Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Ramadan 2015 : les dates connues, le calme avant la tempête ?

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 18 Mai 2015

Les dates du mois du Ramadan 1436 sont désormais connues, en se référant à la méthode des calculs astronomiques. Les dates seront-elles les mêmes pour tous en France cette année ? Et surtout, les choix sauront-ils être mieux respectés ?



Ramadan 2015 : les dates connues, le calme avant la tempête ?
Le 18 juin marquera le début du Ramadan 1436/2015. C’est du moins le choix des partisans des calculs scientifiques, qui demeurent encore discrets à un mois du Ramadan. Pourtant, le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR), selon nos constats, a publié fin avril un communiqué – uniquement en arabe jusqu’à présent – informant d’un début du mois du jeûne fixé au jeudi 18 juin.

Dans la foulée, et sur la base de la déclaration du secrétariat général du CEFR, c’est au tour du Conseil théologique et astronomique pour la détermination du mois de Ramadan (CTADR), un comité crée en 2014 afin de promouvoir la méthode scientifique, d’avoir fait paraître une déclaration annonçant le début du mois de Ramadan mais aussi celui du mois de Chawwal avec l’Aïd al-Fitr.

« La préférence de l’argument certain sur l’argument probable »

« Les données astronomiques confirment que le croissant lunaire, selon les critères du CEFR (…), a rempli toutes les conditions pour être visible le mercredi 17 juin », indique-t-on pour annoncer en conséquence le Ramadan pour le 18 juin. Quant à l’Aïd al-Fitr, elle est annoncée pour le 17 juillet car « la vision du croissant lunaire sera possible le 16 juillet dans la zone étendue du sud du continent africain à l’ensemble de l’Amérique latine ».

« Nous appelons les musulmans de France à suivre ce choix juridique et à s’unir sur son principe, en mettant en avant la règle juridique établie par les savants de l’islam stipulant la préférence de l’argument certain sur l’argument probable », fait part le comité, pour qui la « méthode est le moyen le plus précis et le plus efficace pour rassembler les musulmans autour d’une même position unificatrice » retenu en 2013 par le CFCM face au « besoin grandissant des musulmans de France à organiser leur vie cultuelle nécessite l’adoption du calcul scientifique ».

Une unité, même de façade, espérée

La structure, qui se présente comme un « organe bénévole et indépendant réunissant nombre de spécialistes des sciences islamiques et de l'astronomie », n'a pas vu son communiqué relayer par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui n'a pas encore fait une annonce officielle sur le Ramadan 2015.

Comment expliquer cette discrétion ? La méthode astronomique consistant à annoncer les dates du Ramadan en avance n’est pas encore partagée par l’ensemble des musulmans de France. Le principe, adopté un temps par le Conseil français du culte musulman (CFCM), suscite encore des oppositions mais se révèle être mieux compris que par le passé. Pour autant, le CFCM a décidé, pour la deuxième année consécutive, d’attendre le dernier moment pour faire part du calendrier.

L'UOIF, dont les relations avec la Grande Mosquée de Paris se sont renforcées ces derniers mois, n'entend pas générer de tensions sur le sujet avec le CFCM, qui a confirmé son choix de la Nuit du doute dès mars. Il est de fortes chances pour que le début du Ramadan puisse en effet être la même pour tous cette année et que l’annonce qui sera faite depuis la Grande Mosquée de Paris le 17 juin lors de la Nuit du doute sera celle du CEFR. L'unité, bien qu'elle ne soit que de façade, devrait être garantie le 18 juin en France. Mais rien n'est moins sûr lors de la fin du Ramadan. L'espoir demeure encore que les choix, tels qu'ils soient, puissent être mieux respectés cette année que les précédentes.

Pour s'inscrire à la newsletter de Saphirnews, cliquez ici.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu