Connectez-vous S'inscrire






Religions

Les personnes à mobilité réduite font le petit pèlerinage avec « Saïda »

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mercredi 13 Janvier 2010

Les Scouts musulmans de France (SMF) renouvellent, pour la deuxième année consécutive, l’organisation du petit pèlerinage pour les personnes à mobilité réduite, du 22 février au 3 mars prochain. Un projet inédit placé sous le signe de la solidarité et de l'espérance qu’explique Saïd Qotb, responsable du projet, à Saphirnews.



Les Scouts musulmans de France reconduisent le pèlerinage de « Saïda », initiée l'an dernier par Ryadh Sallem, triple champion d'Europe de handibasket.
Les Scouts musulmans de France reconduisent le pèlerinage de « Saïda », initiée l'an dernier par Ryadh Sallem, triple champion d'Europe de handibasket.
Les handicapés moteurs ont aussi le droit au pèlerinage. C’est pourquoi les Scouts Musulmans de France (SMF) ont décidé d’organiser, pour la deuxième année consécutive, un petit pèlerinage (omra) pour les personnes à mobilité réduite, du 22 février au 3 mars prochain.

Cette opération, initiée par le triple champion d’Europe de handibasket Ryadh Sallem, est une occasion privilégiée de découvrir les Lieux saints de l’islam que sont La Mecque et Médine, comme l’indique Saïd Qotb, responsable du projet au sein de SMF.

« Depuis trois ans, nous organisons le départ et le retour de pèlerins en partance de l’aéroport Charles-de-Gaulle. (…) Nous avons constaté que les personnes à mobilité réduite étaient peu nombreuses et avaient à surmonter beaucoup de difficultés au départ pour effectuer leur pèlerinage. Il fallait qu’on fasse quelque chose pour eux. Ils font partie de la communauté mais celle-ci les a oubliés. On oublie qu’ils ont envie de faire leur omra ou leur hajj comme les autres. »

Le projet « Saïda », en mémoire à la mère du champion olympique, voit le jour en 2008. Treize pèlerins y ont participé. Comme l’an dernier, tout sera fait pour faciliter les démarches et le voyage des personnes à mobilité réduite, qui seront accompagnées par des animateurs scouts confirmés ainsi qu’une équipe médicale, composée de deux médecins et de deux infirmiers spécialisés. Chaque pèlerin sera accompagné de deux scouts afin de leur rendre le séjour le plus agréable possible.

La solidarité en marche

Chacun devrait débourser 1 200 euros, qui comprennent tous les frais, du voyage par avion à l’hébergement, en passant par les transports sur place et la visite des lieux. Un prix bien en deçà des 3 000 euros que doivent débourser chaque pèlerin en moyenne, grâce aux dons collectés par SMF et aux partenariats scellés avec l’agence Meridianis Voyages, le groupe Accor Moyen-Orient, qui possède de nombreux hôtels en face des Lieux saints, ainsi que les scouts saoudiens, avec qui SMF organise un dispositif d’accueil, de séjour et de retour des pèlerins.

Quant aux accompagnateurs bénévoles, jeunes adultes adhérents et cadres du mouvement, leur voyage leur en coûtera 700 euros grâce aux aides financières apportées par SMF. À ce jour, treize personnes à mobilité réduite – neuf femmes et quatre hommes – ont fait connaître leurs intentions à se joindre à l’opération. Cependant, le prix de leur voyage n’est pas définitivement scellé en raison du manque de financement. « Les efforts de bienfaiteurs sont les bienvenus. Sinon, on sera obligé de fixer le prix à 1 900 euros. Si on arrive à équilibrer notre budget, on pourra maintenir le prix à 1 200 euros et faire partir d’autres personnes qui sont actuellement sur liste d’attente », affirme M. Qotb.

L’appel à la solidarité financière est lancé. « Rien ne vaut la solidarité. On ne doit pas oublier les personnes qui n’ont pas les moyens physiques ou matériels et qui n’ont pas de porte-parole. Les personnes à mobilité réduite sont oubliées par les gens qu’on qualifie de "normaux". Ils n’ont pas seulement besoin de manger ou de s’habiller. Comme tout le monde, ils ont besoin d’être écoutés. Ils ont les mêmes rêves que les autres. Faisons en sorte que la communauté marche ensemble main dans la main pour réussir à réaliser une partie de leurs rêves », conclut M. Qotb. Au vu des efforts accomplis, cet appel à la fraternité a le mérite d’être entendu.


Lire aussi :
Une Omra pour les personnes à mobilité réduite
Les Scouts musulmans diffusent la « Flamme de l'Espoir » en Europe




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu