Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Religions

« The Iftar 2012 » : les JO version Ramadan

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Samedi 28 Juillet 2012

Les jeux Olympiques de Londres tombent en plein mois de Ramadan. La communauté musulmane du pays a donc décidé de profiter de l’affluence due à l’événement international pour inviter le plus grand nombre de personnes à découvrir l’islam. Au programme : « The Iftar 2012 » pour une plongée dans l’ambiance du Ramadan.



« The Iftar 2012 » : les JO version Ramadan
Organisé par Faith Associates, un organisme qui travaille au développement des communautés confessionnelles, « The Iftar 2012 » propose à tous d’aller prendre le repas de rupture du jeûne (iftar) dans les mosquées qui participent au programme.

Avec le soutien du comité olympique, des autorités et des organisations islamiques du pays, « The Iftar 2012 » se veut le plus rassembleur possible.

Une initiative qui sera sûrement du goût des 3 000 athlètes musulmans qui concourent aux jeux Olympiques (JO) et des spectateurs de la compétition curieux d'en savoir plus sur l'islam.
L'événement compte, en effet, promouvoir l'islam par le biais du Ramadan, un mois béni pour les musulmans.

Plongée dans l’islam

« C’est une opportunité qui ne se présente qu’une seule fois dans la vie. Des milliers de personnes vont venir en Grande-Bretagne pour assister aux JO. J’ai entendu dire que plus de 30 000 journalistes allaient couvrir l’événement. Pour nous, c’est l’occasion rêvée de montrer ce que les Anglais de confession musulmane peuvent faire durant les JO », a déclaré Shaukat Warraich, le directeur de l’« Iftar 2012 » lors du lancement officiel de l’événement, lundi 11 juin, à la mosquée centrale de Londres, située à Regents Park.

Les nombreux spectateurs venus pour les JO sont donc attendus dans les mosquées pour prendre l’iftar, mais pas seulement. Les athlètes et les dignitaires du comité olympique sont également invités à visiter les mosquées qui leur ouvrent en grand leurs portes. L’invitation vaut par ailleurs pour la population locale.

L’objectif : « partager la fête du Ramadan, la nourriture » et proposer une « expérience de la culture musulmane », explique M. Warraich.
Musulmans comme non-musulmans, croyants, non-croyants : tous sont les bienvenus à l’événement.

Diversité et rayonnement

C’est l’occasion aussi pour la communauté musulmane de Grande-Bretagne, estimée à 2,87 millions en 2010 et en constante augmentation, de témoigner de sa grande diversité.
Les visiteurs pourront ainsi déguster des mets venus d’Asie, d’Afrique ou d’Europe d’où est originaire une partie des musulmans du pays et plonger dans les différentes ambiances des mosquées.

Pour Shaukat Warraich, « The Iftar 2012 » est là pour démontrer le rayonnement de l’islam en Grande-Bretagne. L’événement permet, selon lui, de « présenter quelques-unes des admirables institutions musulmanes du pays ».
« Je pense qu’une grande partie de notre architecture , des membres de notre communauté et le leadership important que nous avons dans ce pays − qui est probablement le meilleur en Europe − sont admirables. C’est ce que nous souhaitons montrer au monde durant l’"Iftar 2012" », ajoute-t-il.

Il est vrai qu’en Grande-Bretagne la communauté musulmane semble être mieux acceptée qu’en France comme en témoigne la possibilité pour les femmes musulmanes de travailler avec leur voile.

Les scouts en première ligne

Avant l’ouverture officielle des JO, la manifestation a déjà véhiculé la culture de l’islam et l’esprit du Ramadan : partage, amour et paix (voir la vidéo de présentation ci-dessous).

En effet, le centre islamique de Londres a ouvert en avant-première ses portes en organisant un iftar, samedi 21 juillet, le deuxième jour du Ramadan. Près de 1 000 fidèles et visiteurs y ont pris un repas dans une grande convivialité.
Abdulazeez Buhari, un champion olympique avait fait le déplacement. Le lanceur de disque britannique, qui soutient l’événement, a même pu donner un coup de main dans la préparation du repas.

Mais ce sont les scouts britanniques, mobilisés pour ce mois de partage, qui s’attachent surtout à participer activement à l’organisation des iftar.
Ces repas n'ont pas lieu uniquement à Londres mais aussi à Glasgow, à Manchester, à Newcastle, à Birmingham et à Cardiff, où se déroulent les compétitions de football des JO.

Pour connaître les prochains iftar organisés par les mosquées, le visiteur peut s’informer sur la page Facebook de « The Iftar 2012 » titrée My Ramadan Experience comme une invitation à un voyage… vers l’islam.





Maria Magassa-Konaté


Société | Religions | Economie | Monde | Culture & Médias | Votre revue de presse | Politique


Inscription à la newsletter



Loading





L'actu vue par Yace