'une réception à l'ambassade de France au Vatican et, le jour J, d’une rencontre avec le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu