Connectez-vous S'inscrire






Politique

Politique : les jeunes prennent la parole

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Jeudi 6 Octobre 2011

Lors de leur Tour de France, les Scouts musulmans de France (SMF) et la Fédération Laïque des Citoyens de Sensibilité Musulmane (Mosaïc) sont tous deux, chacun de leur côté, allés à la rencontre des jeunes et ont recueilli leurs propositions à destination des hommes politiques. Le renouvellement des générations constitue l’un des défis clés à relever dans l’avenir pour espérer une meilleure représentativité politique de la jeunesse.



Politique : les jeunes prennent la parole
On dit souvent des jeunes qu’ils se sont désintéressés de la politique car la classe politique s’est désintéressée d’eux. Pas faux. Mais ils ne manquent pas d’idées à faire valoir et souhaitent être forces de proposition auprès des élus à l’approche d’importantes échéances électorales.

C’est dans ce sens que les Scouts musulmans de France (SMF) et la Fédération Laïque des Citoyens de Sensibilité Musulmane (Mosaïc), ont, chacun de leur côté, consulté la jeunesse française lors de leur opération de sensibilisation au droit de vote ces derniers mois. Cette large consultation a finalement donné naissance au « Livre Blanc » pour les SMF et au « Pack Jeunesse 2012 pour Mosaïc », rassemblant une série de mesures recueillies dans plusieurs dizaines de villes françaises auprès de milliers de citoyens.

Le renouvellement des élus, un sérieux défi

La moyenne d’âge des représentants politiques en France est de 60 ans. Le renouvellement générationnel est souvent mis à mal par le cumul des mandats. Même si le Parlement et le Sénat ont décidé cette année d'abaisser l’âge où l'on peut être élu à celui où l’on peut voter, à savoir 18 ans au lieu de 23 auparavant à l’exception des élections sénatoriales, cette mesure n’est que purement symbolique. L’accès aux postes à responsabilités se fait souvent lorsque la trentaine pointe le bout de son nez. Rares sont les jeunes à qui l’on reconnaît une crédibilité car ils sont inconnus et rarement promus par un parti, les éloignant un peu plus de la chose politique.

Pour « favoriser le développement d’une conscience politique auprès des jeunes », le parrainage régulier d’un jeune par un élu figure parmi les propositions présentées par les SMF, qui appellent également à la création d’une émission de TV citoyenne destinée à la jeunesse mais également au droit de vote des étrangers.

De son côté, Mosaïc presse les partis à limiter le cumul des mandats « dans le temps et l’espace », de rendre obligatoire « la création d’un poste d’élu chargé de la citoyenneté » dans les villes de plus de 50 000 habitants et au Parlement et assurer des quotas d’élus de moins de 25 ans dans chaque ville et région.

L’éducation et l’environnement, des priorités

Transports, logement, éducation, environnement, loisirs, respect… tout y passe avec Mosaïc. Sur les 14 mesures finales proposées dans le Pack Jeunesse 2012 (dont trois ont été précédemment cités), on note le prix unique des transports -1 € - pour les jeunes de moins de 25 ans et la prise en charge de leurs licences sportives. Autant de propositions [lire plus bas] qui seront présentées en novembre aux partis politiques.

Du côté des SMF, on met l’accent sur l’économie ainsi que l’éducation, touchée par d’importantes suppressions de postes. Les SMF appellent carrément à transférer le budget militaire au secteur éducatif, qui aidera à développer des classes à effectif réduit, des aides scolaires aux enfants handicapés ou des formations plus adaptées à la vie professionnelle. La création d’une « école de parents » a également été suggérée par les jeunes aux SMF.

Quant à l’environnement, les deux organisations en souhaitent un plus grand respect. Plus précis, les SMF réclament la généralisation du recyclage ou encore le développement des énergies renouvelables et de modèles économiques alternatifs. Ce sont aux représentants politiques, de droite ou de gauche, qui récupéreront le plus des mesures présentées par les deux fédérations qui pourraient espérer conquérir le vote des jeunes.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu