Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

New York : fin de l’espionnage des musulmans

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 16 Avril 2014



La police de New York (NYPD) a annoncé, mardi 15 avril, la fermeture de la Demographics Unit, l’unité chargée depuis plusieurs années de surveiller les musulmans.

Ce dispositif mis en place dans les années qui ont suivi le 11 septembre 2001 consistait à espionner scrupuleusement la vie de la communauté musulmane de New York et de ses alentours. Les agents de police ont ainsi infiltré et placé des informateurs dans les mosquées. Les restaurants, librairies et magasins tenus par des musulmans étaient également mis sous surveillance. Tout ce que voyait et entendait le NYPD était consigné.

En 2011, ce programme d’espionnage était révélé par l’Associated Press. L ’affaire avait alors suscité un tollé. Plusieurs organisations musulmanes de défense des droits civiques avaient dénoncé ce profilage religieux discriminant et porté plainte.

Embarrassé, le NYPD avait, dans un premier temps, nié l'existence de la Demographics Unit, puis les partisans de ce fichage avaient défendu un dispositif crucial pour la sécurité de New York. Mais ce n’est que trois ans après ces révélations que la police met enfin fin à un dispositif dont l’inutilité a été démontrée. Les agents qui travaillaient au sein de cette unité « ont été réassignés à d'autres tâches, au sein du Bureau du renseignement », a précisé la police, ajoutant dans un communiqué que les informations recueillies par cette unité, « largement inactive » depuis l'arrivée en janvier d'une nouvelle équipe municipale, pouvaient l'être « par des contacts directs entre la police et les communautés concernées ».

Le maire Bill de Blasio, élu en novembre 2013, s'est réjoui de cette décision à laquelle il a contribué. « Notre administration a promis aux New-Yorkais une police qui assure la sécurité de la ville, mais qui soit aussi respectueuse et juste. Cette réforme représente un pas capital pour réduire les tensions entre la police et les communautés qu'elle sert, afin que nos policiers et nos citoyens puissent s'entraider dans la lutte contre les mauvaises personnes », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les musulmans de New York peuvent désormais vivre sans craindre une surveillance liberticide les apparentant à des terroristes.

Lire aussi :
Etats-Unis : des musulmans traqués, le FBI poursuivi en justice
Les musulmans sous l'œil de la police de New York
Les musulmans de New York espionnés par la police pour rien
Espionnés, les musulmans de New York poursuivent la police





Loading












Recevez le meilleur de l'actu