Connectez-vous S'inscrire






Société

Jimmy, scout musulman de France

Rédigé par Propos recueillis par Amara BAMBA | Jeudi 12 Juin 2008

Jimmy Maizeroi est entré chez les Scouts Musulmans de France (SMF) il y a 5 ans. Formateur BAFA en région Ile de France, responsable du département 93 et de la tranche d'âge 11/14 ans (Éclaireurs), il a l'allure de l'homme d'actions, discret mais efficace. Un de ces musulmans qui ne font pas la une des médias. Entretien avec un musulman français « toujours prêt ».



Saphirnews: Qu'est ce qui caractérise les Scouts musulmans dans l'univers du scoutisme ?

Jimmy Maizeroi: C'est vrai qu'il y a des scouts musulmans partout dans le monde, dans les pays du monde arabo-musulman, la plupart de ces associations si ce n'est la totalité, adhèrent à l'Organisation mondiale du mouvement scouts (OMMS) et à l'Association mondiale des guides et éclaireuses (AMGE). Il faut savoir que le fondateur du scoutisme, le britannique Lord Baden-Powell, était un catholique. Et il disait que la religion n'entre pas dans le scoutisme car elle est déjà là; elle est le facteur fondamental, sous-jacent du scoutisme.



Jimmy, scout musulman de France
Et vous en France, avez-vous des particularités ?

En France, nous avons cinq associations organisées en une fédération du scoutisme français (FSF) : les Éclaireuses et Éclaireurs de France (laïcs), Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France (juifs), Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (protestants), Scouts et guides de France (catholiques) et nous les SMF. C'est le seul pays qui a une telle richesse. De plus, nous sommes la seule association de scoutisme musulman, dans un pays républicain et laïc, reconnue par les instances et administrations françaises. Au delà de notre appartenance à l'OMMS et à l'AMGE, nous, scouts musulmans, appartenons aussi à l'International Union of Muslim Scouts (IUMS) qui siège à Jeddah (Arabie Saoudite). Le 1er Juillet 2007, nous avons signé un accord pour créer une fédération du scoutisme musulman d'Europe. C'était le jour de la Flamme de l'Espoir à Paris, marquant le centenaire du scoutisme. Autrement SMF est ouvert à tous, sans distinction aucune.

Qu'est ce qui motive aujourd'hui les musulmans de France dans le scoutisme ?

Le scoutisme apparaît en France avec les Scouts de France en 1920. Les SMF naissent 70 ans plus tard... Aujourd'hui nous sommes une fraternité mondiale de 38 millions; plus de cent millions de personnes sont passées par le scoutisme qui constitue ainsi le premier mouvement de jeunesse au monde. [...] Je crois que ce qui plaît aux enfants et aux jeunes, dans le scoutisme, c'est de pouvoir vivre dans la Nature. Tous les jeunes de mon unité sont citadins, ils vivent dans du béton, ne voient que le béton, ne connaissent que le béton. Pouvoir planter une tente en pleine nature, installer un camp comme le feraient des indiens d'Amérique, faire un feu autour duquel on chante pendant les veillées, sans calumet toutefois... C'est une expérience très excitante pour eux et une expérience très enrichissante aussi. Pour peu qu'ils aient un contact avec les animaux et c'est la réussite du week-end campé.

On reconnait souvent les scouts à leur tenue. Le hijab est-il exigé pour les filles des SMF?

C'est vrai qu'un scout est reconnaissable à sa chemise bardée d'écussons, de son foulard et de son chapeau ou béret. Le hijab ne fait pas partie de la tenue scoute féminine (rires). Non, le hijab n'est pas exigé. Le scoutisme ouvre ses portes aux filles bien entendu, ça s'appelle du guidisme. Le guidisme est le pendant féminin du scoutisme. Chez les SMF, les filles sont reconnues comme guides dès lors qu'elle portent leur foulard... autour du cou, exactement comme les garçons. Chez quelques scouts, les garçons et les filles sont mélangés. Mais dans la plupart des cas, les scouts sont constitués en équipes de 5 jeunes de même sexe qui partageront la même tente. C'est aussi le cas de SMF. Les filles et les garçons ont les mêmes activités lorsqu'elles peuvent être communes. Ce sont deux pédagogies différentes. Le Scout (en français l'éclaireur) part devant le groupe tandis que la Guide emmène le reste du groupe. L'OMMS est l'institution mondiale du scoutisme (garçons) alors que l'AMGE est celle du guidisme (filles).

Jimmy, scout musulman de France
Comment SMF est-il reconnu au niveau de l'Etat ?

SMF est une association loi 1901, reconnue et même agréée par l'Etat français. Nous sommes un mouvement d'éducation populaire référencé. Nous sommes aussi un organisme de formation BAFA et BAFD. Le ministère de la Jeunesse et des Sports reconnait nos sessions de formation générale et de perfectionnement ou d'approfondissement sur nos lieux de camps. Nous sommes reconnus d'utilité publique et sans but lucratif.

Si un jeune s'intéresse au scoutisme, y a-t-il des conditions pour vous rejoindre?

Le mieux est d'appeler au siège et d'indiquer son lieu d'habitation, nos services se feront un plaisir de le diriger vers le contact adéquat. Cela vaut aussi pour les inscriptions d'enfants. Nous sommes une association nationale organisée en région. Nous sommes présents presque partout en France. Et nous recevons beaucoup de propositions pour monter une unité scout dans les villes où nous n'existons pas encore. Il y a un formidable enthousiasme actuellement autour du scoutisme.

Vous avez joué, me semble-t-il, un rôle apprécié dans l'organisation du hajj.

Je suis content que vous m'en parliez et je vois que vous êtes bien informé. Car cette année, pour la première fois, les SMF ont organisé l'accueil des pèlerins rentrant du Hajj. Ce fut une demande d'ADP (Aéroports de Paris). D'ordinaire, le retour du Hajj est source d'agitation: les familles sont surexcitées et impatientes de revoir leurs pèlerins... Parfois il faut faire appel au CRS pour gérer la situation. Et ça ne se passait pas toujours très bien. A notre demande les CRS ne sont pas intervenus du tout et ont laissé le terminal libre à l'initiative des SMF.



Et quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Le résultat fut au-delà de nos espérances. Nous avions des appréhensions le premier jour. Il n'était pas pensable qu'une poignée de SMF puisse tenir un tel rôle. Mais nous avons notre savoir faire et ce fut un succès total. Même les CRS, comme médusés, nous ont dit ne pas comprendre. Le Directeur d'ADP nous a écrit une lettre pour nous féliciter. Et il nous demande de remettre ça l'année prochaine...

Après « la flamme de l'espoir » avez-vous un évènement national cette année ?

Sauf exception, nous avons toujours un évènement annuel qui mobilise toute l'association. Nous venons de parler de Hajj, sachez que nous avons le projet d'accompagner des personnes à mobilité réduite pour une Omra cette année. Ce projet est lancé par Riyadh Sallem, président de l'association Défestival, triple champion d'Europe de Basket Handisport. Au mois de juillet nous avons un camp avec les enfants mais c'est au niveau local. Par contre au mois d'août nous accueillons en France, à Montauban, les Scouts musulmans d'autres pays d'Europe pour lancer la fédération européenne du scoutisme musulman. Et je ne serai pas surpris de voir arriver de nouveaux projets... Mais comme vous le savez la devise scout est "toujours prêt" !





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu