Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Michael Flynn, le Monsieur Sécurité de Trump, démissionnne

Rédigé par Saphirnews | Mardi 14 Février 2017



Michael Flynn, le Monsieur Sécurité de Trump, démissionnne
En poste depuis trois petites semaines seulement, le conseiller à la Sécurité nationale Michael Flynn a dû démissionner lundi 13 février. Il est temporairement remplacé par Joseph Kellogg, un général à la retraite âgé de 72 ans.

Michael Flynn est accusé d’avoir évoqué avec la Russie les sanctions américaines en décembre 2016 alors que Barack Obama était toujours en poste. En fin d'année, l’ancien président des Etats-Unis décidait d’expulser 25 espions russes. Des conversations téléphoniques ont été interceptées par le FBI lesquelles révèlent que Michael Flynn aurait passé plusieurs coups de fil à Sergueï Kislyak, ambassadeur russe à Washington. Michael Flynn lui aurait assuré de meilleures relations américano-russes dès la prise de fonction de Donald Trump.

David Petraeus, ancien patron des forces américaines au Moyen-Orient et ancien directeur de la CIA, fait figure de candidat potentiel pour prendre le poste.

Connu pour sa proximité avec le Kremlin, Michael Flynn est aussi un islamophobe notoire. « L'islam n'est pas une vraie religion, elle est une idéologie politique qui se cache derrière le fait d'être une religion » a-t-il affirmé en août 2016, comparant l’islam à « un cancer vicieux ». Cet ancien gradé de l'armée américaine, enrôlé en Afghanistan et en Irak, est membre d'Act for America, une importante organisation islamophobe. Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a salué sa démission.

Lire aussi :
Investiture de Trump : la riposte des musulmans américains
Etats-Unis : qui est l'imam qui a participé à l’investiture de Trump ? (vidéo)
Islamophobie : Trump président, les organisations musulmanes ensemble au front
Quand Donald Trump amalgame immigration et terrorisme
Etats-Unis : des professionnels du high tech s'opposent au fichage des musulmans
Plus de 300 musulmans signent une lettre ouverte à Donald Trump




Loading












Recevez le meilleur de l'actu