Connectez-vous S'inscrire






Société

Roubaix : les musulmans se mobilisent pour le Secours populaire

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 3 Janvier 2011

Ce sont six mois d'aide alimentaire, destinée à 15 000 personnes du département du Nord, qui ont été détruits dans l'incendie d'un entrepôt du Secours populaire de Roubaix, dans la nuit du 27 au 28 décembre. En plein hiver, particulièrement rigoureux cette année, cet incendie est vécu comme une véritable catastrophe. En signe de solidarité, les musulmans de Roubaix et des environs se mobilisent pour remettre l’association sur les rails.



L'entrepôt départemental du Secours populaire, où se trouvaient 4 000 palettes de denrées alimentaires, a été complètement ravagé par un incendie peu avant le Nouvel An.
L'entrepôt départemental du Secours populaire, où se trouvaient 4 000 palettes de denrées alimentaires, a été complètement ravagé par un incendie peu avant le Nouvel An.
Six mois d’aides alimentaires, soit 6 millions d’euros de vivres, partis en fumée, ce sont 15 000 familles attristées et toute une association en émoi. Depuis le sinistre, qui a ravagé les 10 000 m2 de locaux (dont 4 000 appartenant au Secours populaire) fin décembre, deux hommes ont été mis en examen pour « vols en réunion » et « destruction par incendie. »

Cependant, l’association n’a pas perdu de temps pour se remettre sur les rails. Des dons d'anonymes et d'entreprises − dont 50 000 € de la part du groupe Carrefour − affluent au siège du Secours populaire du Nord. La commune de Lys-lez-Lannoy, attenante à la ville de Roubaix, a appelé la population à faire des dons pour l’association en mettant à disposition une urne dans le hall de la mairie. La communauté musulmane, via le Collectif des institutions musulmanes de Roubaix, aussi a décidé de se mobiliser pour aider le Secours populaire.

Des collectes d'argent organisés dans les mosquées

« Nous sommes solidaires et avons la ferme intention de vous aider dans une telle situation. Nous allons donc collecter de l’argent et de la nourriture. Une grande collecte d’argent sera faite dans nos mosquées lors de la prière du vendredi. Nous allons demander à la communauté musulmane de nous apporter de la nourriture (denrées non périssables). Nous sommes profondément blessés de voir une catastrophe telle se produire dans notre ville », a indiqué Ibrahim Alci, le porte-parole de l’association musulmane, dans un message adressé au président du Secours populaire du Nord.

Cet engagement fort des musulmans constitue une belle réponse au maire de Roubaix, qui avait décidé de porter plainte contre le Quick de sa ville, devenu halal en 2009, et qui avait réfléchi, un temps, à interdire les centres de loisirs aux enfants pratiquant le jeûne du Ramadan. Dans les deux cas, le maire a dû lâcher prise.

La solidarité dont ses administrés de confession musulmane font preuve est un bon moyen de réchauffer les relations, quelque peu compliquées, avec la municipalité et de prendre l'année 2011 comme un nouveau départ.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu