Connectez-vous S'inscrire






Economie

Quand le Quick goûte au halal

Rédigé par Leïla Belghiti | Jeudi 22 Octobre 2009

On ne cessera jamais de le répéter, le halal est un marché florissant, en France comme partout en Europe. De grandes enseignes de restaurant s'y mettent. Le géant européen Quick a senti le filon et compte bien poursuivre sur sa lancée. Mais les consommateurs musulmans restent méfiants.



Quand le Quick goûte au halal
Au téléphone, c'est une voix enthousiaste et pleine d'assurance qui nous répond : « Une grande enseigne comme la nôtre ne peut pas se permettre de s'amuser avec sa clientèle. » La directrice commerciale du Quick du centre commercial Le Merlan, à Marseille, est consciente de la difficulté qu'elle aura de convaincre l'ensemble de la clientèle musulmane.

Des coups de fil de clients musulmans, elle en reçoit des dizaines par jour ; tellement qu'elle pense créer bientôt un standard spécifique à cette demande. Elle présente à qui veut l'entendre les documents prouvant la qualité halal de ses produits. « Nous nous faisons livrer nos viandes par la SOCOPA, dont la traçabilité est vérifiée par la mosquée d'Évry », argumente-t-elle, avant d'ajouter que cette société est « plus fiable » que celles qui fournissent Carrefour ou d'autres grandes enseignes commerciales.

Même son de cloche au Quick du quartier Saint-Louis : « Tout est halal », lance d'emblée le gérant de la filiale, apparemment habitué, lui aussi, à ce genre de question. « Une partie de notre clientèle ne se verra plus obligée de ne consommer que du fish ! » La rhétorique est bien rodée et on nous donne sans attendre le nom de la société de certification et celui de l'imam qui l'aurait approuvé.

« Nous ne faisons que contrôler les abattoirs »

Contacté par Saphirnews, Ali Sedouki, un contrôleur expérimenté de la Grande Mosquée d'Évry, tient à mettre les points sur les i : « Ils achètent la viande halal là où nous la contrôlons, mais, précise-t-il , nous n'avons certifié aucun restaurant Quick. » Et de rappeler que leur rôle est « uniquement de contrôler les abattoirs », en l'occurrence celui de la SOCOPA.

Côté consommateurs musulmans, il y a ceux qui se contentent de la bonne foi du serveur − qui se targue aussitôt de la preuve écrite de la qualité halal de ses menus − et il y a ceux qui se méfient, ou tout simplement qui ont bien du mal à y croire et préfèrent déguster leur hamburger dans les fast-food arabo-musulmans qui fleurissent ici et là.

Et pourtant, rien n'est moins sûr ailleurs... Cette année, un vaste réseau de trafiquants de viande avariée a été démantelé, et certains avancent que la viande véritablement halal ne dépasserait pas les 50 % du marché actuel.

En pleine expansion, le marché du halal tendra sûrement à se stabiliser au fil du temps : les consommateurs du halal sont de plus en plus nombreux, et exigeants. Assurer une meilleure visibilité et traçabilité de la viande restera le seul moyen pour convaincre et fidéliser la clientèle du halal.
« Nous ne pouvons pas risquer de perdre notre image de marque », nous confie la directrice du Quick Le Merlan.

Du halal pour tout le monde

À l'heure qu'il est, ils sont trois en France à en faire l'expérience : à Toulouse, le Quick du Mirail est le premier de la bande. L'a suivi celui de Saint-Louis et, depuis le 13 octobre, celui du centre commercial Le Merlan. Tous leurs produits « sans exception », assurent-ils, sont halal : viande hachée, poulet, et même le bacon... à la viande de dinde. Même les non-musulmans mangeront donc halal.
Car si rien n'est indiqué sur les cartes de menus pour le moment, la direction compte sur le bouche-à-oreille, « qui fonctionne à merveille ».

Au vu du succès de ces « Quick tests », France Quick, qui a ouvert 18 nouveaux restaurants en 2008 et compte 75 % de franchisés dans son réseau de restaurants, pense à élargir l'offre dans d'autres villes de France.

D'autres grandes enseignes de la restauration rapide tâtent le terrain, à l'instar de l'Américain Mc Donald's dans les pays arabes, ou encore KFC, qui suscite encore bien de la méfiance de la part des consommateurs de référence musulmane, qui seraient, selon les estimations, entre 3,5 et 6 millions en France.


Lire aussi :
Quick halal : des clients satisfaits, un chiffre d’affaires doublé
McDonald’s investit dans la viande halal
Toulouse : Boum Burger, le premier fast-food halal





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu