Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Gaza : un navire libyen tente à son tour de briser le blocus

Rédigé par La Rédaction | Lundi 12 Juillet 2010



Un navire d'aide libyen a quitté dimanche 11 juin au soir les côtes grecques en direction de Gaza.

Chargé de 2 000 tonnes de nourriture, riz, sucre et huile d'olive entre autres, il tente à son tour de briser le blocus infligé par Israël sur la bande de Gaza. Atteindra-t-il Gaza sain et sauf ?

Le navire, affrété par une compagnie moldave solidaire de l'opération, compte à son bord une trentaine d'activistes originaires de Cuba, d'Inde, de Syrie, d'Haïti, du Maroc, du Niger et surtout de Libye. L'expédition est une initiative de la Fondation Internationale pour la charité et le développement Khadafi, du fils du président lybien Muammar Kadhafi, Saïd Al-Islam Kadhafi.

Les autorités israéliennes ont de suite averti qu'elles ne laisserait pas passer le bateau. Les organisateurs de l'expédition prévoient d'aborder au port égyptien El Arish en cas de force majeure. Une décision en accord avec les autorités israéliennes, que refuse le député arabe israélien Ahmed Tibi : « L'objectif n'est pas seulement humanitaire, il renferme également un message politique », a-t-il déclaré.

Le 31 mai dernier, le raid israélien sur le navire turc Mavi Marmara qui appartenait à la Flotille pour Gaza avait fait une dizaine de morts parmi les activistes.


Lire aussi :
Manuel Musallam, curé de Gaza : « Alléger le blocus, c’est une manière d’accepter l’occupation de Gaza »
Objectif Gaza : une Flottille pour la liberté
La Flotille pour Gaza : raid meurtrier de l'armée israélienne
Flottille de Gaza : les militants de retour mais Israël encore impuni
Flottille pour Gaza : l'ONU attend d'Israël une enquête « impartiale »
Flottille de Gaza : des milliers de manifestants dans les rues de France (vidéo)
Gaza : les ONG réclament des médias une attention régulière sur la situation en Palestinewww
Gaza : « Aisheen », quoiqu’il arrive...
Mouloud Bouzidi (CBSP), de retour de la Flottille pour Gaza : « Nous sommes des humanitaires, pas des politiques »




Loading












Recevez le meilleur de l'actu