Connectez-vous S'inscrire






Economie

Un élu UMP en guerre contre le Quick halal

Nouvelle plainte pour « discrimination »

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Jeudi 26 Août 2010

La polémique du Quick halal revient en force en cette fin de mois d’août. L’élu UMP et président de « l'Ordre Républicain », Charles Aslangul, poursuivi par la chaîne de restauration pour vandalisme et « provocation à la haine raciale », porte à son tour plainte pour « discrimination » contre la marque à l’heure où celle-ci prépare l’ouverture de nouveaux établissements halal.



Le restaurant Quick d'Argenteuil, une des cibles de la vindicte de l'élu UMP Charles Aslangul, en croisade anti-halal, une recette éprouvée par les politiques en mal de notoriété médiatique.
Le restaurant Quick d'Argenteuil, une des cibles de la vindicte de l'élu UMP Charles Aslangul, en croisade anti-halal, une recette éprouvée par les politiques en mal de notoriété médiatique.
Le Quick halal, l’ennemi juré de Charles Aslangul. Le très jeune conseiller municipal UMP de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) − qui, précisons-le, n’a que 21 ans − a déposé une nouvelle fois plainte, fin juillet, contre la chaîne de restauration rapide pour « discrimination » auprès du procureur de la République de Pontoise.

Cette information a été délivrée lundi 23 août par « L’Ordre Républicain », une association qui se dit officiellement apolitique, créée en septembre 2009 et dont Charles Aslangul est son président. Il s’était fait connaître pour la première fois fin février dernier, lorsqu’il a recouvert de tracts les vitrines des restaurants Quick de Villiers-sur-Marne et d’Argenteuil (Val-d’Oise) afin de protester contre le passage du Quick au tout-halal.

Pour ces faits, Charles Aslangul est poursuivi par Quick pour vandalisme et « provocation à la discrimination et à la haine raciale » et est convoqué le 14 septembre prochain au Tribunal de grande instance de Créteil.

Charles Aslangul, élu UMP de Bry-sur-Marne (94).
Charles Aslangul, élu UMP de Bry-sur-Marne (94).

Un combat « contre le communautarisme »

Pour l’élu, ce n’est ni plus ni mois qu’un « combat (...) de la laïcité contre le communautarisme ». « Notre première plainte ayant été classée sans suite par le procureur de Créteil, nous réitérons notre action, déterminés à faire gagner la laïcité, à faire gagner la République ! », écrit-il dans un communiqué. « L’offre exclusive de viande halal, dans une chaîne au rayonnement national et détenue à 94% par l’Etat, reste, selon nous, une offre discriminatoire et antirépublicaine », peut-on aussi lire sur le site de l’association.

Cette nouvelle affaire fait écho à la précédente plainte de René Vandierendonck, maire socialiste de Roubaix. Bien que le maire ait retiré sa plainte, la procédure judiciaire avait été ouverte avant d’être finalement classée sans suite par le procureur de Lille.

La plainte de Charles Aslangul subira-t-elle le même sort ? Une première fois classée sans suite, l’élu UMP compte bien sur son association pour se constituer partie civile. Pour mettre les chances de son côté, il a débauché le très médiatique avocat Gilbert Collard.

De nouveaux Quick halal en perspective

Ce remue-ménage politico-médiatique intervient à l’heure où des rumeurs se font de plus en plus insistantes concernant l’instauration de nouveaux Quick 100 % halal à partir du 1er septembre.

14 établissements supplémentaires seraient réservés à cet effet, dont ceux de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Créteil (Val-de-Marne), Chelles (Seine-et-Marne), Sevran (Seine-Saint-Denis), La Courneuve (Seine-Saint-Denis), Reims (Marne) et Hautepierre à Strasbourg (Bas-Rhin).

« L’optique de voir fleurir à la rentrée sur le territoire national des dizaines d’enseignes Quick n’offrant que du halal, bafouant certains principes fondamentaux de la République, termine d’asseoir notre conviction et notre détermination », indique l’association.

L'accalmie pour Quick n'a été que de courte durée. Mais la chaîne de fast-food maintient le cap, pour le plus grand bonheur des consommateurs français... et musulmans.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu