Connectez-vous S'inscrire






Religions

Omra : les scouts musulmans, béquilles des personnes à mobilité réduite

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Mercredi 5 Février 2014

Pour la sixième année consécutive, les Scouts Musulmans de France (SMF) proposent d’accompagner les personnes à mobilité réduite qui souhaitent effectuer le petit pèlerinage à La Mecque, la Omra. Une douzaine de personnes devrait profiter de cette action de solidarité au cours d’un voyage prévu du 1er au 11 mars.



Effectuer un pèlerinage à La Mecque est une affaire bien compliquée pour les personnes à mobilité réduite. Les Scouts Musulmans de France (SMF) leur facilitent la vie en proposant de les accompagner cette année lors d’un petit pèlerinage à la Mecque (Omra) et à Médine du 1er au 11 mars.

Une équipe médicale sur place

Cette activité d'utilité sociale et religieuse est organisée pour la 6e année consécutive. Pour l'édition à venir, une douzaine de personnes sont déjà inscrites pour bénéficier de ce service d’accompagnement gratuit. Il s’agit de « personnes très âgées, en fauteuil roulant ou qui ont besoin de soutien médicaux et d’accompagnement mais aussi d’une personne non-voyante », nous indique Farid Aït-Ouarab, chargé de communication des SMF.

Chacune de ces personnes sera accompagnée d'un ou de deux bébévoles, selon son état, ajoute-t-il, faisant savoir que deux médecins, une infirmière et une éducatrice spécialisée du handicap feront partie du voyage. Les accompagnateurs qui ne sont pas issus du corps médical suivront, eux, une formation de deux journées aux gestes permettant la prise en charge de personnes à mobilité réduite. Les premiers soins, la manière de déplacer les bénéficiaires et de gérer leur stress leur seront transmis avant le départ.


Une initiative unique en Europe

Farid Aït-Ouarab, qui participe à la prochaine Omra, a suivi cette formation il y a six ans, avant la toute première édition d'une action que les Scouts Musulmans de France sont les seuls à proposer en Europe. Depuis, il est de tous les voyages.

Au départ, les familles des bénéficiaires peuvent avoir quelques « réticences » à confier leurs proches mais on gagne leur confiance rapidement grâce à « notre expérience », raconte-t-il. Et leur joie est grande lorsqu’ils voient leurs proches revenir « heureux ».

Entre 11 et 15 personnes venues de la toute la France bénéficient chaque année de cet accompagnement et ils sont mêmes quelques uns à renouveler l’expérience.


Omra : les scouts musulmans, béquilles des personnes à mobilité réduite

Bientôt le Hajj

L'initiative des SMF leur a été soufflée par Ryadh Sallem, un triple champion d'Europe de basket fauteuil. Les responsables de l'organisation avaient alors décidé de s’attaquer à ce « challenge ». La réussite est au rendez-vous et depuis, l’action est renouvelée chaque année. Elle répond à un « vrai besoin » constate M. Aït-Ouarab.

Il y a également « une forte demande pour le Hajj », indique-t-il. L’association travaille d'ailleurs à proposer, dans le futur, un accompagnement lors du grand pèlerinage à La Mecque, l'un des piliers de l'islam. Rendre accessible aux personnes en situation de handicap un événement qui attire des millions de fidèles est un vrai défi. « C’est plus qu’un rêve pour un musulman d’y aller. Pour une personne handicapée, c’est plus qu’un double-rêve », note le chargé de communication des SMF.

Grâce à des sponsors comme la banque Chaabi et le Secours Islamique France (SIF) ainsi que des dons de particuliers, ils peuvent continuer à faire vivre des « moments extraordinaires » à des personnes fragilisées. Les inscriptions ne sont pas closes mais seules « deux ou trois personnes peuvent encore s’inscrire », précise-t-on. Pour en savoir plus, il suffira de se rendre sur le site officiel des SMF.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu