Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Barack Obama reconnaît des tortures après le 11-Septembre

Rédigé par La Rédaction | Samedi 2 Août 2014



Barack Obama a reconnu publiquement, vendredi 1er août, que les Américains ont « torturé des gens » après les attentats du 11 septembre 2001.

« Nous avons fait beaucoup de bonnes choses, mais nous avons torturé des gens. Nous avons fait des choses contraires à nos valeurs », a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, annonçant la prochaine déclassification d’un rapport parlementaire américain sur les techniques d’interrogatoire musclé employées par la CIA entre 2002 et 2006, durant le mandat de George W. Bush.

Peu après son entrée en fonctions en janvier 2009, Barack Obama a interdit le recours à certaines techniques d'interrogatoire comme la privation de sommeil, la mise à nu du détenu ou encore la simulation de noyade, autorisées par l'administration de son prédécesseur pour qui elles n'étaient pas assimilables à de la torture.

« Il est important de se garder de tout jugement trop moralisateur en repensant à la dure mission assignée » à nos forces de sécurité, la CIA en premier lieu, a cependant estimé le président américain, les qualifiant de « vrais patriotes ».

« Nous devons, en tant que pays, assumer nos responsabilités face à ce qui s'est passé afin que, je l'espère, cela ne se reproduise plus à l'avenir », a-t-il assuré. Les défenseurs des droits de l’Homme ne manquent de lui rappeler la nécessité de la fermeture de Guantanamo, où des actes d'humiliation et de torture de détenus tels les gavages forcés ont été commis.

Lire aussi :
Etats-Unis : les Américains favorables au profilage des musulmans et des Arabes
Des musulmans incités à commettre des attentats par le FBI
Guantanamo : la torture du gavage forcé devant la justice américaine
Iftar à la Maison Blanche : Obama se fait l'avocat d'Israël face aux musulmans
Etats-Unis : des personnalités espionnées parce que musulmanes
Etats-Unis : les musulmans contre le nouveau patron de la CIA
Khaled El-Masri, un innocent torturé par la CIA impunie
New York : fin de l’espionnage des musulmans
Scandale : la guerre totale contre l’islam enseignée à l’armée américaine




Loading












Recevez le meilleur de l'actu