Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : les musulmans contre le nouveau patron de la CIA

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 9 Janvier 2013



Barack Obama a nommé, lundi 7 janvier, un ancien sénateur républicain Chuck Hagel au secrétariat à la Défense, et son conseiller anti-terroriste John Brennan au poste de directeur de la CIA.

A 57 ans, cet homme, qui travaille aux côtés du président américain depuis 2008, a été un des artisans de l’opération menée contre Ben Laden, à l’issue de laquelle il a été tué en mai 2011.

Cependant, la nomination de John Brennan est loin d’être reçu l’assentiment des défenseurs des droits de l’Homme. Il est accusé d’avoir cautionné, sous l’administration Bush, la torture comme une technique d’interrogatoire, et d’avoir soutenu les assassinats ciblés par le biais de frappes aériennes des drones en Afghanistan, au Pakistan ou encore au Yémen qui visaient - officiellement - à détruire Al-Qaïda.

« En John Brennan, nous avons un "architecte" de la campagne secrète, irresponsable et contre-productive d'assassinats ciblés, qui violent les lois internationales relatives à la guerre et continuent de générer l'hostilité de notre nation dans le monde entier », a déclaré, mardi 8 janvier, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), affirmant ne pas être seul à dénoncer sa nomination.

L’organisation musulmane appelle l’opinion publique américaine à dénoncer les pratiques encouragées par la CIA et son nouveau patron. « Les Américains de tous les milieux devraient être préoccupés par l'utilisation croissante, par notre pays, de pratiques historiquement considérées comme indésirables à utiliser par les militaires de notre pays et les services de renseignement », indique CAIR.

Mais pour Obama, John Brennan a été « inlassable » dans sa lutte contre le terrorisme, louant au passage ses 25 ans de carrière à la CIA. Le choix doit encore être soumis au Sénat, où les démocrates ne possèdent pas de majorité qualifiée. La nomination de ce conservateur devrait toutefois être entériné par les sénateurs républicains. John Brennan succèdera ainsi à David Petraeus, qui a dû démissionner en novembre 2012 après la révélation d’une liaison extraconjugale.

Lire aussi :
Khaled El-Masri, un innocent torturé par la CIA impunie
Etats-Unis : « MyJihad », une campagne éducative bluffante
Obama-Romney : le vote des musulmans américains analysé
États-Unis : les pro-Obama plus muslim-friendly que les républicains
Les musulmans de New York espionnés par la police pour rien
Guantanamo, une décennie de violations des droits humains




Loading














Recevez le meilleur de l'actu