Connectez-vous S'inscrire






Société

L'affaire du Quick Halal a-t-elle eu un impact sur les régionales ?

Régionales 2010

Rédigé par Leïla Belghiti | Mardi 16 Mars 2010

Le « scandale » Quick a fait « pschiiit », notamment à Roubaix, où la polémique avait été très vive quelques jours avant le jour J, les élections régionales. La tempête passée, les urnes ont dû subir ses séquelles, plaçant le Front national en position fort avantageuse.



L'affaire du Quick Halal a-t-elle eu un impact sur les régionales ?
« Vandi » le savait. Roubaix, c'est son fief, à moins que la barre record des 72 % d'abstentions de vote lors de ce premier tour des régionales (46,31 % en 2004) ne chute miraculeusement. Chassant sur les terres du Front national (FN), la polémique du Quick halal de sa ville a bien mis à mal son ennemi juré, le parti écolo, fait reculer l'UMP d'un cran, et réjouit le FN.

Peu importe les alliances gauche-gauche, lorsqu'il s'agit de préserver son fief, on se permet des gauche-droite. Recueillant 15 % des votes à Roubaix, derrière les listes UMP (17 %), FN (17,5 %) et PS (32,5 %), Europe écologie maudit la polémique lancée par le maire socialiste, mais se réjouit d'un score tout de même en nette progression dans la Région (11 % contre 6,44 % en 2004) comme dans toute la France.

Le chef de file roubaisien UMP, Max-André Pick, a trouvé cause à sa déception : « Le maire de Roubaix peut se féliciter d'avoir remis le FN en selle », a-t-il déclaré, faisant allusion à l'affaire des hamburgers halals.

Lutte contre l'abstention, à quoi bon ?

À voir le score du Parti socialiste à Roubaix, largement en tête, et le faible niveau de participation au vote, le parti y trouve son compte (sans doute un peu aussi l'UMP), d'autant que la campagne de lutte contre l'abstention a été confiée… aux comités de quartier, dont les financements sont soumis à la lutte contre l'abstention électorale.

« La mobilisation des citoyens pour les élections, c'est le boulot des politiques, pas du comité de quartier », martelait un responsable associatif le mois dernier, qui décidait, pour cette raison notamment, de démissionner de son comité, selon des propos rapportés par La Voix du Nord. À quoi bon inciter à voter si les votants se retournent contre vous ?

Le PS se régale, le FN aussi

La polémique des hamburgers halals a pourtant fait bien des soubresauts parmi les habitants de la ville, à forte concentration d'origine arabo-musulmane.

Rassemblant des fidèles dans la petite mosquée d'une ville voisine, un représentant religieux s'insurge contre les abstentionnistes : « René Vandierendonck savait bien qu'en tapant sur les musulmans il n'en récolterait que des fruits ! », incitant les fidèles à se « réveiller », avec un mot d'ordre « Votez ! ».

Pendant ce temps, les hambugers halals prospèrent, ravis, même, d'avoir suscité la polémique... C'est ce que l'on appelle de la com' à moindres frais.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu