Connectez-vous S'inscrire






Politique

Bernard Cazeneuve promu Premier ministre avant l'instance de dialogue avec l'islam

Rédigé par | Mardi 6 Décembre 2016



Bernard Cazeneuve promu Premier ministre avant l'instance de dialogue avec l'islam
Après l’annonce, lundi 5 décembre, de la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche, c’est l’actuel ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve qui a été appelé à lui succéder à Matignon, quelques jours avant la troisième réunion de l'instance de dialogue avec l'islam qui annoncera le lancement officiel de la Fondation pour l'islam de France. Celle-ci a d'ailleurs été reconnue établissement d'utilité publique par décret du 5 décembre 2016.

« M. Manuel Valls a remis ce jour la démission du gouvernement au président de la République, qui l'a acceptée. Le Président de la République a nommé M. Bernard Cazeneuve Premier ministre et l'a chargé de former le nouveau gouvernement », explique l'Elysée dans un communiqué.

A 53 ans, Bernard Cazeneuve poursuit une carrière politique qu’il a commencé au niveau local en tant que maire de Cherbourg (2001-2012) et député de la Manche (2007-2012) avant d'être propulsé à des fonctions ministérielles. D'abord ministre délégué aux Affaires européennes (2012-2013) puis ministre délégué du budget (2013-2014), il devient ministre de l'Intérieur en 2014.

Ministre chargé des Cultes, il pilotait jusqu'à présent l'instance de dialogue avec l'islam, mise en place après les attentats en 2015, de même que l'état d'urgence qui n'a cessé d'être prolongé par le gouvernement malgré les appels de la société civile à y mettre fin.

Le nom du remplaçant a été donné dans la matinée. C'est Bruno Leroux, député PS de la première circonscription de Seine-Saint-Denis, qui pose ses valises à la Place Beauvau, où se déroulera lundi 12 décembre l'instance de dialogue.

Lire aussi :
Présidentielle 2017 : François Hollande renonce à se représenter
Bernard Cazeneuve : « Les musulmans sont les premiers à vouloir contribuer à la prévention de la radicalisation »
Bernard Cazeneuve : « La laïcité est une valeur trop belle pour qu’on la frelate »


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading














Recevez le meilleur de l'actu